Roms Strasbourg: est-ce ainsi que des humains vivent?

DSCN4566

L’automne arrive, avec la pluie, le froid, et des conditions de vie aggravées pour les populations de Roms qui survivent dans la boue au campement Saint-Gall de Strasbourg-Koenigshoffen.

Il s’agit du dernier campement qui doit être évacué après une décision judiciaire. La ville de Strasbourg s’est engagée par la voix du sénateur-maire Roland Ries, à ne pas faire expulser les familles sans qu’elle soient relogées ailleurs.

Un autre terrain est prévu, mais les choses traînent alors que la mauvaise saison s’est déjà installée.

En attendant, les populations vivent tous les jours, et la nuit, dans des conditions infra-humaines.

Diaporama
http://www.flickr.com/photos/79179163@N06/show

Certaines familles ont des caravanes, avec des extensions auto-construites. D’autres survivent dans des baraques comme on en voyait à la lisière des villes dans les années soixante. Et malgré les apparences sur certaines photos, les appareils ménagers ne sont pas alimentés en courant électrique.

Et il y a des enfants, et même de tout jeunes bébés, dont un de deux mois, et des femmes enceintes.

DSCN4565

Que fait le Conseil général et son service de Protection maternelle et infantile? Que fait la ville pour accélérer le relogement dans des conditions moins indignes?

Tous les habitants seront-ils relogés ailleurs? Et sinon, y aura-t-il une « sélection »…Sur quels critères? Et que deviendront les familles qui n’auront pas accès au nouveau terrain?

Et en attendant, pour améliorer un peu les conditions de vie, pourquoi ne pas déverser du gravier sur ce terrain boueux afin de combler les trous et faciliter la circulation interne en améliorant l’hygiène?

LatchoRom

Similar posts