Fabienne Keller et les Roms

Selon les DNA, l’ex-maire de Strasbourg, accompagnée de l’ex-ministre Bruno Le Maire « laboure Koenigshoffen« .

« L’ancienne maire de Strasbourg et son invité se sont ainsi approchés de l’un des deux campements Roms installés le long de la route des Romains, à proximité de l’autoroute. Mais ils n’y sont pas entrés et n’ont adressé la parole à aucun des Roms qu’il leur a été donné de croiser. »

D’après la photo, il s’agit du campement Petite Colline juste au-dessus de l’A35, entre l’Espace 16 et le campement Petite Forêt

fabienne-keller-et-bruno-le-maire-en-visite-pres-d-un-campement-de-roms-photo-dna-cedric-joubert

Le Maire regarde de haut le vieil homme pendant que l’ex-maire Fabienne-dites-moi-tout-Keller regarde droit devant.

Les croient-ils contagieux, ces citoyens européens roumains qui depuis le 1er janvier bénéficient, en théorie, de tous les droits, dont celui de travailler et de se loger dignement, des autres Européens? Bruno Le maire semble ignorer ce point de droit!

Cachez ces Roms que je ne saurais voir?

Le mépris de ces deux-là ne le cède en rien à celui du Conseiller général et conseiller municipal du quartier, Eric Elkouby, qui, s’appuyant sur les récriminations de xénophobes locaux a obtenu de la mairie écolo-socialiste que le campement Saint-Gall, voisin, soit évacué vers le camp Hoche près du Pont Pflimlin.
Un recensement de tous les campements Roms est d’ailleurs en cours, prélude à une destruction-expulsion?
On y reviendra.

DNA

La candidate UMP aux municipales Fabienne Keller a fait une halte avec Bruno Le Maire à Koenigshoffen. Au menu, Roms et tram.

En pleine campagne électorale , Fabienne Keller organisait hier une petite visite médiatisée de Bruno Le Maire, venu la soutenir, dans le quartier de Koenigshoffen qu’elle juge « délaissé par l’actuelle municipalité ».

L’ancienne maire de Strasbourg et son invité se sont ainsi approchés de l’un des deux campements Roms installés le long de la route des Romains, à proximité de l’autoroute. Mais ils n’y sont pas entrés et n’ont adressé la parole à aucun des Roms qu’il leur a été donné de croiser.

Une habitante, membre de l’association locale APEK, dont le président Joseph Chucri fait la campagne de Fabienne Keller, avait en revanche été conviée pour témoigner de ce qu’elle considère comme des problèmes de voisinage avec les habitants des campements.

Pas d’insécurité a-t-elle dit, mais des problèmes d’insalubrité en raison notamment de sacs poubelles éventrés au pied des immeubles.

Une récupération du difficile et complexe dossier Roms en pleine campagne électorale ? « Non, a répondu la candidate UMP à la mairie. Depuis des mois, je vais à la rencontre des Strasbourgeois. On me parle de ces campements, de la pression subie par le quartier. C’est une situation inacceptable, un vrai sujet et il faut le traiter. »

Pour Bruno Le Maire, « il faut reloger ces personnes dans des conditions décentes. Et vérifier la situation de ces personnes au regard du droit français. Et ceux qui sont en situation illégale doivent rentrer chez eux ». Fabienne Keller et Bruno Le Maire ont ensuite rencontré un peu plus loin une vingtaine de membres de l’APEK emmenés par Joseph Chucri. Fabienne Keller a ainsi affirmé que l’arrivée du tram dans le quartier devra être accompagnée « d’un vrai projet pour Koenigshoffen ».
par Olivier Claudon, publiée le 31/01/2014 à 05:00

Similar posts
  • Seder laïque de l’UJFP à Paris Animé par Richard Wagmann, créateur de l’association et ex-président de l’Union juive française pour la paix, ce Seder qui commémore la sortie (mythique) des Hébreux de l’esclavage en Egypte, et par conséquent toute lutte de libération nationale (et sociale) s’est déroulé comme depuis plusieurs années à Paris devant une vingtaine de personnes, juives ou pas. [...]
  • Liberté pour les zadistes en GAV à la... Photos: Alexande [...]
  • ZAD de Pfettisheim: une cabane détrui... [...]
  • L’incendie L’incendie La charpente de la cathédrale de Paris n’a pas encore fini de se consumer que déjà le ban et l’arrière-ban de tous les pouvoirs institués appellent à resserrer les rangs autour de ce symbole de la soumission. Tout de suite a été rappelé en boucle que ce monument a vu passer dans sa nef [...]
  • Lettre à Nicolas Hulot contre le GCO « Lettre à Nicolas Hulot contre le GCO ». Principe : chacun peut reprendre le modèle de lettre ci-dessous, tel quel ou en le modifiant, en le signant et en indiquant son adresse pour la réponse. A envoyer EXCLUSIVEMENT PAR COURRIER POSTAL à l’adresse : Monsieur Nicolas HULOT 1, Bd des Falaises 35800 SAINT-LUNAIRE Faire connaître cette [...]

1 Commentaire

  1. Federmann Georges Yoram Federmann Georges Yoram
    31 janvier 2014    

    Et si avec les Périphériques on décidait vraiment d’inverser « le sens (et l’essence ) de la marche du tram » pour mettre au centre de nos préoccupations les vivants des banlieues.