Journée de défense de la Sécurité sociale : Armand Jung, député du Bas-Rhin dit être d’accord avec les revendications des salariés de la CUS

P1380435

cgt_cus_armand_jung_f2c
Diaporama :  https://www.flickr.com/photos/79179163@N06/sets/72157646469199313/show

150 salariés de la Communauté Urbaine de Strasbourg se sont rassemblés de 12 h 30 à 13 h 30 sous une pluie battante, devant la permanence du député du Bas-Rhin, le socialiste Armand Jung, contre la casse du social.

Cette action venait après plusieurs grèves, en particulier des ATSEM, agents des écoles, concierges, etc qui ne sont pas entendus par le président, socialiste de la CUS, Robert Herrmann.

Des retraités étaient présents aussi ainsi que des salariés de la CPAM, de Data Mailing (Geispolsheim), et ceux de la métallurgie (Amcor Sélestat).

Après les discours syndicaux, la surprise annoncée arrivait de la bouche même du député, visiblement tendu, le visage blême et fermé, accompagné de son épouse, et de son suppléant, Eric Elkouby, adjoint au maire de Strasbourg, un brin inquiet…: le député appuie la plupart des revendications de la CGT-CUS.

Reste à vérifier, lors du vote du budget, s’il étend à toute la politique ultra-libérale de Hollande-Valls-Macron, sa condamnation de la politique gouvernementale…

Il avait voté, comme Philippe Bies, le pacte de responsabilité et la confiance à Valls, il y a quelques semaines…

P1380449

P1380452

Eric Elkouby, inquiet comme s’il avait vu des Roms dans son jardin, serviteur et homme à tout faire du député Jung…

Le parapluie de L’Assemblée nationale n’abritera plus longtemps Armand Jung de la colère des salariés…

P1380455

Il n’est jamais trop tad pour les DNA…

Ce 22 octobre 2014, le Journal se fend d’une triple précision (en comptant la présence d’Elkouby) concernant le député Armand Jung lors de la manifestation CGT sous les fenêtres de sa permanence:

CUS
Armand Jung et l’externalisation
Lors de sa rencontre avec les manifestants CGT qui se sont rendus sous les fenêtres de sa permanence la semaine dernière, Armand Jung a qualifié de « dérive » la décision d’externaliser certains des emplois de la communauté urbaine. Le député socialiste a également affirmé qu’il fallait protéger les emplois plutôt que d’externaliser. Il était accompagné de son suppléant Eric Elkouby, par ailleurs adjoint au maire de Strasbourg.

Mais le Journal ne répète pas (encore) que le député s’est engagé à participer à la prochaine manif CGT-CUS!

Chiche?

C’est Roland Ries et Robert Herrmann qui vont être contents!

Similar posts
  • Les hospitaliers des HUS devant lR... 80 manifestants devant l’Agence Régionale de Santé à Strasbourg à l’appel de trois syndicats hospitaliers, FO, la CGT et la CFTC. Après des prises de parole, ils se sont dirigés vers les quais et au passage ont “décoré” le siège du candidat macédonien Fontanel avec des tenus blanches trouées et des vielles baskets pour souligner [...]
  • La police évacue des grévistes à l... [...]
  • Commémoration du massacre des juifs d... [...]
  • Débrayage chez Punch Powerglide à Str... 70 salariés de l’équipe du matin ont débrayé chez Punch Powerglide, usine du Port du Rhin à Strasbourg contre le PSE qui comprend des départs volontaires et des suppressions d’emploi. De l’autre côté des grilles d’entrée des délégués CGT de plusieurs entreprises privées et publiques s’étaient rassemblés avec des Gilets Jaunes en soutien: cheminots, fonctionnaires [...]
  • Rassemblement devant le rectorat de S... https://www.facebook.com/schlomo44/videos/10157987388948599/ Une petite centaine de personnels de l’Education nationale et des gilets jaunes devant le rectorat de Strasbourg rue de la Toussaint, de la maternelle à l’Université. Tous s’opposent à la casse des retraites solidaires. Les profs de lycée s’opposent à la destruction du bac national avec des épreuves locales qui comptent pour un tiers [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.