Collectif pour la régularisation pour Maria

saoudara

Collectif pour la régularisation pour Maria

Mardi 10 février 2015

COMMUNIQUE DE PRESSE

Concert de soutien pour la régularisation de la choriste d’origine angolaise Maria et de ses deux enfants

Maria réfugiée politique angolaise, mère de deux enfants dont un né en France, est menacée d’expulsion. L’ensemble Saoudara dont Maria est membre depuis 2013, avec l’appui de tout le milieu du chant choral, se mobilise et organise un concert pour la soutenir.

Le jeudi 19 février à 20 heures en l’église St Pierre le Vieux à Strasbourg.

Maria était adhérente du mouvement révolutionnaire “liberté d’expression” en Angola. Emprisonnée, torturée et violée pour son engagement politique, elle perd son compagnon et père de Cécilia, assassiné par balle en 2011. Les frères de Maria ont disparu après son incarcération.

Elle a réussi à quitter son pays en 2013 avec sa fille Cécilia pour rejoindre la France .

Maria s’est rapidement intégrée, elle a appris le Français et le parle couramment. Sa fille Cécilia de six ans est scolarisée depuis deux ans et demi à Strasbourg.

Maria très traumatisée par son vécu a réussi à refaire sa vie en France tant bien que mal. Elle y rencontre un nouveau compagnon de nationalité Allemande avec qui elle a un petit garçon, Anderson aujourd’hui 5 mois.

Actuellement Maria et ses deux enfants sont menacés d’expulsion.

La chorale Saoudara

Fondée sur des valeurs d’ouverture, d’écoute et de partage où chacun peut trouver sa place, cette formation de 11 choristes et un pianiste proposent une grande diversité de chansons du monde.

L’ensemble Convivencia

Depuis plus de vingt ans, l’Ensemble Convivencia a habité les scènes françaises et

européennes avec virtuosité et restitué un répertoire d’œuvres couvrant six siècles de

musiques. .

Les Clandestines

Les Clandestines mettent en voix et en mouvement un répertoire musical éclectique. Leur dernier spectacle tissé de chants, de lettres et de témoignages, interroge notre façon d’habiter le monde aujourd’hui.

Contact presse :

Isabelle Marx mail : isabelle.marx@courantdart-voix.com

Jean-Pol Metz mail : jean-pol.metz@wanadoo.fr

www.facebook/collectif-maria

Similar posts
  • Halte à la répression policière et ju... [...]
  • Coup de pompes au Wacken… Après la destruction du bâtiment de la Foire européenne à Strasbourg… Freddy Grosskosch revient… Avec 3 photos de ce matin sous la pluie (voir infra) + Capa Coup de pompes au Wacken… Le quinze août est la fête des marris. C’est alors que se démolissent, dans la ville vide, les îlots sensibles. Soit le patrimoine [...]
  • Le ministère de la transition écologi... Au moins les choses sont claires maintenant depuis que l’ex ministre des transports a en charge l’écologie. L’aménagement de la N4 d’Ittenheim à Strasbourg-Hautepierre en 2×3 voies lié au GCO-COS est de son ressort. A quoi sert EE/LV à part se macroniser ? http://www.grand-est.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/a351-rn4-comm-lettre_infos_01.pdf?fbclid=IwAR3SPpzHY-fdGvT2LbVppq6lkHIuU2fiiLV2X-m7jcQdNQELUOeO47Dl_XE Source: Anny Barth qui a trouvé ce document de propagande dans [...]
  • Se mobiliser pour défendre l’Hôtel de... Deux huissiers se sont présentés ce matin au squat Gruber 91 route des Romains où sont abritées 140 personnes qui étaient à la rue. Cette visite fait suite à une plainte de la Ville de Strasbourg au TGI. Un seul occupant a été identifié alors que cette occupation humanitaire est une œuvre collective. Nous nous [...]
  • Inprecor: Démocratie directe et référ... Entre les lignes entre les mots Notes de lecture, débats et quelques notes de musique Aller au contenu principal ACCUEIL LE BLOG RÉALITÉS IMAGINAIRES « TOUTES LES FEMMES SONT DISCRIMINÉES SAUF LA MIENNE » COUP DE COEURS INTERNATIONAL CE QUI PARAIT LE PLUS NOIR, C’EST CE QUI EST ÉCLAIRÉ PAR L’ESPOIR LE PLUS VIF ← Concerts (14) Démocratie, [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.