Strasbourg antifasciste contre l’Arcadia, prétendu Bastion social

Près de 300 manifestants ont marché du Faubourg-National à la place de la Bourse, fortement encadrés par de nombreux gendarmes surarmés, pour protester contre l’ouverture ce jour, dans un lieu encore tenu secret, d’un local, l’Arcadia, tenu par d’ex-fascistes du GUD.

A Lyon, à Lille, dans la Meuse, de tels lieux de haine entre soi existent déjà et servent de base aux exactions fascistes.

Ils se présentent sous le nom de Bastion social, étant entendu que l’aide qu’ils prétendent apporter est réservée aux Français de souche…

Pas question de voir s’installer un local fasciste à Strasbourg!

Ce local se trouve au 29 rue Vauban.

P.S.
Comme trop souvent, le groupusculaire “Justice et Libertés” a prétendu être l’organisateur de la manifestation, avec l’aimable complicité des Dernières Nouvelles d’Alsace dans leur titraille…

Download/Télécharger (Appel-Non-au-local-fasciste-Strasbourg-.pdf,PDF, 45KB)

et UJFP-Alsace…





lu dans les DNA du 12 décembre

strasbourg – Piégé par le Bastion Social Le bistrotier pensait accueillir des… agents immobiliers

Tout à son opération de communication à grand suspense, le mouvement d’extrême droite Bastion social organisait d’abord, ce samedi après-midi, une réunion prétendument publique réservée à ses fans, dans un bar de la rue Vauban, avant de dévoiler, ensuite, la nouvelle adresse de son bar associatif à Strasbourg, au 29 de la même rue, dans les locaux d’un ancien bureau de tabac.

Au passage, les ex-gudistes ne se sont pas embarrassés de beaucoup d’honnêteté à l’encontre du gérant du Barômètre, Eddy Hoarau, qui nous a affirmé s’être fait « piéger » par les organisateurs. « Ils étaient venus il y a quelques jours, à quatre ou cinq, bien propres sur eux, souriants, pour demander à louer la salle pour 50, puis 80 personnes », raconte le bistrotier. « Il était question d’une réunion d’agents immobiliers. »

Ce samedi vers 15 h, Eddy se tourne vers son frère, venu prêter main-forte à cet événement. « Je lui ai dit : c’est bizarre, y’a des looks là-dedans qui ne font pas trop agent immobilier. »

« On a servi des boissons, c’était tranquille et correct », poursuit Eddy Hoarau. « Et puis en dernière minute, ils ont déployé leur banderole. » « Moi, j’y connais rien dans ces mouvements, on a été voir sur internet et on a compris notre malheur. »

Impossible, à ce moment, de mettre dehors 80 militants réputés un peu virulents. « On était deux, on a décidé de ne pas prendre de risques. »

Entre-temps, la page Facebook du Barômètre a eu droit à ses commentaires acerbes, traitant le gérant et l’équipe de fachos.

Eddy Hoarau, furieux, a fait une déposition au commissariat ce lundi matin. « On m’a expliqué qu’aucune sorte de plainte ne pourrait être enregistrée, ce type de mensonge ne constituant pas un délit en soi. »

En attendant, le préjudice est évident pour l’établissement. Son gérant, originaire de la Réunion, et son épouse, d’origine marocaine, sont littéralement écœurés.

La consolation pour eux est que, désormais, les « agents immobiliers » du Bastion social iront boire des coups un peu plus loin, au numéro 29 de la rue. Ce nouveau petit nid douillet pour agitateurs d’extrême droite, porte le nom d’Arcadia, en référence, suppose-t-on, à la région grecque d’Arcadie.

Les Arcadiens sont considérés comme les habitants les plus anciens du Péloponnèse, […]

Bon, cela étant noté, la seule référence à la Grèce, ce samedi, par le Bastion social, était dans la décoration de son local. Sur les photos de la fiesta inaugurale, partagées sur la page Facebook du Bastion strasbourgeois, on reconnaît sans peine le drapeau du parti néonazi grec Aube Dorée, en bonne place sur les murs.

Read
Similar posts
  • Convergence des luttes à Strasbourg: ... Près de 4000 personnes ont défilé à Strasbourg ce 19 avril à l’appel de la CGT, de la FSU, de Solidaires, des étudiants, des lycéens. Ce n’est pas souvent qu’on voit réunis dans le même cortège des cheminots qui ont posé des rails place Kléber et des avocats en lutte contre une réforme néo-libérale de [...]
  • CIO et ONISEP en lutte à Strasbourg CIO en lutte au [...]
  • “Pourquoi un État juif n’... Ofra Yeshua-Lyth était hier soir au Foyer de l’Étudiant catholique de Strasbourg avec son éditeur scribest et Georges Yoram Federmann qui l’a présentée avec son humour habituel en reprenant la question : “Quelle est la couleur des Juifs” qui a fait rire toute la salle. Cette table-ronde devait avoir lieu à l’Unistra, mais les interventions [...]
  • Répression anti-syndicale au TGI de S... Une trentaine de personnes ce matin sur le nouveau parvis du TGI pour soutenir une camarade syndicaliste de SUD convoquée suite à une intervention très brutale de policiers à l’issue d’une manifestation impromptue contre l’esclavage en Libye qui s’est achevée place de la gare et où des flics n’ont pas hésité à poursuivre des gens [...]
  • Les curieuses méthodes de la directio... Plusieurs facs bloquées tranquillement ce matin à Strasbourg. Quelques obstacles et des étudiants peu nombreux. La direction de l’Unistra et la police laissent faire pour le moment. Trop de forces de police mobilisées pour Macron au Parlement européen? Un témoignage intéressant sur les méthodes de la direction, connues grâce à une erreur d’aiguillage d’un [...]

1 Commentaire

  1. collin collin
    14 décembre 2017    

    Trouble à l’ordre public avec les fascistes, c’est au Maire et à l’Etat de fermer cette officine du 3e Reich…. Ils avancent à pas feutrés QU’ON LES ENVOIENT EN SYRIE ou RUSSIE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  Contact : F2C.media@gmail.com

Membre

Club de la presse - Strasbourg Europe

Club Médiapart

Reporter sans Frontières

Coordination permanente des medias libres

Nos dossiers

Catégories

Matériel

Droitisation de l'échiquier politique : 5 jeux à gratter des voix

Archives

Abonnements aux flux RSS

Abonnez-vous !