Anti-GCO à l’ENA pour conspuer Robert “Vinci” Herrmann, président de l’Eurométropole Strasbourg














Près de 300 manifestants se sont rassemblés dès 17 h autour de l’ENA à Strasbourg, cette fabrique de politiciens toujours plus dévalués quelle que soit leur étiquette politique.

Robert Herrman y donnait une conférence sur Natura 2030. Oui, le même qui dès 2018 se prépare avec Vinci et le préfet Marx à polluer toujours plus l’Alsace en poussant à la construction d’une rocade de 24 km à une quinzaine de km de distance de l’A35.

Il s’agit non pas de diluer les bouchons du trafic pendulaire,selon un vieux mensonge, mais de créer un aspirateur à camions européens du nord se rendant au sud.

Le tout en massacrant les terres fertiles du Kochersberg, en abattant des forêts centenaires, en détruisant tout vie végétale et animale sur le parcours.

Ce triste sire et ses amis ont été conspués comme il se doit.

Les manifestants se procuraient aussi des glands de la forêt du Krittwald dévastée il y a peu près de Vendenheim, destinés à être replantés ça et là.

Nous nous sommes aussi dirigés vers l’arrière du bâtiment où se trouve le fond de l’amphithéâtre de la conférence. Bruit d’enfer assuré en frappant contre le rideau métallique. La police nationale suivait ça de près. Ainsi que la BAC. Tout s’est déroulé dans le calme.

Arme réglementaire, Monsieur le préfet?

f2cfoto

On a entendu une nouvelle chanson de lutte, dédiée à germaine, notre mascotte de 89 ans toujours présente sur le terrain.

Pendant toute la durée du rassemblement, on a pu se moquer des voitures cherchant à s’échapper du centre ville qui bouchonnaient longuement comme à chaque horaire pendulaire.

On a repris le slogan de la Vélorution: “Libérez les cyclistes emprisonnés dans leurs voitures!“. Et acclamé tous les vélocipédistes et autres planchistes ou amateurs de trottinettes.

Rendez-vous samedi à 14 h place de la République pour une nouvelle manifestation!

Libérez les cyclistes enfermés dans les bagnoles!

Similar posts
  • La préfète du Bas-Rhin met des bâtons... Le saviez-vous? Les flambeaux sont des “armes par destination“… Les cotons-tiges aussi: on peut crever des yeux ou des tympans avec cette arme de destruction massive! Après les attaques par des fasciste de la dernière manifestation, qui ont trouvé refuge du côté de la police, c’est la préfète qui multiplie les obstacles. Les Lumières ne [...]
  • Toutes et tous devant le Tribunal de ... Toutes et tous devant le Tribunal de Strasbourg 1 quai Finkmatt le mardi 8 décembre à partir de 8h. Face à la répression à Strasbourg, la solidarité est pour notre classe une arme formidable. Utilisons-là. Le mardi 08/12/2020 à 8h30, comparaîtra devant le Tribunal judiciaire de Strasbourg – quai Finkmatt- notre camarade Alain H militant [...]
  • Manifestation de femmes contre les vi... Un cortège de femmes à parcouru les rues de Strasbourg ce dimanche depuis la place Kléber où elles avaient été autorisées à se rassembler contrairement aux rassemblements de la veille. Elles, et quelques hommes, ont pris les quais puis l’avenue de la Liberté jusqu’au tribunal. Slogans féministes percutants, et anti-flics ou antifascistes au lendemain de [...]
  • Strasbourg: 1500 pour la police, 3000... La manifestation pour la liberté à Strasbourg from feuille de chou on Vimeo. Gros succès de la manifestation de Strasbourg contre la loi faite par la police pour la police. A partir de 11h30, un premier rassemblement s’est tenu devant le monument aux morts place de la République, appelé par des médias. Quelques dizaines de [...]
  • Dernières Nouvelles d’Alsace: l... DNA L’EBRA m’en tombent EBRA: Est Bourgogne Rhône-Alpes, l’Empire médiatique du Crédit Mutuel On disait jadis que les cordonniers sont les plus mal chaussés; il faut croire que les (des?) journalistes sont les plus mal informés! C’est le cas d’un certain D.T dont je tairai, par charité, le nom. Dans le papier consacré ce samedi [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.