Encore des migrants à la rue à Strasbourg!










Une fois de plus, Strasbourg, capitale des Droits de l’homme et capitale européenne, laisse des familles de migrants demandeurs d’asile à la rue.

C’est encore rue des Canonniers qu’on peut voir 9 tentes installées sur un trottoir étroit devant l’ancien Hôpital Lyautey qui a aussi servi d’abri précaire pour des appelants du 115.

Ce sont des familles de Rroms de Serbie et de Macédoine, avec plusieurs enfants en bas âge, même des bébés.

Ils ont demandé l’asile en France, mais cela prend du temps et au lieu d’être provisoirement logés, ils sont laissés à la rue.

Bien que cette situation soit répétitive, on ne s’y habitue pas.

C’est pourquoi l’association D’Ailleurs Nous Sommes d’Ici( DNSI) est sur place depuis des jours pour aider ces personnes et alerter les citoyens et les responsables municipaux. Aucun n’est encore passé voir la situation.

Une conférence de presse a eu lieu à partir de 14h. La Feuille de chou, et les DNA étaient présents.

Communiqué de presse du 16 octobre 2018

suite à la conférence de presse de ce jour

Vingt personnes, dont six enfants en bas âge, campent toujours rue des Canonniers, devant l’ancien hôpital Lyautey.

Nous avons tenu à dénoncer les politiques de la Ville et de la Préfecture envers les réfugié-e-s et les migrant-e-s. Encore une fois, elles laissent des êtres humains sans accueil digne : sans sanitaires, sans eau, sans soins, au bord d’une route à grande circulation et d’une piste cyclable.

Les militant-e-s de la solidarité ont fourni matelas, couvertures et vêtements pour les enfants.

Une nouvelle fois, les pouvoirs publics délaissent les migrant-e-s de façon inhumaine.

Ce matin la PAF est passée pour un recensement : ce n’est pas par la répression que la question migratoire sera réglée.

Le Collectif « D’ailleurs Nous Sommes d’Ici » 67 revendique un accueil inconditionnel dans la dignité ainsi qu’un véritable service social municipal aux migrant-e-s.

Un toit pour tout-e-s : réquisition des logements vides !

Ouverture des frontières !

Liberté de circulation et d’installation !


Collectif antiraciste et antifasciste 67

Similar posts
  • Michel Warschawski Les militants qui quittent la bataille : pas les faibles, mais aussi pas les héros Pour être clair : je ne juge personne qui décide de quitter le pays et réside à l’étranger. C’est une décision personnelle, tout comme la décision de garder des commandements religieux, d’être végétarien ou, aussi étrange que cela puisse paraître, [...]
  • Libérez Salah Hamouri! Communiqué du Comité de soutien à Salah Hamouri / 30 juin 2020 Ce mardi 30 juin, alors qu’il se rendait à Jérusalem pour effectuer un test coronavirus (obligatoire) pour prendre l’avion samedi 4 juillet, pour se rendre en France, Salah Hamouri a été arrêté dans un centre médical par les autorités israéliennes.Il a été conduit [...]
  • Grève et manifestation des soignant.e... Grâce à la nouvelle mobilisation des salariées de Rhéna venue de la base, une nouvelle manifestation s’est tenue de la clinique privée au Nouvel Hôpital Civil au service des urgences. Pendant que les directions syndicales perdent leur temps au prétendu “Ségur de la Santé” du gouvernement, et gaspillent la combativité qui s’était traduite à Strasbourg [...]
  • Manifestations pour le droit au logem... Hier, les Dernières Nouvelles d’Alsace n’ont rien vu des quatre manifestations place Kléber! 150 à 200 manifestants pour le droit au logement avec des SDF, des squatters, des Gilets jaunes qui ont défilé ensuite, un rassemblement pour la Palestine au pied de la statue Kléber, un autre d’Alsace-Syrie à 17h et Extinction Rébellion contre la [...]
  • Albert Memmi: pensée anticoloniale et... [ألبير ممّي : تناقض بين فكر مناهض للاستعمار والتزام بالصّهيونية] Albert Memmi : la contradiction entre une pensée anti-coloniale et un engagement sioniste http://tacbi.org/node/167 Albert Memmi, figure importante du mouvement anti-colonial, est décédé à Paris, le 22 mai dernier à l’âge de 99 ans. Il était né en 1920 à Tunis qu’il quitta définitivement après [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.