Après la profanation du cimetière israélite de Herrlisheim (Bas-Rhin)

14?
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Fourteen_Words?wprov=sfla1

Une petite foule ce matin dans le froid du cimetière israélite de Herrlisheim, dans le Bas-Rhin, récemment profané.

Le ministre de l’Intérieur, Castaner, après son intervention hier soir suite à la mort du terroriste de Strasbourg, le préfet Marx, le DDSP du Bas-Rhin, des officiers de l’armée, le Grand-Rabbin du Bas-Rhin, le maire du village et une adjointe, le Consistoire, et des membres de la communauté juive. Peu de non-juifs, ce qui n’est pas rassurant, comme si chaque “communauté” n’honorait que les siens.

Un curieux incident répété est survenu au correspondant de la Feuille de chou. Sur la route vers le cimetière, successivement deux gendarmes lui ont posé la même question “vous êtes qui?” à quoi il fut répondu “un citoyen de Strasbourg”. Puis, à l’entrée même du lieu, un gradé demande “vous êtes membre de la communauté?”, ce qui n’est pas vraiment conforme à l’idéal républicain officiel qui ne distingue pas entre les origines des Français. Même réponse “un citoyen”. Enfin le gendarme demande à vérifier les papiers d’identité. Admis après à pénétrer dans le cimetière. A se demander si la cérémonie était réservée aux juifs? Curieuse République laïque. Il est vrai qu’on est en Alsace-Moselle où la loi de 1905 ne s’applique pas!

Tous les journalistes font un demi-cercle à l’entrée du cimetière pour l’arrivée de Castaner. Il est accompagné de gardes du corps et de personnalités qui se dirigent vers les stèles dont celle, souillée aussi, des déportés. Il se recueille, touche la pierre, dépose un caillou, selon la tradition juive en compagnie du rabbin.

Ensuite, tout le monde traverse les lieux en observant les tombes souillées. Les malfaiteurs ont choisi celles qui ont une partie plus claire, afin de faire mieux ressortir les croix gammées. Il y a d’autres inscriptions, croix celtique, nombre 14, 88, pour Heil Hitler, ou bien 11-1 suivi de “jog” et un tag contre Macron à l’entrée.

Longs échanges entre le ministre et des personnalités. Puis retour vers la stèle des déportés, parole du rabbin, et prière par l’aumônier militaire.

Il faut remarquer que depuis quelques mois, il y a une multiplication des inscriptions antisémites, racistes anti-migrants et anti Macron.

De nombreux gendarmes assuraient la sécurité, cinq cars aux alentours, plus les brigades locales, des policiers en civil.

Ajoutons que le correspondant de la Feuille de chou, quoique juif et membre de la Communauté israélite du Bas-Rhin, a été l’objet d’un traitement particulier de la part probablement d’un membre du SPCJ (Service de protection de la communauté juive) qui a mis sa kippa vers la fin: lors de l’enregistrement filmé du grand-rabbin, puis du président du conseil départemental, l’homme en question s’est ostensiblement placé devant le cameraman et se déplaçait en même temps que lui…

Encore un qui confond volontairement antisémitisme et antisionisme!

Similar posts
  • Mobilisation dans la culture: Strasbo... Le théâtre de l’Odéon envahi, comme en 1968! La culture mobilisée devant la préfecture “Je veux travailler“ Mobilisation de la culture sur le parvis du TNS à Strasbourg Stanislas [...]
  • 3e semaine de grève chez Kéolis-Strie... La Feuille de chou a accompagné des syndicalistes et des Gilets Jaunes venus soutenir les conducteurs grévistes de Kéolis-Stiebig. Nous avons été successivement sur deux des quatre sites de l’entreprise, à Illkirch-Graffenstaden, puis à Strasbourg. Mise à jour du 5 mars “Les négociations viennent de se terminer à Brumath et toujours aucune avancée de la [...]
  • L’islamo-gauchisme selon Olivie... Intéressant éclairage d’Olivier Roy sur le terme islamo-gauchisme et plus généralement sur cette offensive réactionnaire, séparatisme … “D’où vient le terme ? Quels rapports entretiennent progressistes et islamistes ? Que révèlent ces polémiques, de nos dirigeants et du monde universitaire ? Le politologue Olivier Roy, professeur à l’Institut européen de Florence, analyse la polémique et [...]
  • La grève des conducteurs de Striebig ... La direction de Striebig a assigné les grévistes au tribunal. La séance s’est déroulée cet après-midi à 14h. Deux conducteurs CFDT et un conducteur CGT étaient présents, ainsi qu’une responsable CGT de l’UL-Molsheim et le correspondant de la Feuille de chou, gilet jaune par ailleurs. Deux autres soutiens étaient sur le parvis pendant le procès. [...]
  • Avant et après la manifestation du 20... Chaque manifestation à Strasbourg est suivie, et parfois précédée de répression policière ciblée donnant lieu à des inculpations pour des motifs divers, souvent très légers. Et des gardes à vue, GAV, en série. Plusieurs manifestants ont ainsi été interceptés, par la BAC en général, au centre ville, après la manifestation près de l’Hôtel de ville [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.