Migrants Strasbourg

D’ailleurs Nous Sommes D’ici 67

communiqué de presse

le 1 février 2019

 

Strasbourg  la forteresse

 

On se rappelle dernièrement les campements de migrant-e-s laissé-e-s  dans le froid et dans la précarité à Strasbourg.

Encore une fois la Préfecture et la Mairie n’avaient pas pris leur responsabilité.

Il aura fallu la campagne d’interpellation des pouvoirs publics, de dénonciation de la situation des migrant-e-s de « D’ailleurs Nous Sommes d’Ici » 67, la mobilisation des habitant-e-s, des soutiens, des militant-e-s de  la solidarité, pour qu’enfin les migrant-e-s soient mis-e-s à l’abri… mais pour quel avenir ?

 

Strasbourg l’humanitaire

Strasbourg, Capitale des Droits de l’Homme, lave  plus blanc

Après avoir méprisé les migrant-e-s et les avoir laissé-e-s survivre dans des conditions inhumaines, la Mairie veut les cacher, les rendre invisibles et les isoler.

Là où se trouvaient des campements, la Mairie met en place des  blocs de béton (rue des  Canonniers), du grillage (rue des Remparts et quai de Malte) et dans d’autres lieux, les patrouilles de la police municipale ou les services de la ville circulent  pour  empêcher l’installation des migrant-e-s.

 

Cette logique est un racisme d’État.

 

« D’ailleurs Nous Sommes d’Ici » 67 continuera à dénoncer cette politique hypocrite de non-accueil des migrant-e-s  de la Mairie et de la Préfecture  et appelle à la mobilisation en solidarité avec les personnes migrantes.

 

Nous exigeons :

–          un accueil inconditionnel des migrant-e-s,

–          la réquisition des logements vides,

–          la régularisation de tous les sans-papiers,

–          la liberté de circulation et d’installation,

–          un toit c’est un droit !

 

D’ailleurs Nous Sommes d’Ici 67

Collectif Antiraciste et antifasciste

Similar posts
  • Manifestation et Free party à Strasbo... https://taranis.news/2021/01/strasbourg-16-1-2021-pplsecuriteglobale-freeparty/ 5 à 600 personnes dans la rue, malgré le froid et les interdictions de la préfecture, dans la rue, hier à Strasbourg, de 13 à 17h contre les lois liberticides! Le QG Gilets Jaunes Strasbourg République avait donné rendez-vous, comme depuis plus de deux ans, à 13h, place de la République, pour tenir une [...]
  • Livreur condamné pour antisémitisme :... Tribune refusée de publication par les Dernières Nouvelles d’Alsace, le 15 janvier 2021. Livreur antisémite : quand l’ambassade d’Israël en France s’en mêle l’antisémitisme augmente. Parce qu’il devait livrer de la cuisine israélienne, un livreur Deliveroo de Strasbourg a refusé en expliquant qu’il ne livrait pas les juifs. C’est une parole et un acte antisémites. [...]
  • Bordeaux: tensions entre associations... “L’affaire” déclenchée par la LICRA continue d’alimenter les gazettes. Ci-dessous le lien vers un site d’extrême droite local. Puis le texte paru ce soir sur le site du Monde pour les abonnés. Une précision: Marik Feytout invente la réunion que j’aurais -André Rosevègue- tenue avec le CRIF, alors que le débat qui s’est tenu fort [...]
  • Encore un procès contre un militant s... Alain H. était convoqué ce matin devant le Tribunal judiciaire de Strasbourg pour une prétendue “rébellion” en date du 16 mai 2020. C’est à 11 h 40 seulement que son procès allait commencer. Une quinzaine de manifestants solidaires étaient présents, du NPA, d’Attac, du PCOF, de l’UJFP, des Gilets Jaunes et d’ex Zadistes anti-GCO. 13 [...]
  • Atlantico: tout va bien à Gaza… Atlantico Quand on dit « Gaza » il faut ajouter aussitôt : « camp de concentration à ciel ouvert ». L’expression a été forgée par les gauches pro-palestiniennes car Auschwitz les Juifs connaissent bien. Il ne faut pas oublier non plus de l’assortir d’une mention obligatoire : « les victimes sont devenues des bourreaux ». [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.