Des réfugiés est-européens sans eau ni toilettes à Strasbourg-Neuhof

 

Plusieurs familles de pays de l’est se sont une fois de plus installées dimanche dernier près de la rue des Canonniers à Strasbourg-Neuhof. Elles viennent d’Albanie, de Serbie, du Kosovo, de Macédoine. Il y a aussi un Français sans domicile ni travail.

Sur ce campement, il n’y a ni eau, ni WC, ni poubelles. Et il fait près de 30°.

La Ville de Strasbourg, bien qu’informée par les militants de D’Ailleurs Nous Sommes d’Ici et par des voisins solidaires n’intervient pas.

Ils sont demandeurs d’asile à la préfecture du Bas-Rhin ou déboutés.

La jeune femme avec un bébé de 8 mois, malade selon ses déclarations, aurait quitté son pays suite à des violences subies par son mari également joueur invétéré. Il y a aussi une famille de Rroms sur place. Et le jeune Français est soutenu par sa grand-mère, domicilée  chez Adoma: on l’entend dans la seconde partie du reportage de la Feuille de chou.

couple-albanais-refugie-a-strasbourg-neuhof-avec-bebe

Similar posts
  • Maxime Alexandre, au Centre culturel ... Table ronde animée par Charles Fichter, Jean-Michel Niedermeyer, Armand Peter et Jean-Paul Sorg Maxime Alexandre from feuille de chou on [...]
  • Discours d’Ismahane Chouder à l... Discours d’Ismahane Chouder à la Marche contre l’islamophobie 10 novembre 2019 Marche contre l’islamophobie 10 novembre 2019 Comment faut-il vous le dire ? Une nouvelle fois, la surenchère islamophobe est au rendez-vous chez nombre de politiques relayés par des médias porte-voix. Depuis la rentrée, chaque jour compte une nouvelle ignominie, une nouvelle indignité, particulièrement à [...]
  • URBEX RDA de Nicolas Offenstadt Débat au Quai des Brumes à Strasbourg le 13 novembre 2019 [...]
  • ” Nègre marron” n’e... Correspondant F2C au TGI de Strasbourg “Le marronnage était le nom donné à la fuite d’un esclave hors de la propriété de son maître en Amérique, aux Antilles ou dans les Mascareignes à l’époque coloniale. Le fuyard lui-même était appelé marron ou nègre marron, negmarron, voire cimarron (d’après le terme espagnol d’origine).“. [...]
  • Conférence de Laurent Jeanpierre sur ... In girum-les leçons politiques des ronds-points (La découverte, [...]