POURQUOI LES MENACES DES FASCISTES DOIVENT ÊTRE PRISES AU SÉRIEUX (1)

POURQUOI LES MENACES DES FASCISTES DOIVENT ÊTRE PRISES AU SÉRIEUX (1)

le 2 aout 2019

⚠️ En l’espace d’une semaine, les fascistes strasbourgeois se sont attaqués par deux fois à l’occupation solidaire du 91 route des Romains ⚠️

➡️ Malheureusement, les tags menaçants et/ou racistes sont récurrents. Globalement, on assiste en Alsace à une recrudescence de tags anti-réfugiés et antisémite, une vingtaine de cas recensés en seulement quelques mois (2) ! Il en va de même de la profanation de cimetières juifs, comme à Quatzenheim le 19 février dernier (3). À quelques dizaines de kilomètres de Strasbourg, c’est le maire de Thal-Marmoutier qui était visé par des menaces faisant référence au meurtre de Walter Lübcke par un néo-nazi allemand (4).

Le 26 juillet, à l’occasion d’un match de foot entre le Racing et le Maccabi Haïfa, les fascistes des Strasbourg Offenders, qui servait de plateforme de recrutement pour le Bastion Social ont accueilli les supporters du Maccabi Haïfa, club de football israélien à grand renfort de saluts nazis et de croix gammées dessinées sur des drapeaux israéliens. (5) Qu’attend la Mairie, qui investit des dizaines de millions d’euros dans la rénovation du stade, pour faire pression sur le club du Racing afin d’interdire de stade les militants fascistes organisés et identifiés par les services de police qui y sévissent ?

Si en Alsace, la manifestation du racisme est malheureusement devenue récurrente, c’est que partout, les politiques islamophobes et anti-réfugiés sont en train d’ouvrir la porte à l’extrême-droite et de la galvaniser. Quand à Strasbourg, les nazillons du Bastion social s’attaquent à un squat solidaire, ils le font alors que le 15 juillet, la police italienne a découvert un arsenal composé de dizaines de fusils d’assaut ainsi que d’un que d’un missile air-air chez un militant néo-nazi italien (6). Début juillet déjà, un groupuscule néo-nazi allemand appelé « Nordkreuz » et préparant des attentats avec une liste de 25.000 cibles potentielles était démantelé (7). Le meurtre récent du préfet de Cassel en Allemagne, identifié comme pro-réfugiés, tout comme l’assassinat de 51 personnes dans une mosquée à Christchurch en Nouvelle-Zélande (8), sont probablement la concrétisation la plus tragique de ce niveau de confiance atteint par les fascistes.

‼️ Mais ces projets terroristes ne sont absolument pas des spécificités allemandes ou italiennes. En 2018, la police française démantèle l’AFO (action des forces opérationnelles), un groupuscule fasciste prévoyant des attentats sur des musulman.e.s. (9) Le 27 juin 2019, c’est l’imam de Brest et son photographe qui ont été blessés par balles par un militant fasciste (10).
Prétendre combattre l’extrême-droite sans contester les arguments racistes et en reprenant ses éléments rhétoriques et programmatiques comme l’ont fait la droite conservatrice et le gouvernement LREM est voué à l’échec. Faire la guerre aux migrant.es n’a qu’une conséquence : le renforcement des arguments racistes et des positions du Rassemblement National.

⚫️🔴 Pourtant, la multiplication des actes, propos et menaces antisémites, anti-migrant.e.s et islamophobes est un phénomène résistible, et localement, la Ville de Strasbourg aurait un rôle à jouer dans cette lutte. Encore faut-il s’en donner les moyens politiques ! Et cela ne peut se faire en continuant de menacer l’occupation solidaire du 91 route des Romains ou en continuant de mener la guerre aux plus pauvres, que ce soit par l’arrêté anti-mendicité ou sur les campements.

⚫️🔴 Le combat contre nos pires ennemis (Bastion Social, Rassemblement National, Strasbourg Offenders, etc.) ne pourra se faire que sur une base résolument solidaire, antiraciste et populaire qui implique d’abord les premiers concerné.es dans la lutte pour leurs droits. Il est important de se rappeler et de rappeler autour de nous que le fascisme n’est pas une opinion mais un projet politique criminel et que toutes ses manifestations doivent être condamnées et combattues activement, y compris par la Ville de Strasbourg.

Il faut maintenant choisir car entre fascisme et solidarité, il n’y pas de troisième voie possible.

(1) La photo illustrative est tirée du site tenu par un membre de la famille de l’ancien maire de Geiswiller, dont la commune voisine et jumelle, Zoebersdorf avait fait la une suite à des tags antisémites en octobre 2018 : https://france3-regions.francetvinfo.fr/…/zoebersdorf-manif…. La photo se trouve dans l’album « Geiswiller nos origines », au milieu de photos plus récentes de fêtes de village et de barbecue : http://www.kimages.fr/diapo…/GEISWILLER/origines/index.html…

(2) https://www.dna.fr/…/inscriptoins-racistes-et-antisemites-n…

(3) https://www.liberation.fr/…/a-quatzenheim-quand-on-ne-respe…

(4) https://www.20minutes.fr/…/2546407-20190622-videotags-racis…

(5) https://www.rue89strasbourg.com/croix-gammees-saluts-nazis-…

(6) https://www.bastamag.net/Extreme-droite-armes-arsenal-missi…

(7) http://www.francesoir.fr/…/allemagne-des-militants-radicaux…

(8) https://www.leprogres.fr/…/nouvelle-zelande-qui-est-le-tire…

(9) https://www.mediapart.fr/…/la-cellule-d-extreme-droite-voul…

(10) https://www.liberation.fr/…/l-imam-de-brest-blesse-par-ball…

Similar posts
  • General Electric Belfort General Electric Belfort from feuille de chou on Vimeo. Près de 3000 personnes étaient rassemblées vers 14 h devant la Maison du peuple de Belfort par un temps de plus en plus pluvieux. Après le discours d’une responsable CGT, le cortège est parti vers l’usine General Electric, avec la CGT, les Gilets jaunes, le PCF [...]
  • 17 octobre 1961-17 octobre 2019 Stras... Chaque année à Strasbourg se tient une commémoration du massacre du 17 octobre 1961 à Paris où 200 Algériens pacifiques ont été tués par la police, certains jetés à La Seine. C’était sous le général de Gaulle, Roger Frey était ministre de l’Intérieur et Maurice Papon qui s’était illustré en 1942 à Bordeaux en déportant [...]
  • Semaine Européenne de la Démocratie L... [...]
  • Une victoire juridique de trois anti ... Quarante anti-GCO dans la salle d’audience, dont le maire de Kolbsheim et celui de Pfettisheim, et une trentaine sur le parvis du TGI de Strasbourg ce matin en solidarité avec trois personnes prévenues d’avoir manifesté illégalement sur un pont au-dessus de l’A35 munies d’une banderole dénonçant le Grand Contournement Ouest, autoroute à péage de 24 [...]
  • Metz Gilets Jaunes Manifestation de l... On était environ un millier rassemblés place Mazelle à Metz en attendant que le camion s’ébranle en tête de cortège. La pluie tombait un peu, mais elle a cessé le reste de l’après-midi. Des véhicules de l’armée française sont passés tout klaxon dehors avec le succès qu’on imagine. Le cortège était très coloré, le jaune [...]