Balance ton port

#BalanceTonPort

On a reçu ce mail de Mélanie, auteure-photographe

Bonjour,

Photographe de presse, ce petit message pour partager avec vous un nouveau désastre écologique en marche…

La situation en bref :

A Bretignolles-sur-Mer en Vendée, au niveau de la plage de la Normandelière, la commune porte le projet d’un énième port de plaisance dans une zone fragile, humide alors qu’il y a déjà le port de Saint-Gilles-Croix-de-Vie à 12 km au Nord et celui des Sables d’Olonne à 20 km au Sud !
Ce projet nécessite de percer le trait de côte, or aucune étude hydrogéologique n’a été effectuée. Dans un contexte de changement climatique, avec des périodes de sécheresse de plus en plus fréquentes, une réserve d’eau douce de plus de 340 000 m3 doit être vidée dans l’Océan.

D’un point de vue sociologique, les loisirs gratuits et accessibles à tous sont sacrifiés : la seule plage familiale de la commune va disparaître, le sentier des douaniers et la magnifique Vélodyssée (piste cyclable qui fait le lien entre Roscoff à Hendaye) vont devoir s’éloigner de la mer au profit de quelques propriétaires de bateaux qui naviguent en moyenne entre 40 et 60 heures par an. (Bénéteau, gros employeur en Vendée, est derrière le projet avec l’idée de vendre toujours plus de bateaux. Muriel Pénicaud était en visite chez Bénéteau en juillet).

Le député de Vendée, Stéphane Buchou (LREM) est chargé d’une mission parlementaire sur l’adaptation des territoires littoraux face à l’évolution du trait de côte mais n’a toujours pas pris position dans ce dossier. Sa nouvelle collaboratrice parlementaire (depuis mai) était jusqu’au mois de juillet chargée de mission érosion côtière à la communauté de communes du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie (qui est à la tête du projet de port) présidée par Christophe Chabot (qui est également le maire de Brétignolles).

Les travaux ne devaient commencer qu’au mois de janvier. Des recours sont toujours entre les mains de la justice. Les associations locales sont défendues par le cabinet de Corinne Lepage.

Depuis une semaine, les pelleteuses ont commencé à détruire, trouer, creuser, saccager, éventrer la dune de la Normandelière et sa précieuse végétation !
Depuis hier, les cyprès sont couchés auprès des chênes, des pins et des haies vives qui n’en n’ont plus que le nom.

Les photos du désastre (© mélanie bahuon / Neutral Grey) ainsi que quelques infos complémentaires sont ici: https://www.facebook.com/melanie.bahuon/media_set?set=a.10218581032489819&type=3

Un rassemblement, qui s’annonce assez important, intitulé #BalanceTonPort, est prévu le 6 octobre à Brétignolles sur la plage de la Normandelière. Les gens que je rencontre sont bouleversés, en colère, en larmes pour certains.

Nous avons vraiment besoin de soutien et de relais pour cette information avant qu’il ne soit trop tard.

Avec mes remerciements pour l’attention que vous porterez à ce message,

Bien à vous,

Mélanie

Pour vous donner les dernières nouvelles en bref :

Dimanche, 2 500 personnes se sont réunies sur la plage de la Normandelière pour prendre le départ d’une marche intitulée #balancetonport.

Jimmy Pahun, député Modem du Morbihan et ancien skipper professionnel, a fait le déplacement pour soutenir le rassemblement. Il est fermement opposé au projet pour des raisons environnementales mais également de sécurité maritime puisque orientée plein ouest, Le lien de son discours: https://www.facebook.com/jeanyves.bourcereau/videos/10217727019264799/UzpfSTgyMzk2OTA2OToxMDE1NzQzMzk0MTg3NDA3MA/

Dimanche soir, après la manifestation “la ZAD de la Dune” a pris forme sur un terrain privé qui leur a été prêté face à la dune. Hier la municipalité a coupé la route qui mène à la ZAD afin de les isoler, ils ont fermé la mairie jusqu’à nouvel ordre. Ce matin les militants pacifistes sont parvenus à interrompre les travaux.

Merci encore de tout coeur pour votre réponse et j’espère qu’une petite éclaircie dans vos emplois du temps vous permettra de vous pencher sur ce sujet.

Très belle journée,

Mélanie

Crédits photo : Mélanie Bahuon / Neutral Grey

Similar posts
  • Une victoire juridique de trois anti ... Quarante anti-GCO dans la salle d’audience, dont le maire de Kolbsheim et celui de Pfettisheim, et une trentaine sur le parvis du TGI de Strasbourg ce matin en solidarité avec trois personnes prévenues d’avoir manifesté illégalement sur un pont au-dessus de l’A35 munies d’une banderole dénonçant le Grand Contournement Ouest, autoroute à péage de 24 [...]
  • Metz Gilets Jaunes Manifestation de l... On était environ un millier rassemblés place Mazelle à Metz en attendant que le camion s’ébranle en tête de cortège. La pluie tombait un peu, mais elle a cessé le reste de l’après-midi. Des véhicules de l’armée française sont passés tout klaxon dehors avec le succès qu’on imagine. Le cortège était très coloré, le jaune [...]
  • Extinction-Rébellion à Strasbourg et ... A 4’10, intervention de Extinction-Rébellion devant les officiels, puis la police municipales enlève une [...]
  • Les anti-GCO s’invitent au lanç... Une petite vingtaine d’anti-GCO résolus ont pris l’air ce matin à Vendenheim pour assister au lançage du viaduc qui doit permettre au GCO de franchir le canal de la Marne-au-Rhin, le TGV Paris-Strasbourg, la voie ferrée Strasbourg-Haguenau et la route. Les journalistes, peu nombreux d’ailleurs, – DNA, Alsace 20 et Radio France- avaient été invités [...]
  • Marche pour le climat Strasbourg Germaine de Kolbsheim toujours présente! Pôle anticapitaliste La Roue tourne interdite de parole par les [...]