Des nouvelles d’Asina Kapalay-Atato

Deux membres de Vigicrage (Vigilance CRA Geispolsheim) ont visité Asina ce jeudi en début d’après-midi au CRA de Geispolsheim.

Elle venait de recevoir une ordonnance du juge des référés du tribunal administratif de Strasbourg, lui refusant l’aide juridictionnelle et ne changeant rien à sa situation de retenue, depuis le 28 mai.

Elle avait été conduite à l’aéroport de Roissy où elle a refusé d’embarquer. Puis elle a été reconduite au CRA.

Le 9 juin, elle doit être conduite au consulat de la République du Congo à Paris pour un laissez-passer, étant donné que son passeport est désormais échu.

A la seconde tentative de l’embarquer sur un avion pour la RDC, où, rappelons le, elle n’a plus aucune famille, sa grand-mère étant décédée en décembre dernier, les fonctionnaires de la PAF peuvent user de la force.

Nous lui avons confirmé les nouvelles des différentes mobilisations en sa faveur, manifestation du Lycée Lavoisier à la sous-préfecture de Mulhouse, pétition signée par des centaines de personnes, articles de presse et lettre du sénateur-maire de Wattwiller, Jacques Muller au préfet du Haut-Rhin.

Pour continuer à signer la pétition http://www.resf.info/P1577

Rappelons que Asina a toute sa famille en Europe, sa mère en Allemagne, son père et ses six frères et sœurs, français car nés en France d’une seconde épouse de son père, à Illfurth.

Il faut vraiment que le gouvernement français, tout à ses odieux quotas, ait perdu tout sens de l’humanité pour refuser le rapprochement familial qui s’impose.

Similar posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.