Meyer-Habib s’en prend encore mensongèrement aux Gazaouis

Mardi, 14 Avril, 2020

POUR LE DÉPUTÉ HABIB, TOUTES LES FAKE NEWS SONT BONNES POUR S’EN PRENDRE AUX GAZAOUIS

Pierre Barbancey

Le député Meyer Habib accuse les habitants de Gaza de ne pas respecter les gestes barrières en publiant une photo de 2017.
Meyer Habib, député de la 8e circonscription des Français établis hors de France, a décidé de rester confiné à Eilat, en Israël. Ce qui est son droit le plus strict. Le problème est qu’il est vice-président de la commission des Affaires étrangères. À ce titre, on serait en droit d’attendre un minimum de retenue. C’est trop demander à cet ami de Netanyahou.

Dans un tweet balancé il y a quatre jours, Meyer Habib s’en prend une fois de plus aux Palestiniens qui recevraient des millions pour lutter contre le virus. « Solidarité humaine oblige ! Ok », écrit-il, visiblement désappointé. Mais c’est pour mieux rugir. « Il faudrait peut-être qu’ils commencent à respecter le confinement et les gestes barrières ! » Et de publier deux photos, dont l’une montre des centaines de personnes dans une mosquée. Manque de bol (soyons indulgents en cette période de Pâques), le cliché est extrait d’une vidéo YouTube postée le… 9 novembre 2017.

Le blocus inhumain imposé par Israël n’a pas été levé
Deuxième tweet du ci-devant Meyer Habib, le même jour : « Pour info #Israël envoie tous les jours des camions humanitaires à #Gaza et à l’AP. » Pour info au VP de la commission des Affaires étrangères : cette « aide » israélienne se borne à généreusement consentir à laisser passer des convois internationaux dans la bande de Gaza. Que l’on sache, le blocus inhumain imposé depuis treize ans par Israël n’a pas été levé, aggravant les conditions de vie des Palestiniens et donc favorisant la propagation du virus (sans compter le manque de matériel qu’Israël considère à « double usage », c’est-à-dire pouvant être utilisé dans des opérations de résistance). Enfin, quelle meilleure preuve qu’aucun soutien n’est fourni aux 2 millions de Gazaouis que le chantage du ministre israélien de la Défense : il subordonne toute aide à Gaza à la restitution des corps de deux soldats israéliens. On attend toujours les rectifications de Meyer Habib qui se la joue confinement.
ils n’ont pas honte

Similar posts
  • Manifestation et Free party à Strasbo... https://taranis.news/2021/01/strasbourg-16-1-2021-pplsecuriteglobale-freeparty/ 5 à 600 personnes dans la rue, malgré le froid et les interdictions de la préfecture, dans la rue, hier à Strasbourg, de 13 à 17h contre les lois liberticides! Le QG Gilets Jaunes Strasbourg République avait donné rendez-vous, comme depuis plus de deux ans, à 13h, place de la République, pour tenir une [...]
  • Livreur condamné pour antisémitisme :... Tribune refusée de publication par les Dernières Nouvelles d’Alsace, le 15 janvier 2021. Livreur antisémite : quand l’ambassade d’Israël en France s’en mêle l’antisémitisme augmente. Parce qu’il devait livrer de la cuisine israélienne, un livreur Deliveroo de Strasbourg a refusé en expliquant qu’il ne livrait pas les juifs. C’est une parole et un acte antisémites. [...]
  • Bordeaux: tensions entre associations... “L’affaire” déclenchée par la LICRA continue d’alimenter les gazettes. Ci-dessous le lien vers un site d’extrême droite local. Puis le texte paru ce soir sur le site du Monde pour les abonnés. Une précision: Marik Feytout invente la réunion que j’aurais -André Rosevègue- tenue avec le CRIF, alors que le débat qui s’est tenu fort [...]
  • Encore un procès contre un militant s... Alain H. était convoqué ce matin devant le Tribunal judiciaire de Strasbourg pour une prétendue “rébellion” en date du 16 mai 2020. C’est à 11 h 40 seulement que son procès allait commencer. Une quinzaine de manifestants solidaires étaient présents, du NPA, d’Attac, du PCOF, de l’UJFP, des Gilets Jaunes et d’ex Zadistes anti-GCO. 13 [...]
  • Atlantico: tout va bien à Gaza… Atlantico Quand on dit « Gaza » il faut ajouter aussitôt : « camp de concentration à ciel ouvert ». L’expression a été forgée par les gauches pro-palestiniennes car Auschwitz les Juifs connaissent bien. Il ne faut pas oublier non plus de l’assortir d’une mention obligatoire : « les victimes sont devenues des bourreaux ». [...]