Répression tous azimuts à Strasbourg, migrants, antiracistes, gilets jaunes

Puis ils sont venus place Kléber, ayant soigneusement délimité des emplacements à la craie ou au papier collant, éloignés de plus d’un mètre les uns des autres. En un premier temps, tout s’est passé sans problème. Mais une fois que les flics ont eu fini de ficher les gens place de la gare, comme ils avaient la main, ils sont venus Nasser et ficher les gilets jaunes encore présents.

Décidément, une belle journée pour la milice à Macron!

Et ça risque de durer tant que les salariés, les syndiqués, les chômeurs, les précaires, les gens de gauche ne se bougeront pas. Mais peu à peu ce sont les libertés démocratique élémentaires, dont celle d’aller et venir librement qui vont disparaître.

Similar posts
  • Quelques images du GCO à Kolbsheim [...]
  • La Commune de Paris et l’Alsace... Conférence donnée par Jean-Claude Richez au Centre culturel alsacien à [...]
  • 2000 manifestants le 1er mai à Strasb... Départ de la manifestation Le cortège sur le Pont [...]
  • Strasbourg antifasciste: 500 dans la ... Ils-elles s’étaient donné rendez-vous à 14h30 place de la gare à Strasbourg en cette veille de second tour de la présidentielle opposant la peste au choléra. Associations antifa, syndicats, partis se sont rassemblés avec force banderoles, pancartes et drapeaux. Peu après l’heure prévue, le cortège s’est ébranlé vers la rue du Maire-Kuss, précédé d’une magnifique [...]
  • Antipass, Jeunes pour le climat, Amne... Place Kléber Strasbourg. Il fait très froid, il neige, le vent souffle fort, il n’y a pas beaucoup de passants ni de badauds ni de touristes. Pourtant trois actions y ont été organisées par différentes associations. Un cortège anti pass par l’Inter QG Gilets jaunes, avec moins d’une centaine de personnes qui ont défilé sur [...]