A propos de la prétendue “importation du conflit israélo-palestinien”/ Censuré par Facebook!

Lu dans les DNA du 7 septembre 2020

Géopolitique municipale

Le conseil municipal de Strasbourg a approuvé lundi dernier une motion à la suite de l’agression antisémite d’un graffeur dans un quartier de la ville. La finalisation de ce texte a donné lieu à un vif échange entre des représentants de la majorité municipale, dont l’adjointe communiste Hülliya Turan, et ceux de l’opposition : Pernelle Richardot (PS), Nicolas Matt (LaREM) et Jean-Philippe Vetter (LR). Ces derniers se sont heurtés à « un refus catégorique » de leurs interlocuteurs de mentionner le fait que cette agression « montre aussi que l’antisionisme n’est souvent que le prétexte à l’antisémitisme ».

Le ton est monté. Jean-Philippe Vetter a menacé de quitter les discussions et Pernelle Richardot de déposer un amendement en séance. La majorité a concédé « in extremis » d’écrire que les élus « n’accepteront jamais d’importer les conflits extraterritoriaux, dont celui du Proche-Orient, quels qu’ils soient, sur le territoire français ».

Merci à la majorité municipale de Strasbourg d’avoir refusé l’assimilation de l’antisionisme avec l’antisémitisme!

La phrase votée, cependant n’est qu’un moindre mal, car cette notion d’importation du conflit du Proche-Orient est ridicule. Personne n’importe ce conflit. La politique israélienne est un défi mondial aux règles du droit international. Il est normal que des populations partout s’en emparent, comme lors de la guerre d’Espagne.Le ridicule vient aussi que ce qui est reproché aux amis de la Palestine, semble ne pas poser problème au PS, à LR et à la LaREM quand le CRIF importe le conflit en s’alignant inconditionnellement sur la criminelle politique de Netanyahou!

CENSURE Facebook

J’ai voulu booster pour 10 euros cette publication.
Refusé par Facebook!

Corrigez votre publicité ou demandez un réexamen

Hi Jean-Claude,

Your ad was rejected because it doesn’t comply with our advertising policies.

To learn more, view your ad in Account Quality. You can request a review if you think your ad was incorrectly rejected.

Les publicités suivantes requièrent votre attention (1)

Publication boostée : Publication : « »

Edit Ad

Compte : Jean-Claude Meyer
Campagne : Publication : « »
Ensemble de publicités : Publication : « »

Similar posts
  • Manifestation et Free party à Strasbo... https://taranis.news/2021/01/strasbourg-16-1-2021-pplsecuriteglobale-freeparty/ 5 à 600 personnes dans la rue, malgré le froid et les interdictions de la préfecture, dans la rue, hier à Strasbourg, de 13 à 17h contre les lois liberticides! Le QG Gilets Jaunes Strasbourg République avait donné rendez-vous, comme depuis plus de deux ans, à 13h, place de la République, pour tenir une [...]
  • Livreur condamné pour antisémitisme :... Tribune refusée de publication par les Dernières Nouvelles d’Alsace, le 15 janvier 2021. Livreur antisémite : quand l’ambassade d’Israël en France s’en mêle l’antisémitisme augmente. Parce qu’il devait livrer de la cuisine israélienne, un livreur Deliveroo de Strasbourg a refusé en expliquant qu’il ne livrait pas les juifs. C’est une parole et un acte antisémites. [...]
  • Bordeaux: tensions entre associations... “L’affaire” déclenchée par la LICRA continue d’alimenter les gazettes. Ci-dessous le lien vers un site d’extrême droite local. Puis le texte paru ce soir sur le site du Monde pour les abonnés. Une précision: Marik Feytout invente la réunion que j’aurais -André Rosevègue- tenue avec le CRIF, alors que le débat qui s’est tenu fort [...]
  • Encore un procès contre un militant s... Alain H. était convoqué ce matin devant le Tribunal judiciaire de Strasbourg pour une prétendue “rébellion” en date du 16 mai 2020. C’est à 11 h 40 seulement que son procès allait commencer. Une quinzaine de manifestants solidaires étaient présents, du NPA, d’Attac, du PCOF, de l’UJFP, des Gilets Jaunes et d’ex Zadistes anti-GCO. 13 [...]
  • Atlantico: tout va bien à Gaza… Atlantico Quand on dit « Gaza » il faut ajouter aussitôt : « camp de concentration à ciel ouvert ». L’expression a été forgée par les gauches pro-palestiniennes car Auschwitz les Juifs connaissent bien. Il ne faut pas oublier non plus de l’assortir d’une mention obligatoire : « les victimes sont devenues des bourreaux ». [...]