Concessions autoroutières bradées au privé et demain des routes nationales

Gco non merci

Vendredi 18 septembre 2020, Vincent DELAHAYE, rapporteur, a présenté à la presse les conclusions de la commission d’enquête sur le contrôle, la régulation et l’évolution des concessions autoroutières, au Sénat (1).

Engagé dans la lutte contre le contournement Ouest de Strasbourg, veuillez trouver la réaction du collectif GCO NON MERCI :

Le GCO, cette autoroute à péage au service… des actionnaires !

Le contournement Ouest de Strasbourg sera en service dans 18 mois selon un article récent paru dans la presse locale. L’autoroute de Vinci, imposée par l’Etat contre toute logique environnementale, n’est pour autant pas encore validée complétement et pour cause : il reste encore un recours sur le fond devant le tribunal administratif de Strasbourg sur l’Autorisation environnementale unique, sésame qui a permis à ARCOS, filiale de Vinci Autoroute, de démarrer les travaux officiels en septembre 2018.

Le GCO, cette autoroute à péage au service… des actionnaires !

Un rapport sénatorial (1) pointe la rentabilité élevée des autoroutes pour les sociétés concessionnaires, 15 ans après la privatisation. Les profits vont s’envoler en fin de concessions.

“… les exploitants des autoroutes se sont beaucoup enrichis 15 ans après la privatisation. Les sociétés ont versé 24 milliards d’euros de dividendes à leurs actionnaires entre 2006 et 2019[…]. Au-delà de 2022, le montant des dividendes versés par les sociétés d’autoroute à leurs actionnaires pourrait atteindre 40 milliards d’euros, dont 32 milliards pour Vinci et Eiffage.”

Les sénateurs estiment qu’ils doivent être partagés plus équitablement avec l’État et les usagers.

Concernant le GCO, le contrat de concession signé entre l’Etat et Vinci en 2016, l’a été pour une durée surréaliste de 54 ans, le tout dans une opacité où il est très difficile d’avoir accès aux closes du contrat. Cela pose un double problème sur la transparence vis-à-vis des citoyens que nous sommes et l’irresponsabilité institutionnelle à offrir un contrat sur une aussi longue période.

Financement des Mobilités : doit-on renationalisé les autoroutes ?

La réponse est oui par principe ! Dans les faits, peut-être plus compliqué à mettre en oeuvre, mais il est important de récupérer une partie des dividendes que génèrent les concessionnaires d’autoroutes afin de rediriger l’argent à financer les mobilités : RER strasbourgeois (pour ce qui concerne l’Eurométropole de Strasbourg), réflexion et développement des pistes cyclables, plan de cohérence multimodales, aide financière à rendre les transports en commun plus attractif, etc…

L’intérêt général tant mis en avant par les promoteurs de projets autoroutiers comme celui du contournement Ouest de Strasbourg, ne doit pas être à sens unique au service des concessionnaires. Il est temps d’arrêter de faire payer deux fois les contribuables : à la construction et à l’utilisation… ou du moins, que l’intérêt général des sociétés d’autoroute serve également l’intérêt des citoyens et non pas seulement celui des actionnaires.

(1) http://www.senat.fr/espace_presse/actualites/202009/rapport_de_la_commission_denquete_sur_le_controle_la_regulation_et_levolution_des_concessions_autoroutieres.html

Bruno Dalpra, pour GCO NON MERCI,

@brunodalpra67 – 06 88 35 60 77

http://www.senat.fr/espace_presse/actualites/202009/rapport_de_la_commission_denquete_sur_le_controle_la_regulation_et_levolution_des_concessions_autoroutieres.html

Similar posts
  • Livreur condamné pour antisémitisme :... Tribune refusée de publication par les Dernières Nouvelles d’Alsace, le 15 janvier 2021. Livreur antisémite : quand l’ambassade d’Israël en France s’en mêle et s’emmêle. Parce qu’il devait livrer de la cuisine israélienne, un livreur Deliveroo de Strasbourg a refusé en expliquant qu’il ne livrait pas les juifs. C’est une parole et un acte antisémites. [...]
  • Bordeaux: tensions entre associations... “L’affaire” déclenchée par la LICRA continue d’alimenter les gazettes. Ci-dessous le lien vers un site d’extrême droite local. Puis le texte paru ce soir sur le site du Monde pour les abonnés. Une précision: Marik Feytout invente la réunion que j’aurais -André Rosevègue- tenue avec le CRIF, alors que le débat qui s’est tenu fort [...]
  • Encore un procès contre un militant s... Alain H. était convoqué ce matin devant le Tribunal judiciaire de Strasbourg pour une prétendue “rébellion” en date du 16 mai 2020. C’est à 11 h 40 seulement que son procès allait commencer. Une quinzaine de manifestants solidaires étaient présents, du NPA, d’Attac, du PCOF, de l’UJFP, des Gilets Jaunes et d’ex Zadistes anti-GCO. 13 [...]
  • Atlantico: tout va bien à Gaza… Atlantico Quand on dit « Gaza » il faut ajouter aussitôt : « camp de concentration à ciel ouvert ». L’expression a été forgée par les gauches pro-palestiniennes car Auschwitz les Juifs connaissent bien. Il ne faut pas oublier non plus de l’assortir d’une mention obligatoire : « les victimes sont devenues des bourreaux ». [...]
  • Solidarité contre la répression / 12 ... communiqué NPA 67 le 4 janvier 2021 Solidarité contre la répression Toutes et tous devant le Tribunal de Strasbourg 1 quai Finkmatt le mardi 12 janvier à partir de 8h. Face à la répression à Strasbourg, la solidarité est pour notre classe une arme formidable. Utilisons-là. Le mardi 12/01/2021 à 8h30 comparaîtra devant le Tribunal [...]