Sans-papiers d’Alsace de Phalsbourg à Zinswald

5 octobre
La veille à Saverne après le repas de midi.

Vive le maire de Phalsbourg pour sa solidarité

6 octobre
Départ de Phalsbourg

Partis de Strasbourg peu avant midi,  c’est à Zinswald en Moselle que l’équipe de la Feuille de chou a retrouvé nos amis. Une belle bâtisse  solide au milieu d’une clairière et d’un jardin aménagé dans la forêt – L’inscription ” Mission africaine ” sur  un muret blanc confirme que nous sommes bien arrivés. Le groupe est attendu, les tables sont préparées pour le déjeuner dans une grande salle claire et il n’ y a plus qu’à décharger les vivres du camion. La  marche du matin depuis Phalsbourg a été ponctuée de quelques averses et tous étaient impatients de se poser et de se restaurer enfin. Au menu – en plus des provisions habituelles, une soupe  et un plat de lentilles cuisinées maison dans une famille qui avait logé les femmes participantes. L’accueil des Frères et Soeurs de la Mission est simple et discret. Café et détente pour finir, discussions à l’extérieur aussi . Il y aura  pour quelques-uns l’un ou l’autre nouveau vêtement chaud pour être mieux protégés de la pluie et du vent. Le départ est prévu à 14h30, les gendarmes, accompagnateurs qui assurent la sécurité du cortège, ponctuels, arrivent à 14h15. Départ joyeux , chants, slogans, du soleil et un vent fort et glacial, un beau ciel changeant, la campagne a de belles couleurs.

G.L.

La soirée à Saint Jean de Bassel

La seconde étape de la journée les mènera au couvent de Saint Jean de Bassel, à quelques kilomètres de Réding, un bel ensemble de bâtiments,  autre lieu paisible des Soeurs de la Divine Providence, église, bâtiment conventuel, EHPAD aussi que l’on est surpris de trouver au coeur de cette petite bourgade . Avec les conducteurs de la camionnette de location, payée par Sud-Solidaires de Strasbourg, nous visitons la salle promise aux marcheurs où ils dîneront et dormiront. Là aussi, l’accueil promet d’être  réconfortant. Mais avant cela, le groupe devra affronter encore quelques averses.

G.L.

 

Similar posts
  • GCO: vélos un jour, camions toujours! De nombreux cyclistes se sont embauchés dimanche, ce ouiquende pour assurer une publicité gratuite pour le Grand Contournement Ouest de Strasbourg. Cette randonnée cycliste a, hélas, été un succès pour Socos, filiale de Vinci qui a réalisé l’autoroute à péage de 24 km pas encore ouverte, mais qui devrait l’être vers mi-décembre, malgré les irrégularités [...]
  • Soupe associative pour les gens de la... [...]
  • 3 ans de Gilets Jaunes Strasbourg, Ha... Strasbourg Gilets jaunes, Antipasse et personnes Transgenre Haguenau [...]
  • Le GCO fait sa pub: VincYnique Pour une fois, le slogan “Météo nationale, météo du Capital” n’était pas d’actualité (temps pluvieux dissuasif) au futur péage du Grand Contournement Ouest presque achevé malgré le fait qu’on attende encore la décision, mardi, du Tribunal administratif de Nancy en appel. Il faut savoir que depuis le début, Vinci-Socos a fait des travaux sans en [...]
  • Rencontre militante franco-turco-kurd... Une petite quarantaine de militants turcs, kurdes et Gilets Jaunes de Strasbourg République se sont rencontrés cet après-midi pour débattre de la situation respective de la France et de la Turquie du point de vue des luttes sociales et politiques. D’autres échanges seront programmés. Des échanges intéressants ont suivi les exposés [...]