Toutes et tous devant le Tribunal de Strasbourg le mardi 8 décembre à partir de 8h.

Toutes et tous devant le Tribunal de Strasbourg

1 quai Finkmatt le mardi 8 décembre à partir de 8h.

Face à la répression à Strasbourg, la solidarité est pour notre classe une arme formidable.

Utilisons-là.

Le mardi 08/12/2020 à 8h30, comparaîtra devant le Tribunal judiciaire de Strasbourg – quai Finkmatt- notre camarade Alain H militant du NPA au motif de « destruction en réunion ». Les faits reprochés par le Procureur de la République et après une plainte déposée par le candidat Fontanel aux dernières élections municipales : avoir détruit le plexiglas qui protégeait la vitrine de l’élu déchu lors d’une manifestation contre la réforme des retraites.

Ces poursuites sont non justifiées. Le militant est injustement accusé. Son tort : avoir participé à la manifestation, mais surtout militer contre la politique de Macron et de ses sbires qui ne supportent ni contestation ni revendication même lorsque les manifestations sont déclarées. La police ne s’est pas souciée d’identifier d’autres participants sauf un jeune mineur condamné pour les mêmes faits à des heures d’intérêt général.

Nous devons apporter notre soutien à notre camarade en étant présent-e-s à l’audience comme nous sommes présent-e-s à toutes les audiences où comparaissent des militant-e-s injustement poursuivi-e-s. Et ce n’est pas fini pour lui puisqu’il est à nouveau convoqué devant le même tribunal le 12/01/2021 même heure, pour des faits de rébellion et de port d’arme (un Opinel !) envers les gendarmes lors d’une manifestation post-confinement.

En engageant de telles poursuites, la justice se trompe de cible. Au lieu de taper sur celles et ceux qui luttent au quotidien pour plus de justice sociale, elle ferait mieux de poursuivre celles et ceux qui créent la misère et la précarité.

Nous sommes tous concerné-e-s.

Aujourd’hui ce sont des militants du NPA, demain d’autres partis ou associations seront visés. Et ce n’est pas fini. Le 09/02/20 un autre militant du NPA est convoqué lui aussi devant le même Tribunal pour des faits de violence avec arme ! survenus lors du meeting de Fontanel (encore lui) en janvier 2020 alors que les vigiles et les sympathisants de l’élu pas encore déchu s’en étaient pris violemment aux manifestants. Eux, ils ne sont pas poursuivis !

Toutes et tous devant le Tribunal de Strasbourg

1 quai Finkmatt le mardi 8 décembre à partir de 8h.

Similar posts
  • Ramené·es à la frontière plutôt qu’à ... Communiqué de presse du Collectif Maraude du Briançonnais Ramené·es à la frontière plutôt qu’à l’hôpital Samedi 16 janvier 2021, un peu avant 16 heures, l’hélicoptère du secours en montagne a déposé une famille exilée au poste de frontière de Montgenèvre au lieu de l’amener à l’hôpital. La manière dont s’est déroulé ce secours, à plus [...]
  • Deux gardés à vue après la manifestat... Un piquet de vigilance et de solidarité avec les personnes mises en GAV samedi soir s’est tenu devant le Tribunal judiciaire toute la journée du 18 janvier de 7H à18h pour les deux interpellés qui après deux jours de Garde à Vue ont été déférés en justice. L’un d’eux était un manifestant, qui portait un [...]
  • Manifestation et Free party à Strasbo... https://taranis.news/2021/01/strasbourg-16-1-2021-pplsecuriteglobale-freeparty/ 5 à 600 personnes dans la rue, malgré le froid et les interdictions de la préfecture, dans la rue, hier à Strasbourg, de 13 à 17h contre les lois liberticides! Le QG Gilets Jaunes Strasbourg République avait donné rendez-vous, comme depuis plus de deux ans, à 13h, place de la République, pour tenir une [...]
  • Livreur condamné pour antisémitisme :... Tribune refusée de publication par les Dernières Nouvelles d’Alsace, le 15 janvier 2021. Livreur antisémite : quand l’ambassade d’Israël en France s’en mêle l’antisémitisme augmente. Parce qu’il devait livrer de la cuisine israélienne, un livreur Deliveroo de Strasbourg a refusé en expliquant qu’il ne livrait pas les juifs. C’est une parole et un acte antisémites. [...]
  • Bordeaux: tensions entre associations... “L’affaire” déclenchée par la LICRA continue d’alimenter les gazettes. Ci-dessous le lien vers un site d’extrême droite local. Puis le texte paru ce soir sur le site du Monde pour les abonnés. Une précision: Marik Feytout invente la réunion que j’aurais -André Rosevègue- tenue avec le CRIF, alors que le débat qui s’est tenu fort [...]