Rassemblement CGT 67 pour soutenir deux travailleurs de Punch Powerglide

Avec les travailleurs poursuivis par le patronat

Soutien aux travailleurs poursuivis par Punch Powerglide

La CGT 67 a mobilisé toutes ses Unions locales et ses responsables syndicaux ce 9 mars devant le Tribunal judiciaire de Strasbourg où un délégué syndical et une retraitée étaient déférés en justice par les patrons de Punch Powerglide. Le 1er est poursuivpour une prétendue atteinte à la propriété alors qu’un rassemblement avait lieu devant l’usine au Port du Rhin à Strasbourg. La seconde, retraitée, aurait diffamé.
Devant le tribunal, dès 8h on pouvait voir des délégués de plusieurs UL et entreprises du Bas-Rhin. Et de nombreux secteurs étaient présent en solidarité.
A 8h30, les prévenus sont entrés au tribunal cependant qu’au dehors s’enchainaient les prises de parole.
Des partis politiques étaient aussi présents, le PVF avec l’adjoint de Schilitgheim, Antoine Splet, le NPA avec Tonio qui relaxé doit retourner en correctionnelle suite à l’appel du procureur pour un délit imaginaire relevé par Alain Fontanel (au fond du Rhin). Le PCOF et Lutte ouvrière étaient aussi présents ainsi que des libertaires et des Gilets Jaunes.

Echec de SUPRA dans le licenciement d’un délégué CGT

Un hospitalier témoigne

Similar posts
  • Strasbourg 15000 dans la rue contre l... https://www.facebook.com/557053598/videos/844495146640234/ https://www.facebook.com/557053598/videos/734646144943821/ Prochaine manifestation samedi 4 février 2023 14 h place Kléber [...]
  • Les retraités contre la contre-réform... Actifs dans les mobilisations, les retraités ne lâchent rien. Non, les retraités ne sont ni favorables ni indifférents à la réforme des retraites. Ils en sont tout aussi victimes que les actifs. Ils sont déjà victimes des réformes passées. Les projections du COR montrent l’appauvrissement des retraité·es actuel·les et futur·es par la désindexation des pensions [...]
  • Rafle à Marseille en 1943 Quatre-vingts ans après, la ville de Marseille, dans le sud de la France, organise dimanche des commémorations exceptionnelles autour des rafles de 1943 et des destructions des vieux quartiers pendant la Seconde Guerre mondiale, qualifiées par le maire de la deuxième ville de France de « crime contre l’humanité ». « Ce qui s’est passé [...]
  • Des écrivains alsaciens face à la gue... [...]
  • “Proche-Orient: l’UE comp... [...]