Hospitaliers contre l’obligation vaccinale à Strasbourg





Une soixantaine de personnes ont manifesté devant l’entrée des Hospices civils de Strasbourg à la veille de l’application de l’obligation vaccinale imposée aux soignant.e.s dès demain 15 septembre. C’était organisé par Sud Santé Social, Collectif libre des soignants 67, la CNT et soutenu par des pompiers, des enseignants.

Pour le moment les soignants ont reçu un courrier. Mais des lettres recommandées doivent suivre adressées aux plus de 10% de personnels refusant la vaccination.
Ils risquent de se voir suspendus du travail, puis licenciés, sans indemnité!

Les mesures qu’on applaudissait au début comme des héros et qui travaillaient sans masque, sans gel, et sans blouses remplacées par des sacs-poubelles risquent maintenant d’être virés!

Demain mercredi, à 14h, des pompiers anti vaccination se rassemblent devant la préfecture place de la République où ils poseront leurs bips pour les mêmes raisons que les soignants. Et dans l’Education nationale aussi des personnels de santé sont menacés.

Solidarité avec tous et toutes!

Strasbourg: rassemblement devant le Nouvel Hôpital civil

Facebook a à nouveau supprimé cette vidéo sous le prétexte erroné qu’elle serait faite par quelqu’un d’autre!

Stop la dictature de FB!

https://www.facebook.com/557053598/videos/891512718438217/

On est là

Similar posts
  • Commémoration du 17 octobre 1961 à St... [...]
  • La face cachée de Pierre Pflimlin, pa... [...]
  • 14 ème manifestation contre le passe ... Encore deux vidéos censurées par Facebook! InterQG 67 Un homme en uniforme de gendarme interpellé en fin de manifestation [...]
  • Le massacre du 17 octobre 1961 à Pari... Quelques dizaines de participants ont assisté hier soir au FEC de Strasbourg à une conférence d’Olivier Lecour-Grandmaison, à la veille de la commémoration du soixantième anniversaire de ce massacre commis par les policiers dirigés par Maurice Papon, sous la présidence du général de Gaulle. L’orateur a souligné particularisme français où aucune reconnaissance ni réparation n’ont [...]
  • Manifestants gazés au début de la Mar... Arrivée de 14 cars de police rue du 22 novembre La préfète du Bas-Rhin annonçait la couleur dès 17 h, où pas moins de quatorze véhicules de police stationnaient devant Kohler-Rehm, en prévision de la seconde Marche aux flambeaux organisée par les anti-passe et anti obligation vaccinale. La préfète avait interdit l’usage de flambeaux, comme [...]