Appel solidarité Thaïlande

La situation en Thaïlande continue de s’aggraver avec une chape de plomb sur l’information (113.000 sites Internet bloqués!), la poursuite de la répression et l’annonce de nouvelles mesures antidémocratiques.

L’appel à la solidarité rendu public le 20 juin a connu un écho fort important, avec plus de 560 signatures mêlant maintenant “personnalités” et “anonymes (à l’origine, il s’agissait surtout d’un appel “personnalités”, mais il a pris de l’ampleur).

L’un des aspects les plus remarquables est le grand nombre de signatures thaïlandaises (malgré les risques) et la présence de chercheurs de renoms spécialisés sur l’Asie du Sud-est. Notons aussi un grand nombre de pays, notamment grâce à… l’immigration thaï, mais aussi les réseaux militants. Il est rare que la Thaïlande entre ainsi dans le champ de la solidarité internationale. C’est un encouragement.

Il faut maintenir la pression. Le risque est que la dynamique se perdre en ce début juillet. Il importe que des signatures de “personnalités” (élus, universitaires, écrivains, représentants des mouvements des droits humains, des associations, syndicats et formations politiques, etc.), ainsi que des “anonymes” continuent d’arriver régulièrement, même si c’est en nombre plus réduit. Au-delà de la réponse ponctuelle à l’écrasement des manifestants Chemises rouges, la solidarité va être nécessaire dans la durée et cet Appel y prépare.

Pour cela nous avons besoin que celles et ceux qui n’ont pas encore signé le fasse et que toutes et tous aident à populariser l’appel, soit en le diffusant dans des réseaux (listes e mails…), soit en contactant plus directement quelques personnes. Nous ne pouvons pas tout suivre centralement. Or, l’initiative est vraiment importante et cela vaut le coup de la nourrir.

Rappel des liens Internets (sur ESSF):

Pour lire l’appel en français:

http://www.europe-solidaire.org/spip.php?article17790

Pour signer l’appel sur Internet (toutes langues):

http://www.europe-solidaire.org/spip.php?article17832

Pour une brève présentation de l’appel écrite par Danielle Sabai et moi-même:

http://www.europe-solidaire.org/spip.php?article17804

L’appel existe aussi en anglais, espagnol et thaï…

Vous trouverez par ailleurs beaucoup d’infos et analyses sur le site d’ESSF – notamment les articles de Daniel Sabai en français (et anglais).

Il est TRES important que la répression en Thaïlande ne passe pas inaperçue sur le plan international et que la solidarité se manifeste!

Merci, P.

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.