Jérome Leroy n’aime pas la province ni la choucroute ni le riesling…

Jérome Leroy, auteur de polars et membre du PCF -il s’en vante- était l’un des participants au débat inaugural des Bibliothèques idéales.

Jérome Leroy n’aime pas la province, ni la choucroute, ni le riesling. Mais que faisait-il à Strasbourg?

On trouvera ci-dessous des exemples de son style ordurier capturés dans les commentaires de son site feusurlequartiergeneral :

Cliquez la vignette:

Similar posts
  • Il y a 80 ans, la rafle du Vel d̵... Commémoration à Strasbourg Traditionnelle commémoration à Strasbourg, sur le site de l’ancienne synagogue, de la rafle du Vel d’Hiv des 16/17 juillet [...]
  • La Commune de Paris et l’Alsace... Conférence donnée par Jean-Claude Richez au Centre culturel alsacien à [...]
  • Strasbourg antifasciste: 500 dans la ... Ils-elles s’étaient donné rendez-vous à 14h30 place de la gare à Strasbourg en cette veille de second tour de la présidentielle opposant la peste au choléra. Associations antifa, syndicats, partis se sont rassemblés avec force banderoles, pancartes et drapeaux. Peu après l’heure prévue, le cortège s’est ébranlé vers la rue du Maire-Kuss, précédé d’une magnifique [...]
  • Fédéralisme et autonomie vus par R... Une conférence s’est tenue hier 31 mars au FEC sur le thème du fédéralisme. Il y avait moins de 10 personnes dans le public, dont le sénateur EELV Jacques Fernique qui est aussi intervenu depuis la tribune. En dépit de ce très petit nombre d’assistants, les exposés et le débat ont été très intéressants- les [...]
  • Littérature et révolution en Alsace a... Charles Fichter au Centre culturel alsacien, présenté par Jean-Marie [...]

8 Commentaires

  1. L Groite L Groite
    24 septembre 2010    

    Non
    Mais tocard et pochard, oui
    Le stal, c’est vous, n’oubliez pas de vous le mettre bien profond, lénininement bien.
    Que vous soyez l’idiot utile en des temps outrepassés ne vous autorise en rien à accuser ce qui vous suspecte (ou ceux… suspectent, selon ; d’où on parle)

  2. L Groite L Groite
    24 septembre 2010    

    Non
    Faut être inculte pour y voir rime
    Rime aucune

    Sinon un autre procédé de style

    Apprenez la rhétorique à vos moments perdus

    Vous en aimerez Camus

    ps pour feuille de chou : le code est abominable pour rentrer un commentaire

  3. 24 septembre 2010    

    Anonyme Groite, ça rime avec goitre ?

  4. L Groite L Groite
    24 septembre 2010    

    Espère que vous avez bien ri selon vos rites.
    Me demande ce que venait faire Camus dans cette galère.
    Me doute bien qu’une soirée chez la tante n’a rien eu de progressiste ; hésité pour cet adjectif qui me semble mal venu.
    Si je peux me permettre, votre prose n’est pas en pure adéquation avec celle de Camus ; vous semblez empli de balourdises.

  5. 24 septembre 2010    

    M. Leroy : 1 – Schlomoh 0. Et sous nos applaudissements !

    M. Leroy à néanmoins l’habitude de croiser des gens comme vous Schlomoh et nous sommes rassurés chez LDS, vous faites l’unanimité contre vous on dirait sur le coup. La soirée Causeur à été brillante, cela et vos amis de la gogôche ne peuvent nous pardonner hein ? !
    Et vous n’imaginez pas ce qui s’est dit après au dîner chez Yvonne, nous y étions et on a bien rit. Ce n’était pas progressiste du tout, vous imaginez bien…

    Enfin, pour votre remarque sur Renaud Camus, après le minable petit billet scandaleusement orienté que vous avez écrit, je ne vois pas en quoi vous pouvez encore prétendre le citer. Vous êtes pourtant un homme qui aime lire, donc plongez vous dans certains de ces ouvrages, ne choisissez pas les plus polémiques et ce sera mieux.

  6. Schlomo Schlomo
    23 septembre 2010    

    seriez pas un peu homophobe avec votre “la droite vous la met bien profond”?
    étrange pour un ami de Renaud Camus

  7. 23 septembre 2010    

    Vous êtes quand même de sacrées têtes de morts. Citations tronquées, mises au pilori, petites délations, vous auriez faut d’excellents stals circa 1950.
    En attendant, ce qu’ll faut bien que vous compreniez, c’est que votre gauchisme sociétal de petits bourgeois aigris explique pourquoi, justement, la droite vous la met profond. Qu’elle soit strasbourgeoise ou non.
    Vous êtes, par votre abyssale connerie les idiots utiles de ceux que vous dénoncez.
    Et polar (bonjour le mépris dans l’appellation) ne prend pas de “d” contrairement à connard, par exemple.

  8. 23 septembre 2010    

    c’est une une manie chez vous, de déformer la vérité ? Quand on lit le billet de Leroy et sa réponse, jamais il ne déclare qu’il n’aime ni la province ni la choucroute ni le Riesling. Mais son coup du Robespierre est vu…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.