Novembre à Strasbourg: de 1918 à 1944

Leur commémoration et la nôtre

L’autre commémoration

diaporama
L’armée française défile à Strasbourg
place Kléber à Strasbourg –
20 nov. 2010
Prise d’armes, défilé, décorations, exposition de matériel militaire au centre ville de Strasbourg
La place Kléber a accueilli hier après-midi, à côté du Grand Sapin de Noël, une prise d’armes, des remises de décorations, une exposition de matériel militaire, -non, on n’était pas à Kaboul – au début de la rue des Grandes-Arcades, tout cela pour commémorer la libération de la ville il y a 66 ans, et l’installation de la 2e BB (Brigade blindée), successeure de la fameuse 2e DB de Leclerc. Le chef d’état major de l’armée française était présent.
Une curieuse impression pour les promeneurs-acheteurs du samedi, dont certains s’arrêtaient le long des barrières pendant la cérémonie. mais immédiatement après, cela donnait l’impression d’une volonté de symbiose population-armée, comme s’il fallait habituer les gens à la présence au plus près de troupes qui non seulement interviennent à l’extérieur, en Afrique, en Afghanistan ou ailleurs, mais pourraient aussi le faire en France même au cas où…
Après la r’vue, on a ainsi vu défiler les troupes vers la rue du 22 novembre, et par la rue de l’Outre, où les habitués du stammtish du Schlucht pouvaient les voir passer devant la pâtisserie Christian, tout en dégustant leur première bière de Noël. Les officiers se dirigeaient vers le mess place Broglie où on suppose qu’un dîner était offert.
En ces temps de rétro-commissions et de mouvements divers dans le complexe militaro-politico-industriel, on se prenait à crier, silencieusement, troupes françaises, hors d’Afghanistan, hors d’Afrique!

Similar posts
  • Lu dans les DNA: football, préfète et... Football, préfète et carte vitale Après le match de football du Stade Paco Matéo aux Poteries, à Strasbourg, les autorités demandent aux participants de se présenter pour un dépistage au Parlement européen. “Il ne s’agit pas d’un piège pour que la police récupère ensuite ces personnes...” précise la préfète de choc, Josiane Chevalier. Cependant, pour [...]
  • Gilets jaunes République Strasbourg: ... [...]
  • Déconfinement répressif à Strasbourg Et la distanciation, oh les gendarmes, C’est tout vu, dès le premier week-end déconfiné. Le jour d’après ressemblera comme deux gouttes de virus au jour d’avant. Ce samedi 16 mai, à Strasbourg, deux manifestations pacifiques ont été réprimées par la gendarmerie mobile, la police nationale et la BAC. L’une, celle des Gilets Jaunes a commencé [...]
  • Déconfinement 67 Intersyndicale [...]
  • Reprendre l’école? Pas de réouverture des établissements scolaires, même progressive, sans garanties sanitaires Dans son allocution devant l’Assemblée nationale le 28 avril, le Premier ministre a confirmé, à l’issue d’une séquence marquée par une communication confuse et contradictoire (notamment en ce qui concerne le calendrier et le caractère obligatoire de l’enseignement), la réouverture progressive des établissements scolaires [...]

16 Commentaires

  1. Schlomo Schlomo
    21 novembre 2010    
  2. Schlomo Schlomo
    21 novembre 2010    

    eh, bien casse-toi, comme dit l’autre!

  3. Fabrizio Fabrizio
    21 novembre 2010    

    “On croit mourir pour sa patrie, on meurt pour les industriels” disait Anatole France vers 1920.

    Rien à redire, cette affirmation est encore d’actualité. Peut être remplacer “industriels” par “financiers” ?

  4. hUGUES hUGUES
    21 novembre 2010    

    Le yid n’est pas normé mon brave homme !!
    Il n’y a pas; fort heureusement, d’agrégation de yiddish !

    Je l’écris comme ca si je veux meshigge !!!

  5. hUGUES hUGUES
    21 novembre 2010    

    ca va les chevilles monsieur???
    J’ai franchement autre chose à foutre si vous me permettez l’expression..

  6. Schlomo Schlomo
    21 novembre 2010    

    Meschugge, en bon yiddish

  7. Schlomo Schlomo
    21 novembre 2010    

    et vous souffrez d’addiction à ce blog qui vous énerve tant que vous y passez votre journée!
    ça se soigne!

  8. Ernesto Ernesto
    21 novembre 2010    

    Total meshigue!!

  9. robin robin
    21 novembre 2010    

    Un cadavre reste un cadavre,qu’il soit français ,afghan,et le deuil n’est pas juste pour les

    uns et injuste pour les autres.

    Ceux qui voçiferent pour déclencher les guerres sont ceux qui restent ,pendant ce temps

    à

    l’arrière(voir la chanson de Craonne)et s’engraissent en fournissant (parfois les deux

    béligerants).

    Dick Cheney,secrétaire à la défense de Georges Bush défendait ses interets

    industriels(Haliburton) voir wikipédia.Les jeunes français ou américains meurnt en Irak,en

    Afghanistan pour ces Gras là.Je ne çiterais pas des français,mais suivez mon reguard……..

  10. Ernesto Ernesto
    21 novembre 2010    

    Vous êtes très mal renseigne!!
    Vous êtes un dangereux naïf!!

  11. GouineMum GouineMum
    21 novembre 2010    

    Pour ce qui est de “salir” l’Armée : vu qu’elle sert depuis toujours à maintenir le Capital au pouvoir et à garantir les intérêts de celui-ci, je ne vois pas bien en quoi on pourrait la salir plus qu’elle ne le fait déjà elle-même.

  12. GouineMum GouineMum
    21 novembre 2010    

    Depuis trente ans que je vis en France (en venant d’un pays voisin qui a appris ses leçons de guerre, lui), je trouve toujours extrêmement choquant et inadmissible de voir l’Arméee se pavaner dans les rues et privatiser l’espace public, que ce soit le 13/14 juillet ou à ce genre d’occasions publicitaires. Que l’Armée se tienne hors de la société civile, très très loin.

  13. Schlomo Schlomo
    21 novembre 2010    

    c’est si réussi que les armées vont quitter l’Afghanistan d’ici 4 ans!
    depuis qu’elles occupent le pays, les talibans prospèrent toujours plus!

  14. Ernesto Ernesto
    21 novembre 2010    

    Oui il y a des cas : comme contre les talibans par exemple

  15. Schlomo Schlomo
    21 novembre 2010    

    vous avez raison, ce sont les politiques au service des marchands de canons pour l’armée qui sont les auteurs des rétro-commissions, le système militaro-industriel en somme…

    l’armée française défendait les droits de l’homme en torturant en Algérie?

    sachez que je ne suis pas pacifiste; il y a des cas où il faut combattre, comme contre le nazisme par exemple

  16. Cecile Cecile
    21 novembre 2010    

    Salir toute l’ Armee francaise en parlant de retrocommissions est stupide et scandaleux!
    Vous souillez la mémoire des jeunes français morts en Afghanistan!
    Un peu de retenue dans vos propos!

    Pour permettre a des energumenes ( je reste polie ) comme vous de s’ exprimer et donc pour défendre les droits de l’ Homme il faut une armée puissante mon cher Monsieur!
    Pour combattre un éventuel dictateur fou il nous faut une armée!

    Les pacifistes français ont termine collabo pendant la deuxième guerre..

    Préférez vous les talibans aux militaires français?

No Pings Yet

  1. Le drapeau rouge flotte sur Strasbourg | La Feuille de Chou on 22 novembre 2010 at 11 h 34 min

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.