Roland Ries, roi fainéant ou seigneur féodal?

Le maire est souverain (sic). Les adjoints sont les excroissances (sic) du maire.” Roland Ries, selon les DNA.

“Une excroissance est une protubérance qui sort du corps d’un être vivant.”


Certains dans la classe politico-médiatique alsacienne, et chez les amuseurs publics de la Choucrouterie ou des Scouts, présentaient le sénateur-maire de Strasbourg, Roland Ries, comme une sorte de roitelet fainéant.

Depuis quelques jours, il ressemble plus à un seigneur féodal!

Aurait-il décidé de chausser, au lieu de chaudes Schlappe, les bottes de l’autoritarisme qu’on croyait réservées à l’ex-président de la CUS, Robert Grossmann?

Dans l’affaire Elkouby, selon les DNA, Ries rappelle que c’est le maire “qui donne délégation…à un adjoint..“. “Ils acceptent l’autorité du maire, sinon cela pose un problème politique.”

Allégeance, et ferme ta gueule? Ou, “la Voix de son Maître“?

Le problème du maire, avec Elkouby, c’est que l’adjoint de la Montagne-Verte, de l’Elsau et Koenigshoffen est aussi l’attaché parlementaire et le suppléant du député Armand Jung. Arlequin, serviteur de deux maîtres, cela n’irait pas, pour notre Herr maire, pourtant Agrégé de Lettres.

Et si on regarde bien les choses, Éric Elkouby aurait même, cela lui est reproché, un troisième maître, en occurrence, les citoyens des quartiers dont il s’occupe.

Comme cela fait beaucoup pour un seul homme, et qu’il risque non le double bind, ou l’écartèlement, mais le triple, on lui suggère, amicalement, de rappeler, urbi et orbi, que les élus, en République démocratique, et même les ministres, n’ont en réalité qu’un seul maître dont ils sont les serviteurs, – même Sarkozy, si, si – les électeurs. Mais là, on craint de parler une langue étrangère intraduisible en lingua quintae respublicae

Pour revenir aux “excroissances“, terme naturaliste et médical à la fois, détestable ici, – si on savait dessiner, on ferait un monstrueux RiesArbre d’où sortiraient les branches difformes de ses adjoints- souhaitons seulement que ces tumeurs ne soient pas malignes…

Sans quoi, il y a du travail pour les chirurgiens ou les bûcherons de l’ONF.

Similar posts
  • Les élèves du TNS place Corbeau le 17... [...]
  • Gilets Jaunes Strasbourg et TNS [...]
  • Santé-Social en lutte à Strasbourg Une centaine de salariées du secteur Santé-Social s’est rassemblée à 14h30 place Broglie à Strasbourg à l’appel de leurs syndicats CGT, FO, Solidaires avant de défiler au centre [...]
  • Echec total de la mobilisation Foncti... Ce n’est pas la première fois qu’une échéance syndicale nationale se traduit par un bide, mais ce 6 avril 2021, au lendemain du week-end pascal, et après les nouvelles mesures de confinement pour un mois, on a atteint le fond du fond. A 12h, place Broglie à Strasbourg, 3 policiers du Renseignement territorial et un [...]
  • La culture dans la rue à Strasbourg Forum et spectacle des élèves du TNS Place de la République Devant le TNS Papageno Sur les quais Alsace révoltée sur les quais Un policier municipal qui croit encore qu’il est interdit de filmer la police Culture en danger, jeunesse [...]

2 Commentaires

  1. Schlomo Schlomo
    4 décembre 2010    

    sauf que ici on ne trouve pas l’islamophobie de la droite strasbourgeoise ni aucune forme de racisme…

  2. sylvain sylvain
    4 décembre 2010    

    schlomo votre blog devrait fusionner avec celui de ” la Droite strasbourgeoise “..
    Il fait double emploi pour le moment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.