Robert Grossmann dans le texte et en quasi direct

Nous sommes pour un Islam européen, pour un Islam français, pour un Islam alsacien

Robert Grossmann.

17h 04 Conseil municipal de Strasbourg

Et pourquoi pas un Islam robertsauvien?

Pas de minaret a-t-il dit juste avant. mais je ne suis pas contre l’Islam.

Comme il n’y a pas de représentant du FN ou d’Alsace d’Abord au Conseil municipal, c’est Robert qui s’oppose au minaret.

On n’est pas (encore) en Suisse, Robert!

Le Conseil municipal en direct

Similar posts
  • Selon le CRIF-Alsace, la Ville de Str... La Feuille de chou a pris connaissance de la lettre du CRIF-Alsace adressée à la maire de Strasbourg, Mme Barseghian: Madame la Maire, Le CRIF constate depuis longtemps une montée de l’antisémitisme en lien avec le conflit Israélo-palestinien. Nous en avons eu récemment, à Strasbourg, un triste exemple avec l’agression d’un graffeur missionné par la [...]
  • Roger Hanin et l’Algérie Roger Hanin Aek Bencheikha nous écrit depuis Constantine sur la page FB de l’UJFP pour nous faire suivre un message écrit il y a 2 ans par un de ses voisins oranais, Illies Abdelaziz Eljaafari. C’est un message d’un certain Roger Jacob Levy, plus connu sous son nom d’artiste Roger Hanin, qui tombe fort à [...]
  • Une centaine de Gilets jaunes des 67,... Une centaine de Gilets jaunes ont défilé ce samedi 26 septembre à Strasbourg sur un parcours déclaré en préfecture depuis la place de Bordeaux jusqu’au quartier européen puis vers le centre ville où en passant allée de la Robertsau, place Brant, les quais de l’Ill, ils ont rejoint Corbeau puis la place Kléber où tout [...]
  • L’affaire Dreyfus vue d’A... Une cinquantaine de personnes se sont retrouvées hier au FEC pour une séance organisée conjointement par le Centre culturel alsacien et le Foyer de l’étudiant catholique consacrée à l’Affaire Dreyfus vue d’Alsace. C’est l’historien Jean-Claude Richez qui présentait le résultat de son travail de recherche en particulier dans la presse alsacienne (fort abondante!) des dernières [...]
  • Concessions autoroutières bradées au ... Vendredi 18 septembre 2020, Vincent DELAHAYE, rapporteur, a présenté à la presse les conclusions de la commission d’enquête sur le contrôle, la régulation et l’évolution des concessions autoroutières, au Sénat (1). Engagé dans la lutte contre le contournement Ouest de Strasbourg, veuillez trouver la réaction du collectif GCO NON MERCI : Le GCO, cette autoroute [...]

24 Commentaires

  1. Schlomo Schlomo
    8 décembre 2010    

    je répondrai plus tard; c’est l’heure de la soupe…

  2. 8 décembre 2010    

    Je ne fais pas de jeunisme, je vous taquinais sur les trucs de Thor machin chose ; franchement qui en a déjà vu ? et porter un truc pareil cela fait un identitaire ?
    Sur la mosquée, mes petits camarades et moi ne dénonçons que l’excès. Nous n’avons rien contre ceux qui pratiquent ce culte, ce qui est gênant c’est l’importance immodérée que celui-ci a pris, aidé en cela par une immigration de peuplement et économique, voulue notamment par ceux que vous dénoncez avec justesse, les capitalistes ou certains libéraux. Reste une question sans réponse : pourquoi ces gens quittent encore aujourd’hui leurs pays, alors qu’ils devraient au contraire les aider à se développer et être fiers de leur civilisation ? La France est donc si séduisante ?
    Ne revenez pas tout le temps sur ces affaires de soldats indigènes qui auraient donné leur vie pour les européens de souche, il s’agissait d’une minorité et ce n’est pas pour autant que nous devons pratiquer une repentance démesurée.
    Sur les bondieuseries, ne vous inquiétez pas, dans quelques années, cela sera un culte marginal, une tradition folklorique.
    Quant aux Suisses, bravo à eux. Sur tous les plans, ils ont compris que leur espoir résidait dans une surveillance accrue de leur civilisation.

  3. Schlomo Schlomo
    8 décembre 2010    

    mon cher L.Hache,

    halte au jeunisme d’abord…c’est pas bien d’insulter les papis

    pourquoi parlez d’intégration et à quoi?

    j’ai une camarade, française “de souche” convertie à l’Islam: doit-elle s’intégrer?

    il y a des islamophobes partout, de l’extrême-droite à la gauche radicale; LH et sa droite strasbourgeoise en sont une variété parmi d’autres

    Robert Grossmann en menant ce combat d’arrière garde contre le minaret, bien qu’il accepte l’Islam, en apparence, met ajoute sa pierre (!) à l’ambiance délétère européenne généralisée

    comme s’il n’y avait pas une mosquée avec minaret et pâtisserie orientale à Paris en plein quartier latin!

    faut-il rappeler qu’érigée (érigée, oui, avec toutes les connotations qui font mal -mâle- aux islamophobes, la “puissance” musulmane, ah, ah, ah…), en remerciement pour le combat des musulmans “français” dans la guerre de 14/18, et rebelote en 39/45 ici même en Alsace, où ils ont donné leur vie pour que des gros cons alsasouchiens ou suisses ou flamands ou autri-chiens les vomissent maintenant

    le seul point d’accord c’est que aucun financement public ne devrait être donné, mais ici en Alsace, les religions concordataires en souffriraient aussi, c’est pourquoi officiellement elles soutiennent la concurrence en bondieuserie

  4. 8 décembre 2010    

    Schlomoh, vous vieillissez mal. Je viens de voir le ridicule article ouvrant le bal ci-dessus sur une ligne de vêtement de sport, bientôt vous chasserez les couleurs suspectes aussi ? Vous voyez des nazis comme les antisémites voient des juifs partout, vous divaguez.

    En ce qui concerne l’intervention de M. Grossmann que je découvre ici, son propos ne m’étonne pas et je ne suis qu’en partie d’accord avec lui. Il a raison d’insister sur l’intégration, hélas elle est illusoire.
    Vous brandissez comme toujours les termes ridicules de “fachos” “islamophobie” etc… sans entrevoir un seul instant que la contestation de l’omniprésence de l’Islam en Europe couvre un spectre large idéologiquement. Vous me connaissez suffisamment par mes interventions à Kléber, avec des auteurs peu suspects d’accointances avec ces mouvements extrémistes pour ne plus me mettre dans ce sac mais bon, vous continuez, libre à vous.

    Pour ma part, je me réjouis de l’érection de ce minaret car effectivement comme le signale M. Grossmann cela donnera de beaux arguments pour combattre ce genre de choses. J’imagine déjà la tête des passants avec ce magnifique signe glorieux de la puissance musulmane. Et puis aussi la tête des citoyens qui verront que cette affaire coûte encore plus cher que prévu, une partie échouant automatiquement aux collectivités, qui bonnes filles, foulent aux pieds les principes laïques pour tenter de gagner quelques voix du côté musulman. Tout cela est impeccable, car chaque jour apporte la preuve que le trop-plein de cette religion (et je n’ai pas dit TOUTE cette religion) est incompatible avec notre civilisation.
    Que vous qualifiez cela d’islamophobie, qu’à cela ne tienne, nous sommes décidément nombreux à déplorer l’échec de l’intégration, même au plus haut niveau comme chez M. Cameron en Angleterre ou Mme Merckel en Allemagne. Sont-ils aussi “fachos” comme nous ?
    Les faits sont têtus et chaque jour prouve que nous avons un tout petit peu plus raison…

  5. Schlomo Schlomo
    7 décembre 2010    

    tu causes comme un macho!

  6. Saida Saida
    7 décembre 2010    

    Va voir bobonne ..

    Sais tu que les radicaux en politique sont des gens non épanouis voire frustres dans leur vie sexuelle..
    A toi mai 68
    a moi mes 69

  7. Schlomo Schlomo
    7 décembre 2010    

    69?
    je suis partant

  8. Saida Saida
    7 décembre 2010    

    Rassurez vous , vous lire et vous répondre ne me prend qu’une vingtaine de minutes par jour…

    Comme disait mon amie Brigitte, moi je ne me souviens pas de Mai 68 mais très bien de mes 69…

    A chacun son truc…
    Mais comme vous le comprendrez, je sais occuper mes journées..

  9. Schlomo Schlomo
    7 décembre 2010    

    savez vous qu’au nord de l’Europe, en Norvège, on se tutoie automatiquement, par égalité
    avec Robert,j’use des deux, tutoiement et vouvoiement

    à part mai 68, ou en plus, j’ai vécu, mais vous n’êtes pas analyste…

    je me demande ce que vous faites de vos journées, à part vous énerver contre mon blog
    aérez vous!

  10. Saida Saida
    7 décembre 2010    

    Ce qui n’empêche pas que lorsque lui vous vouvoie vous en fassiez de même…

    A part mai 68 vous avez eu quoi dans votre vie???

  11. Schlomo Schlomo
    7 décembre 2010    

    de quoi je me mêle?

    Robert et moi, on se connait depuis mai 68, chacun d’un côté des barricades!

  12. Saida Saida
    7 décembre 2010    

    Et maintenant vos excuses a Monsieur Grossmann, nous les attendons.
    Commencez donc par ne plus tutoyer tout un chacun.
    Comme dirait benoit poolvoerde : ” on n’ est pas a la fête de l’ huma ici!”

    bien cordialement

  13. Schlomo Schlomo
    7 décembre 2010    

    et j’ai oublié de m’étonner que tu renvoies à la municipalité la responsabilité de rechercher les profanateurs de cimetières, alors que c’est le boulot du préfet et de l’État, dont je te rappelle qu’à sa tête se trouve un certain Nicky Sarkozy que tu as soutenu

  14. Schlomo Schlomo
    7 décembre 2010    

    cher Robert Grossmann: j’étais à la pose de la première pierre de la mosquée de Strasbourg, et me souviens d’avoir entendu le responsable protestant rappeler que cette querelle sur la hauteur respective des signes religieux était ancienne à Strasbourg, puisque les catholiques craignaient que le temple protestant soit plus visible que notre belle cathédrale…

    pourquoi vouloir castrer la mosquée en lui coupant le minaret (qui comme tu le sais n’appellera pas les fidèles à la prière par du son)

    c’est une intolérance “leicht” qui certes ne chausse pas les godillots cloutés des FN et autres “identitaires” d’Alsace d’Abord (plus rien ensuite…), mais c’est tout de même une manière de semer de la méfiance à l’égard de nos concitoyens musulmans (et il y a aussi des “souchiens” parmi eux);

    donc reçois mes excuses pour avoir laissé croire que tu étais la voix des fachos; c’est la tienne, peut-être un peu trop proche de ton ex- collaborateur de la dite “droite strasbourgeoise”, L.H. dont le site est résolument islamophobe, surtout Eric Neustadt…

  15. robert grossmann robert grossmann
    7 décembre 2010    

    mon intervention en conseil municipal
    La démocratie participative sabordée sans peine, elle n’était qu’un argument de campagne électorale
    Cette délibération marque de manière spectaculaire le sabordage et la ruine de votre politique de votre démocratie participative. Les Strasbourgeois avaient quelque peu répondu à votre appel : « yes they can » en disant qu’ils « pouvaient » Aujourd’hui c’est vous qui ne pouvez plus : « no I can no more » Ich kann’s nemi !

    Le minaret qui n’a pas dit son nom
    Cette délibération, de plus n’était pas explicite sur le sens des modifications puisque pour la mosquée il n’est question que de « hauteur ». Aujourd’hui, en séance, l’adjoint Jund précise qu’il s’agit d’un minaret et d’un lieu de culte.
    Je tiens donc à expliquer ma position qui a consisté en 2002 à recommander à l’association de la grande mosquée de Strasbourg de réduire son projet et de renoncer à un minaret
    J’ai été et je suis pour la bonne intégration des musulmans au sein de la République française et je ne permettrai à personne de mettre en doute cette affirmation.
    Mais je suis pour un Islam européen, français et, chez nous, alsacien.
    En ce sens c’est notre équipe qui a réellement favorisé la progression du dossier “grande moquée de Strasbourg” en accordant le terrain, en attribuant une subvention de 10% du prix de la construction, en plaidant le dossier auprès de la Région et du Département qui eux aussi accordent une subvention de 10%.
    Nous avons posé la première pierre de la mosquée.
    Mais pour ne donner aucun argument aux extrémistes et aux populistes qui jouent sur l’islamophobie, j’ai souhaité que les porteurs du projet renoncent à en faire “la plus grande mosquée d’Europe” comme cela avait été souhaité à une époque. Je leur ai recommandé de ne pas ériger de minaret.
    Petite parenthèse. Je voudrai savoir comment il se fait qu’après tant de temps aucune autorité n’ait trouvé les responsables des profanations de tombes musulmanes et de domiciles de certains concitoyens musulmans ou juifs…
    En ce qui concerne les lieux « culturels » que vous favorisez autour de la mosquée, j’ai personnellement toute confiance dans les dirigeants musulmans et les porteurs de projets que je connais et avec qui j’ai souvent et longuement négocié. Mais qui nous garanti de ce que peuvent faire ceux qui seront là dans 20 ans ou dans 50 ans. Avec ce qui circule comme information sur internet concernant certaines écoles coraniques ont peut être inquiet. 5enseignement de la charia en Angleterre)
    Ma position était et demeure que le processus d’intégration soit pleinement accepté par la plus grande majorité possible de Strasbourgeois et pour cela il faut donner du temps au temps. Peut-être les esprits ne sont-ils pas tous mûrs aujourd’hui.
    J’ai été très vigoureusement conforté dans mes positions par celles de deux jeunes et très brillantes architectes d’origine marocaine Selma MIKOU et Salwa MIKOU qui ont publié un article dans le journal Libération en décembre 2004 dont je fais mien l’ensemble de l’argumentation. Il s’agit d’argument architecturaux en même temps que sociétaux et religieux.
    Voici quelques extraits de leur tribune:
    « (…) Peut-on envisager aujourd’hui de voir enfin les mosquées de France s’affranchir du joug identitaire qui impose une expression régionaliste récurrente du lieu de culte, invariablement affublé d’attributs formels anachroniques du Xe siècle (arcades, coupoles…) et de leur cortège de matériaux pittoresques décontextualisés (tuiles, mosaïques…)?
    N’est-ce pas le moment de s’interroger sur leur sens et leurs fonctions, pour inventer un langage symbolique moderne qui permettrait un renouveau sémantique et installerait un nouvel imaginaire en phase avec les valeurs de la société actuelle ?
    Au de là d’une question de minaret, il faut réfléchir à réinventer chaque lieu en fonction de son contexte social et culturel
    Mettre en place une fondation pour l’islam de France, un système de financement transparent, former des imams à la culture française pour finalement construire des mosquées pastiches, creuses et stériles, inaptes à revivifier le processus de production de sens propre à tout espace de culte, est pour le moins paradoxal.
    L’enjeu architectural et urbain des mosquées est fondamental. Il ne s’agit pas d’une simple question de forme, de remplacer un style par un autre, de mettre ou non un minaret, mais plutôt d’une réflexion qualitative et programmatique qui réinventerait chaque lieu en fonction de son contexte social et culturel. L’objectif étant, en enrichissant le programme, en superposant les fonctions, d’ouvrir des interfaces d’échange, de tisser du lien et de lutter contre les revendications identitaires qui enferment les communautés et isolent le lieu de culte. »
    Donner du temps au temps
    Je regrette que vous ne donniez pas du temps au temps qui seul permet aux esprits de murir car tous nos concitoyens n’ont ni les connaissances que nous avons de ce dossier important ni peut-être la culture pour s’ouvrir aux autres

  16. Schlomo Schlomo
    7 décembre 2010    

    Robert a une groupie à Mulhouse!

  17. Saida Saida
    6 décembre 2010    

    je vous soutiens totalement monsieur Grossmann : je trouve scandaleux tous ces raccourcis intellectuels dans lesquels se vautre monsieur schlomo depuis trop longtemps

  18. Schlomo Schlomo
    6 décembre 2010    

    envoyez là et je la colle

    j’ai capté une phrase, essentielle, en regardant en direct le Conseil, sur le site de Strasbourg

  19. robert grossmann robert grossmann
    6 décembre 2010    

    je vous demande d’avoir l’honnêteté de mettre mon intervention en intégrale. Trop facile de simplifier et de mettre en cause
    Je vous demande aussi de me faire part de vos excuses d’avoir osé suggérer que je serais dans la ligne du FN

  20. Saida Saida
    6 décembre 2010    

    Peut être que cela n’ est ni fondamental ni prioritaire..

    Peut être que cela n’ est finalement qu’ un jeu entre l’ extrême gauche et l’ extrême droite..

    Peut être que les musulmans d’ Europe, de France et d’ Alsace n’ en ont que faire des minarets ..

  21. Schlomo Schlomo
    6 décembre 2010    

    pourquoi veut-il castrer le minaret des musulmans?

  22. Prolo Bohême Prolo Bohême
    6 décembre 2010    

    Un alsacien c’ est un Suisse qui n’ a jamais su trouver la Belgique..

  23. Émile Émile
    6 décembre 2010    

    En quoi cela est – ce mal de militer comme le fait Monsieur Grossmann pour faire en sorte que les musulmans soient integres au maximum?
    Ou est le problème?

  24. Cochon d'Inde Cochon d'Inde
    6 décembre 2010    

               /
               |
               N    O
           \ /  \ //
                  |
                /   \
               ||    |
                 H  N
     / \\ /  \| /  \
    ||   |    |
     \ // \  /
       \ _//
      HN
    
    sur prescription 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.