Olga, décédée, l’enfant aussi…Ivan désespéré.

Nous en savons plus sur les circonstances de la mort d’Olga.

Un ami russophone a téléphoné ce mercredi à Ivan Gogatchvili , le compagnon d’Olga Zimentova.

L’enfant que portait Olga est mort avant la naissance.

Quant à Olga, elle est morte il y a deux jours, pendant l’intervention chirurgicale.

Ivan est très affecté, désespéré.

Au point d’envisager des solutions désespérées.

Malgré ses larmes, au téléphone, il a beaucoup insisté pour nous faire part de l’amour qu’il porte à notre pays, et à tous ceux qui les ont si chaleureusement aidés.

Il tient encore une fois à remercier encore toutes celles et ceux qui les ont secourus et qui ont hébergé Olga pendant qu’il était au centre de rétention.

Olga devant les grilles du Centre de Rétention Administrative de Geispolsheim

Je viens de recevoir un appel d’Ivane, son compagnon, Géorgien, en larmes.

Olga est décédée.

Je ne sais pas dans quelles circonstances exactement.

Il n’ a pu m’en dire plus.

Elle était enceinte de 7 mois au moment où elle avait été l’objet d’une Obligation de Quitter le Territoire Français .

Elle devait accoucher.

Elle était en Russie et lui en Géorgie sans pouvoir aller à Volgograd.

D’autres nouvelles quand Ivane sera en état d’en envoyer.

http://la-feuille-de-chou.fr/?p=12144

http://la-feuille-de-chou.fr/?p=12217

Olga et Ivane devant la PAF à Entzheim avant l'expulsion d'Ivane

Similar posts
  • Lu dans les DNA: football, préfète et... Football, préfète et carte vitale Après le match de football du Stade Paco Matéo aux Poteries, à Strasbourg, les autorités demandent aux participants de se présenter pour un dépistage au Parlement européen. “Il ne s’agit pas d’un piège pour que la police récupère ensuite ces personnes...” précise la préfète de choc, Josiane Chevalier. Cependant, pour [...]
  • Gilets jaunes République Strasbourg: ... [...]
  • Un bidonville expulsé Porte de la Vil... Correspondants UJFP André Feigeles et moi étions ce matin au bidonville de La Villette haut (sur l’accès au périphérique). L’expulsion a commencé tôt: à 7h30 la police, deux cars et des engins de chantier étaient déjà présents , en contrebas, au coin de la place Auguste Baron; pendant ce temps, les derniers habitants quittaient le [...]
  • Déconfinement répressif à Strasbourg Et la distanciation, oh les gendarmes, C’est tout vu, dès le premier week-end déconfiné. Le jour d’après ressemblera comme deux gouttes de virus au jour d’avant. Ce samedi 16 mai, à Strasbourg, deux manifestations pacifiques ont été réprimées par la gendarmerie mobile, la police nationale et la BAC. L’une, celle des Gilets Jaunes a commencé [...]
  • Déconfinement 67 Intersyndicale [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.