Après l’interdiction de la réunion à l’Ecole Normale Supérieure, la riposte!

Le CRIF se félicite d’avoir obtenu l’interdiction de la rencontre prévue à l’ENS avec Stéphane Hessel et de nombreux invités de premier rang. Les réactions indignées se multiplient, tant parmi les étudiants de l’Ecole Normale Supérieure (lire la lettre d’un élève à la directrice), que parmi les professeurs (lire la tribune d’Eric Fassin : l’ironie de Voltaire). Pour Michel Tubiana, président d’honneur de la Ligue des Droits de l’Homme, “le Crif joue avec le feu“. Dominique Vidal dénonce “l’autisme et l’arrogance” de Richard Prasquier, le président du CRIF, et lance un appel: “Théo Klein réveille toi, ils sont devenus fous!

Nous vous appelons à venir nombreux pour le rassemblement de soutien à Stéphane Hessel, demain mardi 18h30 place du Panthéon. Il prendra la parole aux côtés des invités initialement prévus (Leila Shahid, Michel Warschawski, Benoist Hurel, Daniel Garrigue), ainsi que d’un grand nombre de personnalités solidaires, scandalisées par cette atteinte grave à nos libertés pilotée par les inconditionnels de la droite israélienne au pouvoir.
Merci de diffuser largement ce message.
Pour rappel, le communiqué des organisateurs, ici.
A demain,
Om. pour l’équipe de coordination.
Signez et faites signer l’appel : www.collectifpaixjustepalestine.org
Similar posts
  • Une conférence anti-BDS à Strasbourg Une conférence anti-BDS à Strasbourg Une conférence anti-BDS s’est tenue le 22 novembre 2019 dans la salle Blum, archi-bondée, du Centre communautaire israélite de Strasbourg, organisée par le CRIF, le Bnai Brit et d’autres associations juives. Membre de la Communauté juive de Strasbourg et de l’Union juive française pour la paix, je m’y suis rendu, [...]
  • Commémoration à Strasbourg de la rafl... Cent cinquante personnes environ se sont rassemblées dimanche 21 juillet à Strasbourg, Allée des Justes, sur l’emplacement de l’ancienne synagogue incendiée par les nazis lors de l’annexion de l’Alsace-Moselle par Hitler. Comme chaque année, il s’agissait de commémorer la rafle du Vel d’Hiv les 16/17 juillet 1942 à Paris où plus de 12000 juifs, dont [...]
  • Antisémitisme: trois questions à Domi... ORIENT XXI: « Je le dis comme je le pense, un certain nombre de signataires de ce texte sont des fourriers de l’antisémitisme en France. » Le journaliste et historien Dominique Vidal réagit au « Manifeste contre le nouvel antisémitisme » publié le 22 avril par le journal Le Parisien et signé par 300 personnalités [...]
  • Strasbourg pour Mireille Knoll Plusieurs centaines de personnes ont participé sous une pluie battante à une marche blanche après le meurtre barbare de Mireille Knoll, rescapée de la rafle du Vel [...]
  • Boycott Israël/ Place du Châtelet/ Pa... Le 1er avril 2017, un rassemblement s’est tenu place du Châtelet à Paris organisé par Capjpo-Europalestine. La maire de Paris, Anne Hidalgo, avait tout fait pour faire interdire cette initiative au prétexte que ce serait une manifestation “antisémite”! Mais le rassemblement a tenu la place (le préfet de police ne l’avait pas interdit). C’est bien [...]

6 Commentaires

  1. Schlomo Schlomo
    19 janvier 2011    

    c’est toi qui souille la mémoire de mes morts familiaux

    un des fondateurs du CRIF à la fin de la guerre mondiale, l’Union des juifs pour la résistance et l’entraide, UJRE, a suspendu sa participation à un CRIF qui trahit chaque jour plus les idéaux de la résistance

  2. David David
    19 janvier 2011    

    Le ” F ” de l’ acronyme signifie de France ! Dire que le crif est une annexe de l’ ambassade d’ Israel c’ est colporter le vieux mythe d’ Exteme gauche / droite du peuple qui agit dans l’ ombre pour des intérêts etrangers..
    Encore une fois vous souillez la mémoire des gens ..

  3. Schlomo Schlomo
    18 janvier 2011    

    et maintenant, le CRIF est une annexe de l’Ambassade d’Israël

  4. Soeur Marie Pierre Soeur Marie Pierre
    18 janvier 2011    

    Le CRIF ne fédère pas une dizaine mais une soixantaine d’associations de tendance politique, sociale ou religieuse très différentes !
    C’est dire qu’il est plus que représentatif de la communauté juive française.
    Il est l’héritier du comité général de défense juive , mouvement de résistance juive créé dans la clandestinité en Juillet 43. Selon la charte de fondation de cette époque , son premier objectif était alors le sauvetage des Juifs de France, alors gravement menacés par la politique de collaboration du régime de Vichy avec les forces nazies. Dès sa fondation , Il y avait des groupements communisants, des formations sionistes, bundistes, une association d’étudiants juifs, des mouvements de jeunesse haloutziques, des cercles religieux et laïcs.

    Effectivement , l’un de ses grands présidents , fut théo, grand défenseur du projet sioniste autant que grand patriote français.

  5. Schlomo Schlomo
    17 janvier 2011    

    le CRIF rassemble des dizaines d’organisations à Strasbourg comme ailleurs, religieuses ou laïques;
    il ne représente qu’une partie des juifs de France, mais parle au nom de tous pour les engager inconditionnellement aux côtés de l’État d’Israël
    à une époque il était présidé par Théo Klein, plutôt de gauche
    aujourd’hui c’est Richard Prasquier qui se réjouit d’avoir obtenu l’interdiction d’une réunion (demain) à l’ENS par sa directrice Monique Canto-Sperber
    devaient y assister des gens aussi peu connus et irresponsables que Leila Shahid, Stéphane Hessel Gisèle Halimi, Michel Warschawski, etc
    à la place un rassemblement place du panthéon à 8h
    le CRIF fourvoie les juifs dans une impasse, et ses interventions comme la politique d’Israël produisent de l’antisémitisme

  6. 17 janvier 2011    

    Le CRIF est écouté et soutenu à Strasbourg ?
    Ou c’est un groupuscule qui doit sa survie a des fonds extérieurs ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.