Lettre ouverte à M. Richard Prasquier

Lettre ouverte à

Monsieur Richard

PRASQUIER,

président du

CRIF



Monsieur le président,



Aux divers (et non exhaustifs) sujets d’indignation qu’évoque Stéphane Hessel dans son opuscule “Indignez-vous!”, on peut, on doit ajouter le long communiqué accusateur que vous avez récemment publié en grande partie à son endroit. On est en effet effaré non seulement par la violence mais aussi, et déjà, par l’énormité de votre propos. A quelles “différentes impostures” de sa part faites-vous donc allusion avec une telle férocité ? Alors même qu’il est quasi unanimement considéré comme une personnalité éminente à de nombreux égards, y compris par ceux qui ne partagent pas ses convictions et ses engagements, y compris par ses adversaires.



Plus encore, sur quoi vous fondez-vous pour dénoncer chez lui des “fixations haineuses (sic) contre Israël” ? Pouvez-vous citer une seule affirmation, orale ou écrite, qui vous permettrait d’avancer une aussi massive accusation ? Voilà qui est proprement gratuit, absurde et diffamatoire.



Ce qu’il est impossible de contester, bien au contraire, c’est que Stéphane Hessel est un adepte convaincu et déclaré de la démarche non-violente et que dans son combat pour une paix authentique, pour la justice, pour le respect du droit international et pour les droits humains fondamentaux – tous droits que l’État d’Israël piétine depuis des décennies à l’encontre du peuple palestinien – il ne fait jamais, jamais appel, de façon ni explicite ni implicite, à la “haine” envers le peuple israélien ni envers ses dirigeants. Étant d’ailleurs d’ascendance juive lui-même, il ne cesse de proclamer son amour pour Israël et le souci qu’il porte quant à l’honneur et à la survie de celui-ci – survie que la politique oppressive et parfois criminelle (cf. le rapport Goldstone) de ses gouvernants contre les Palestiniens pourrait à plus ou moins long terme mettre en péril.



Extravagance diffamatoire, là encore, lorsque nous incendiez Michel Warschawski, “toujours soucieux”, dites-vous, “d’être à la plus extrême pointe de la haine (re-sic!) contre Israël etc… etc…”. La haine, derechef, comme c’est grotesque et aberrant sous votre plume ! Alors que ce militant est simplement, en toute légitimité et responsabilité, un opposant – lui aussi non-violent, quoique déterminé et courageux – à la politique de son pays. Et non pas le “détracteur virulent” de ce dernier, comme vous vous autorisez à l’accabler avec la stupéfiante virulence que vous utilisez vous-même !

Mais il est vrai, et c’est désolant, que le CRIF, notamment, estime que toute critique, toute mise en cause, parfois très dures, certes, mais très fondées aussi, de la politique israélienne en Palestine relèvent de l’antisémitisme! Alors que l’État et le peuple d’Israël ne sauraient être considérés, ni plus ni moins, que comme tous les États et peuples du monde. Et non pas comme un État et un peuple exceptionnels, par principe exonérés des critiques voire de jugements sévères ou de l’impunité lorsqu’ils enfreignent le droit et la justice.



Bien que je n’aie aucune autorité particulière pour désavouer votre communiqué, sachez-le bien : je suis moi-même en pleine conviction et fermeté engagé dans des actions de profonde solidarité avec la résistance populaire non-violente du peuple palestinien (campagne internationale “Boycott, désinvestissement, sanctions” comprise). Aux côtés de Stéphane Hessel, de Michel Warschawski et de tant d’autres, en France comme à l’étranger. Et j’ai, moi aussi, le désir intense de voir Israël sortir courageusement de l’impasse, mortelle pour lui également, où il s’enferre, pour s’attacher à construire enfin une paix fondée sur la reconnaissance effective de tous les droits dont les Palestiniens sont depuis trop longtemps privés.



Sachez encore ceci : cet engagement, je l’assume, entre autres, au sein du Mouvement international de la Réconciliation, dont je suis membre depuis 44 ans (et dont j’ai même co-présidé la branche française durant plusieurs années). Or ce mouvement, bientôt centenaire, s’honore, je dis bien s’honore, de compter parmi ses fondateurs et animateurs près d’une dizaine de personnalités marquantes qui ont reçu la médaille des Justes parmi les nations et dont les noms figurent au centre Yad Vashem de Jérusalem.

Aussi, j’espère que vous voudrez bien me créditer d’une volonté de fidélité au témoignage et à l’action courageux qui ont été les leurs en faveur du peuple juif durant la Shoah. Ai-je besoin d’ajouter que non seulement je récuse mais encore, pour moi aussi, considère comme nul et non avenu un tel soupçon d’antisémitisme si d’aventure il vous venait à l’esprit de me l’infliger?



Yves POULAIN, pasteur de l’Église réformée de France

Note Feuille de Chou

L’auteur de blog, pourtant membre de la CIS, a lui-même été traité, une fois de plus, d'”antisémite” et de juif ayant la “haine de soi” par une participante au débat avec M. l’Ambassadeur Yehuda Lancry, à la librairie Kléber…

Un courageux sioniste a profité de ce que j’étais en train de donner à l’Ambassadeur, le bulletin de l’UJFP t le tract diffusé, un courrier de Nurit Peled Elhanan au sujet de la censure contre Stéphane Hessel à l’ENS, pour dérober des bulletins et tracts déposés sur une chaise!

Et M. Francis Lévy, du CRIF, d’habitude plus civil, après avoir refusé de me serrer la main, s’est énervé avant le début de la séance, nous menaçant et nous accusant des pires forfaits!

Nos sionistes locaux, par procuration, sont moins ouverts au débat que l’ambassadeur d’Israël…


Similar posts
  • La situation à Gaza est catastrophiqu... [...]
  • Poutou2022 à Strasbourg: une jeunesse... La salle du FEC (Foyer de l’Etudiant catholique), très accueillante pour des réunions politiques diverses, était bourrée dès avant 20 h. Il a fallu rajouter des chaises et, malgré cela, des dizaines de jeunes, qui constituaient l’essentiel du public, sont restés debout au fond et même dans l’antichambre après la montée de l’escalier. A la [...]
  • 3 ans de Gilets Jaunes Strasbourg, Ha... Strasbourg Gilets jaunes, Antipasse et personnes Transgenre Haguenau [...]
  • Le GCO fait sa pub: VincYnique Pour une fois, le slogan “Météo nationale, météo du Capital” n’était pas d’actualité (temps pluvieux dissuasif) au futur péage du Grand Contournement Ouest presque achevé malgré le fait qu’on attende encore la décision, mardi, du Tribunal administratif de Nancy en appel. Il faut savoir que depuis le début, Vinci-Socos a fait des travaux sans en [...]
  • Le massacre du 17 octobre 1961 à Pari... Quelques dizaines de participants ont assisté hier soir au FEC de Strasbourg à une conférence d’Olivier Lecour-Grandmaison, à la veille de la commémoration du soixantième anniversaire de ce massacre commis par les policiers dirigés par Maurice Papon, sous la présidence du général de Gaulle. L’orateur a souligné particularisme français où aucune reconnaissance ni réparation n’ont [...]

6 Commentaires

  1. Schlomo Schlomo
    31 janvier 2011    

    un repas dominical, bientôt…
    commnentaires incisifs: c’est même du harcèlement chez la amis de l’État-voyou, qui craint l’extension de la démocratie à ses voisins arabes…

  2. laetitia laetitia
    31 janvier 2011    

    c’est de Paul Valéry, trop facile! J’ai gagné quoi?
    Le ton des commentaires est bien incisifs ces derniers temps! Patience, vraiment?

  3. 28 janvier 2011    

    «Juif ayant la haine de soi», dans la série des poncifs crétins, celui-ci décroche une mention spéciale. Pour qu’un juif s’aime, faut-il qu’il construise des murs de séparation, exproprie des pauvres gens et participe à l’opération «plomb durci»?Mais je n’ai peut être pas les compétences requises pour traiter la question, car j’ai baigné dans la religion catholique dans ma prime jeunesse. Le juif se devait d’avoir la haine de soi, comment pouvait-il en être autrement pour le peuple déïcide?

    Je ne sais d’où vient cette expression « Juif ayant la haine de soi », enfin cela dénote une forme d’esprit assez conservatrice dans l’ensemble.

  4. Schlomo Schlomo
    28 janvier 2011    

    “patience, patience dans l’azur”
    “chaque atome de silence est la chance d’un fruit mur”
    c’est de qui?
    tu connais?

  5. Schlomo Schlomo
    28 janvier 2011    

    chiche que j’organise une marche de la fierté juive?
    “la haine est une passion triste” : Spinoza

  6. Brice de Thet Brice de Thet
    27 janvier 2011    

    Entre protestants on se défend : un peu communautariste!
    Hessel a été ambassadeur pendant 60 ans on ne l’ a jamais entendu en 60 ans … Personne ne le connaissait.. Il a donc en tant qu’ ancien ambassadeur une part de responsabilité dans la situation du monde actuel..
    Stop aux coupables donneurs de leçons..

    Juif ayant la haine de soi , je pense cela de vous depuis fort longtemps mais le gardais pour moi..Le fait de s’ opposer a vos propos haineux, le fait de défendre les citoyens israéliens ne font pas de nous des sionistes : vous êtes bien binaire pour un
    philosophe..

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.