Amérique latine


Déclaration de la Confédération Latinoaméricaine des Organisations Paysannes (CLOC) – Via Campesinajeudi 29 octobre 2009

Coordination Latino Américaine des Organisations Paysanne (CLOC)

“Lève-toi Amérique, mère de tant d’origines, continent de l’espérance, terre du futur, terre de Martí, Zapata, terre de Mama Tingo, de Mariátegui, Sandino, Bartolina Sisa et de tant de héros et d’héroïnes, des luttes des peuples paysans, indigènes et afrodescendants à qui nous rendons aujourd’hui hommage”

15 ans après notre premier Congrès, nous nous sommes réunis à Quito, Équateur pour la journée préparatoire au Ve Congrès. Lorsque nous étudions ce qui se passe dans notre continent, nous constatons l’existence de gouvernements populaires qui à la chaleur de l’organisation et de la mobilisation des mouvements sociaux, avec une participation importante de nos organisations paysannes, assument et concrétisent des progrés dans la réforme agraire, la souveraineté alimentaire, la souveraineté des biens et des ressources naturelles.

Les nouvelles stratégies de construction d’alternatives générées par les secteurs populaires, paysans, travailleurs ruraux et peuples indigènes au nous poussent à impulser un large débat et la construction d’initiatives pour prendre toute notre place dans le processus d’intégration de L’Alternative Bolivarienne pour Notre Amérique (ALBA) en renforçant l’unité dans l’action et l’intégration que ce moment historique requiert.

Dans ce contexte, nous appelons les organisations membres et nos ami-e-s pour ensemble, célébrer le 5e congrès de la CLOC, la 4e assemblée des Femmes et la 3e assemblée des jeunes, du 8 au 16 octobre en Équateur.

Se congrès a pour objectif d’être massif, participatif, autonome, propositionnel et partant d’un processus de formation dans les organisations rurales.

Nous devons répondre aux défis suivants :

1. Renforcer la participation et l’organisation de nos bases.

2. Approfondir la formation sociopolitique de nos dirigeants et militants, en intégrant pleinement les femmes et les jeunes, garantie de notre présent et du futur de nos luttes.

3. Établir des alliances en fonction des défis de cette étape, en prenant en compte que le modèle a fortement touché les travailleur-e-s urbains comme ruraux, et que c´est le moment opportun pour réaffirmer notre unité de classe.

4. Renforcer les mouvements sociaux du continent, qui dans le cadre de l’Alba et des autres processus d’intégration, sont la référence et la garantie de la participation organisée du peuple aux décisions et enjeux stratégiques

5. Le déroulement du e congrès devra être imprégné des leviers établis lors de la Vème conférence internationale de Via Campesina : lutte frontale contre les transnationales, lutter contre l’OMC, campagne contre tout type de violences faites aux femmes dans les zones rurales.

Notre défi en cette année de congrès suppose un processus soutenu d’organisation et d’articulation dans chacune des régions et des pays. Pendant toute cette période, des journées de mobilisation et de solidarité se tiendront, jusqu’à la tenue de notre Ve Congrès.

La CLOC/Via Campesina appelle ses organisations à réaliser de multiples activités pour ensemble, renforcer et amplifier notre union continentale, dans le cadre des nouvelles expressions politiques et des alternatives mises en œuvre depuis les secteurs populaires.

Nous renforcerons les luttes contre la constante et progressive criminalisation des mouvements sociaux et des leaders de nos organisations. Nous défendrons la terre face aux industries prédatrices, nous protégerons l’environnement.

Nous continuerons à combattre et à lutter contre le modèle néolibéral et ses gouvernements et alliés fondamentaux : l’impérialisme américain et les entreprises multinationales

Nous continuerons à combattre les tentatives de militarisation de notre continent, qui n’a pour seul objectif que de freiner les processus de changement social

Nous réaffirmons notre solidarité et notre engagement avec la Cuba Socialiste, nous saluons avec émotion la lutte héroïque et la résistance du peuple du Honduras contre la dictature, nous saluons les organisations membre de la CLOC-Via Campesina, qui portent les ors de rébellion de Francisco Morazán, pour construire un pays juste et libre. Nous saluons la Grande Minga de résistance Indigène et Sociale de Colombie qui face à ses énormes adversaires s’est levée avec force et dignité pour revendiquer la vie.

Le Vème congrès Continental des Organisations Rurales lance un appel à intensifier les luttes pour la réforme agraire et la souveraineté alimentaire, contre l’appropriation et la privatisation de l’eau et des ressources naturelles, pour la défense de nos terres et de nos territoires ainsi que des communautés indigènes et paysannes, dans un relation d’amour de la nature, avec la Terre Mère, en vue d´atteindre une vie plus humaine.

Nos slogans sont :

“UNIS POUR DÉFENDRE LA VIE, LA TERRE ; LE TRAVAIL ET LA PRODUCTION”

Unis contre le néolibéralisme, pour la terre, la vie et la production

Souveraineté alimentaire pour un futur sans faim.

Dix années de lutte, unis contre le saccage impérialiste nous ne nous rendrons jamais !

Pour la vie, la terre, les territoires et la souveraineté de nos peuples.

Mondialisons la lutte, mondialisons l’espérance

QUITO, Équateur, octobre 2009.

Similar posts
  • Rentrée des luttes en Alsace Gilets jaunes, Marche pour le climat, Vélorution contre la Start up Nation Israël, femmes contre les violences machistes, on avait le choix des bonnes causes ce samedi 10 septembre. Le 11 septembre anniversaire du putsch de Pinochet au Chili Colmar Statue de la liberté à Colmar   Intervention UJFP-Alsace Vidéo de Christan Bonardi Publiée par [...]
  • Soutien au peuple chilien à Strasbour... [...]
  • Amazonie en danger : rassemblement à ... [...]
  • Hommage à Ricardo Ugarte Ceux qui ont connu la Peña Chile, dans les années 70/80 à Strasbourg, ont sûrement connu Ricardo Ugarte. Son départ de ce monde nous fait penser à ces années où, berceau des Droits de l’Homme, la France accueillait beaucoup d’exilés, qui nous apportaient les durs témoignages sur la situation de leur pays, mais aussi un [...]
  • Le président mexicain pas le bienvenu... 15 juin 2015 Nous venons de remettre au président François Hollande une lettre contre l’invitation faite à son homologue mexicain, Enrique Peña Nieto, pour assister aux célébrations du 14 juillet 2015. Il nous paraît inacceptable que le chef des forces de l’ordre, ainsi que l’armée du Mexique, soient des invités d’honneur en France, alors que [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.