Grève écoles strasbourgeoises: la CGT-CUS obtient l’ouverture de négociations

Grèves dans les école strasbourgeoises – la CGT-Communauté Urbaine de Strasbourg obtient l’ouverture de négociations !

Les différents mouvements de grève des agents de l’éducation ont été largement suivis et ont recueillis, partout, le soutien de parents d’élèves. La mobilisation des agents a porté ses fruits !
Robert HERMANN, premier adjoint, vient d’envoyer -en date du 3 février- un message à la CGT dans lequel il propose une ouverture significative. En voici un extrait : « En raison de l’action sociale que vous avez engagée à la DEPE et conformément à notre conversation téléphonique de ce jour, je vous prie de bien vouloir prendre connaissance des points suivants : Je vous confirme mon accord pour inscrire le sujet des emplois précaires à l’ordre du jour des séances de travail de l’Agenda social du 1er semestre 2011. Comme je vous l’ai indiqué, j’ai demandé une étude interne sur la question des effectifs à la DEPE (notamment ceux de l’action territoriale : effectifs des agents en lien avec l’évolution du nombre d’enfants accueillis et des besoins qui en découlent : ATSEM, AE, AR.) pour être en mesure avant la fin du mois d’ouvrir la discussion sur ce point ».
La CGT a immédiatement répondu que ce message constitue une avancée mais que les délais proposés sont trop longs et que nous conditionnons la suspension des mouvements en cours à une réduction des délais à 10 jours. Une chose est certaine, si la Direction de l’Education a encore besoin de réaliser une étude interne sur les effectifs, la CGT elle, est prête car elle a réalisé ce travail depuis longtemps. Pas question donc de se faire balader pendant des semaines !
La CGT appelle les agents à rester mobilisés et prêts à reprendre et amplifier l’action si des mesures concrètes ne sont pas apportées à leurs revendications.
pour la CGT-CUS
Bertrand BLINDAUER
Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.