Tunisie: la révolution reste à faire

C.R.L.D.H. Tunisie
اللجنة
من أجل احترام الحريات وحقوق الإنسان في تونس
Comité pour le Respect des Libertés et des Droits de l’Homme en Tunisie
Membre du Réseau Euro-méditerranéen des Droits de l’Homme
21ter rue Voltaire – FR-75011 PARIS – Tel/Fax : 00.33.(0)1.43.72.97.34

Monsieur Ahmed OUNAIES, Ministre tunisien des Affaires Étrangères,
arrêtez de parler comme du temps de Ben Ali

Lors de votre premier voyage en Europe en tant que ministre des Affaires Étrangères du gouvernement de transition issu de la Révolution, vous avez tenu des propos indignes de votre rang et de votre fonction.

En Belgique lors d’un point de presse, en présence de Mme Aston Haute Représentante de l’Union Européenne vous vous êtes permis de qualifier le régime du dictateur Ben ali comme une « simple parenthèse despotique » ; vous avez continué vos propos ahurissants en disant « qu’avec les derniers événements qui ont précipité le départ de Ben Ali la Tunisie a achevé une course qui n‘a rien à voir avec une révolution. »

Comme si cela ne suffisait pas, vous avez récidivé en France en prenant à contre-pied l’ensemble de l’opinion publique et les médias en couvrant d’éloges la Ministre des affaires Étrangères, Madame Michèle Alliot Marie, en disant que « Parler à côté de Michèle Alliot-Marie, c’est pour moi un honneur, c’était peut-être un petit rêve que je faisais, et que l’histoire ou l’accélération de l’histoire m’a permis de réaliser » rajoutant: «J’aime écouter Michèle Alliot-Marie en toutes circonstances et dans toutes les tribunes» et finalement vous avez osé dire «Je sais que vous êtes avant tout une amie de la Tunisie, parce que la France est l’amie de la démocratie, la France est l’amie des libertés, et donc Michèle Alliot-Marie, au nom de la France, est l’amie de la Tunisie d’aujourd’hui, qui aspire à enraciner la démocratie dans ses institutions.» parlant de « réconfort» que la Tunisie a trouvé «chez ses amis français», «dès l’amorce de son nouvel engagement, et d’abord chez Michèle Alliot-Marie».

Le CRLDHT dénonce ces déclarations qui dénaturent la réalité du processus libérateur en cours en Tunisie. Parler de parenthèse despotique de la dictature de Ben Ali est une offense aux martyres de la révolution. Le CRLDHT se doit de rappeler que le ministre des affaires étrangères a rejoint le gouvernement suite aux manifestations qui exigeaient le départ des ministres issus de l’ancien parti de Ben Ali le RCD.

En outre vos propos concernant Mme Alliot-Marie sont de véritables courbettes pleines de contre-vérités dignes d’une dictature bannière.

Le CRLDHT demande que la diplomatie tunisienne rompe définitivement avec la langue de bois obséquieuse et mensongère de l’ancien régime. La nouvelle diplomatie tunisienne doit être fidèle aux sacrifices des martyrs pour la démocratie et la liberté et à la hauteur des événements révolutionnaires qui sont en train de marquer toute la méditerranée du Sud.

Paris, le 7 février 2011.

CRLDHT CP 7 février 2011.doc
23 Ko Afficher Télécharger
Similar posts
  • Rassemblement pro Ukraine devant le P... Une centaine de personnes se sont rassemblées à 14h devant le Parlement européen, essentiellement des Ukrainien.n.e.s et quelques Syriens qui avaient eu la primeur de la brutalité criminelle de Poutine. Le bleu et jaune dominait sur les pancartes, les banderoles, et le badge distribué par les organisateurs. Une jeune violoniste a joué plusieurs fois en [...]
  • Strasbourg, par milliers, en soutien ... 3000 manifestants place Kléber à Strasbourg en soutien à l’Ukraine agressée par Poutine. Un grand drapeau bleu et jaune était suspendu au balcon de l’Aubette. Et dans la foule diverse mais unie dans une même réprobation de la Russie de Poutine qui porte la guerre en Europe, des drapeaux et des citoyens de plusieurs pays [...]
  • Commémoration du massacre des juifs d... Comme chaque année, le 14 février, Georges Yoram Federmann avait donné rendez-vous place de la République à Strasbourg le jour de la Saint-Valentin, afin de commémorer, non l’amour, mais le massacre des juifs de la ville en 1349, accusés d’avoir empoisonné les puits et d’être responsables de la peste qui sévissait dans toute l’Europe. En [...]
  • Poutou2022 à Strasbourg: une jeunesse... La salle du FEC (Foyer de l’Etudiant catholique), très accueillante pour des réunions politiques diverses, était bourrée dès avant 20 h. Il a fallu rajouter des chaises et, malgré cela, des dizaines de jeunes, qui constituaient l’essentiel du public, sont restés debout au fond et même dans l’antichambre après la montée de l’escalier. A la [...]
  • 3 ans de Gilets Jaunes Strasbourg, Ha... Strasbourg Gilets jaunes, Antipasse et personnes Transgenre Haguenau [...]

3 Commentaires

  1. Schlomo Schlomo
    7 février 2011    

    l’ennemi est dans notre pays

  2. Tariq Tariq
    7 février 2011    

    La révolution reste à faire???
    Allez y Schlomo , en tunisie, donneur de leçons !!

  3. 7 février 2011    

    De nombreuses révolutions ont été récupérées ou édulcorées par des opportunistes et des hypocrites. La bataille du peuple tunisien pour la liberté et la démocratie ne fait que commencer.
    Il est vraiment urgent que tous les collabos de l’Anvien Régime soient mis sur la touche.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.