Coop rue d’Ostwald Strasbourg: Nous voulons garder notre magasin de proximité!

Nous voulons garder notre magasin

de proximité!

Le 29 janvier, nous étions plus d’une centaine d’habitants du quartier rassemblés sur le parking de la Coop, rue d’ Ostwald, pour protester contre la fermeture de notre magasin.

Des responsables étaient là, M, Krieger, de la Coop, Eric Elkouby, adjoint au maire de Strasbourg, et candidat aux cantonales, Jean-Philippe Robert de l’UMP, aussi candidat, et Jean-Claude Meyer qui avec Patrick Schlub, connu de tout le quartier a réalisé cet appel.

 

On nous ment! La vente de ce terrain a probablement déjà eu lieu, à un promoteur. La preuve?

Déjà des salariés les uns après les autres sont délocalisés, une caissière à la Coop de la route des Romains, un employé à l’hyper Leclerc de Geispolsheim. D’autres employés vont malheureusement être « dégagés » par la direction de la Coop, Et les suivants risquent d’être licenciés.

 

Les salariés, les clients, les sociétaires de la Coop, un morceau du patrimoine alsacien, sont très inquiets maintenant et pour demain encore plus.

Où donc iront les personnes âgées, nombreuses ici, les handicapés, les gens sans voiture, pour faire leurs courses?

 

Ceux qui décident se fichent de l’avis de la population et de ses conditions d’existence de plus en plus difficiles. Pour eux, seul le profit, le rendement maximum compte. Ils préfèrent faire du fric avec un promoteur qui va construire des résidences que de vendre à des clients qui ont peu de revenus.

Nous n’acceptons pas la fermeture de ce commerce de proximité!

Nous refusons d être toujours les sacrifiés de leur crise!
Une pétition a déjà rassemblé près de 600 signatures.

 

Elle sera transmise à M Yves Zehr, le PDG Coop, au sénateur-maire de Strasbourg, M Roland Ries, au président de la CUS, M Jacques Bigot et aux médias, télé, radio, presse écrite.

 

Les responsables de la Coop, les élus sont interpellés. Ils nous doivent la vérité.

 

Le PDG Yves Zehr ne dit pas grand-chose même aux journaux. Eric Elkouby parle mais que fait-il? Et Jean-Emmanuel Robert fait de la démagogie.

 

Les candidats aux élections cantonales doivent tous se prononcer mais pas de bla-bla, des actes!
Nous appelons à un deuxième rassemblement
samedi 12 mars à 15 h sur le parking de la Coop

Soyons nombreux et déterminés
Exigeons des réponses claires des responsables du commerce et des élus.

Réalisé par Patrick Schlub et Jean-Claude Meyer Imprimerie spéciale.

Similar posts
  • En GAV à domicile, vendredi 3 avril Ciel gris bien que la météo du smartphone annonce ensoleillé et 0 % de risque de pluie. Sur ma page FB, j’ai commencé une série photographique destinée à pallier la fermeture des musées et galeries de peinture. Photographie d’une peinture par jour. Christophe Meyer, Daniel Depoutot et Christophe Hohler pour commencer. Sauf si le confinement [...]
  • Masques anti-Covid-19 pour les enfant... Bonjour, Iyad m’a envoyé des photos prises au cours de son dernier tournage. Il s’agit d’une initiative prise par un artiste palestinien pour personnaliser des masques, les rendre moins “dramatiques” pour encourager les enfants à les porter. Iyad ajoute que de son côté tout va bien ainsi que pour sa famille et ses proches. Concernant [...]
  • La psychiatrie refuse d’être &#... Un article de Clémence Nayrac et Géraldine Tribault pulié par Hospimedia le 27/03/2020 Le contrôleur général des lieux de privation de liberté demande au Gouvernement des mesures d’urgence pour la psychiatrie dans le contexte de crise sanitaire. Déjà, depuis plusieurs jours, les représentants de la discipline ont lancé l’alerte. Le contrôleur général des lieux de [...]
  • Rony Brauman répond à Macron : « La m... Rony Brauman répond à Macron : « La métaphore de la guerre sert à disqualifier tout débat » Rony Brauman, ancien président de Médecins sans frontières, approuve les mesures de confinement, mais dénonce la rhétorique martiale du chef de l’Etat : « Qualifier les soignants de “héros”, c’est gommer les raisons de la crise sanitaire. [...]
  • DD Baroin et Georges Federmann Georges Yoram Federmann 5 rue du Haut Barr 67000 Strasbourg. Strasbourg , le 28 mars 2020. Chère famille, chers tous, Dédé s’en est allé. J’ai appris sa mort par internet vendredi 27, par le message de Roger Winterhalter et en lisant la Feuille de chou de J-C Meyer, le lendemain. Nous sommes restés en contact [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.