“Nettoyage ethnique” à Jérusalem…

Pendant ce temps…

Un enquêteur de l’ONU parle de

« nettoyage ethnique » à Jérusalem

mardi, mars 22, 2011

 

Le développement de la colonisation juive à Jérusalem-Est et l’expulsion de Palestiniens dans cette partie arabe de la ville est une forme de nettoyage ethnique, a estimé hier un enquêteur des Nations unies, l’universitaire américain Richard Falk.
Il a ajouté que « l’expansion continue de la colonisation à Jérusalem-Est et l’expulsion de Palestiniens qui y résidaient de longue date créent une situation intolérable » dans cette partie de la ville autrefois contrôlée par la Jordanie.
Il s’exprimait à Genève devant le Conseil des droits de l’homme de l’ONU, qui se préparait à se prononcer sur des résolutions condamnant la politique israélienne dans les territoires occupés depuis la guerre de 1967.
Israël a refusé tout contact avec Richard Falk et ne l’a pas autorisé à se rendre sur place, l’accusant d’être mal disposé dès le départ envers l’État juif.
Sur un autre plan, le vice-ministre israélien des Affaires étrangères Dany Ayalon a lancé hier des menaces de mort contre les chefs du Hamas à la suite de tirs de dizaines de roquettes de la bande de Gaza vers le sud d’Israël.
Les Brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du mouvement Hamas au pouvoir à Gaza, se sont dit prêtes, pour leur part, à respecter à nouveau une trêve à condition qu’Israël « cesse son agression » contre le territoire palestinien.
Parallèlement, un Palestinien a été poignardé par trois colons israéliens et deux autres ont été touchés par les tirs d’un colon hier près de Hébron, dans le sud de la Cisjordanie, selon des témoins et des services de sécurité et médicaux palestiniens.
L’armée israélienne a ensuite fait usage de grenades lacrymogènes pour disperser des Palestiniens qui manifestaient en jetant des pierres. De son côté, l’Autorité palestinienne a affirmé dans un communiqué qu’elle tenait « le gouvernement israélien pour responsable de la tolérance affichée envers les violences des colons à l’encontre des Palestiniens ».
Une série d’agressions de Palestiniens ont été signalées ces derniers jours en Cisjordanie à la suite de l’assassinat le 11 mars de cinq personnes d’une même famille de colons, dont trois jeunes enfants, dans l’implantation d’Itamar, près de Naplouse.
Similar posts

2 Commentaires

  1. Schlomo Schlomo
    22 mars 2011    

    inflation de nettoyés ethniques en effet!

  2. Frigid Bargeot Frigid Bargeot
    22 mars 2011    

    ” nettoyage ethnique ” … attention au poids des mots : risque d’inflation

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.