Contre l’expulsion de Widad Belatel, devant la Préfecture du Bas-Rhin

Environ 80 personnes se sont rassemblées de 12 à 13h15 devant la Préfeture du bas-Rhin, place de la république à Strasbourg, une semaine après que l’étudiante algérienne Widad Belatel a été interpellée par des policiers à l’intérieur de la Cité Paul Appel, avec l’accord de M. Chazal, directeur du CROUS…conduite immédiatement, sans que son identité ait été vérifiée, au Centre de Rétention Administrative de Geispolsheim, sans garde à vue, ni présentation devant le Juge des libertés et de la détention, puis expulsée dès le ledemain en Algérie! cette étudiante, qui avait des examens à passer avait par ailleurs acheté depuis des semaines son billet de retour pour son pays!

Après l’expulsion de Widad Belatel étudiante algérienne

Après l’expulsion de Widad Belatel étudiante algérienne
27 avr. 2011
80 personnes devant la Préfecture de la région Alsace pour protester contre l’arrestation, la rétention et l’expulsion de Widad Belatel en 24h

Vidéos à venir…

Trois prises de parole ont eu lieu, au nom de l’Intersyndicale de l’Université de Strasbourg, de Justice & Libertés et d’un responsable de l’UDEES (Union des étudiants étrangers de Strasbourg).

Une délégation a demandé à être reçue par le Préfet. On lui a répondu que le secrétaire général déjeunait…On espère qu’il digère bien.

par la suite, après la fin du rassemblement, plusieurs personnes comptaient se rendre au CROUS pour demander des comptes sur leur complaisance avec les forces de polcie, qui, ailleurs en France, ne rentrent pas dans les cités universitaires. En Alsace, l’ordre règne!

Rappelons qu’il y aurait 8000 étudiants étrangers à Strasbourg, sur 40 000 au total, et que selon les chiffres de la police, 400 seraient expulsables (800 selon l’UDEES).

Les quotas!

Une meilleure coordination se met en place entre les syndicats, les associatiosns à l’Université de Strasbourg, pour agir préventivement avec les étudiants menacés, afin qu’ils cessent d’avoir peur, se signalent à temps aux associations pour qu’on puisse organiser leur défense préalablement aux procédures express du pouvoir. Un responsable syndical a signalé que la Présidence de l’Université agissait en faveur des étudiantnS, selon des motifs pédagogiques, auprès de la Préfecture.

On n’a malheureusement aucune nouvelle de l’étudiante expulsée qui ne répond pas aux appels et n’appelle pas elle-même.

 

 

Similar posts
  • Les élèves du TNS place Corbeau le 17... [...]
  • Gilets Jaunes Strasbourg et TNS [...]
  • Santé-Social en lutte à Strasbourg Une centaine de salariées du secteur Santé-Social s’est rassemblée à 14h30 place Broglie à Strasbourg à l’appel de leurs syndicats CGT, FO, Solidaires avant de défiler au centre [...]
  • Echec total de la mobilisation Foncti... Ce n’est pas la première fois qu’une échéance syndicale nationale se traduit par un bide, mais ce 6 avril 2021, au lendemain du week-end pascal, et après les nouvelles mesures de confinement pour un mois, on a atteint le fond du fond. A 12h, place Broglie à Strasbourg, 3 policiers du Renseignement territorial et un [...]
  • La culture dans la rue à Strasbourg Forum et spectacle des élèves du TNS Place de la République Devant le TNS Papageno Sur les quais Alsace révoltée sur les quais Un policier municipal qui croit encore qu’il est interdit de filmer la police Culture en danger, jeunesse [...]

4 Commentaires

  1. Schlomo Schlomo
    4 mai 2011    

    odieux!

  2. kevin kevin
    4 mai 2011    

    Sans doute n’y avait il pas assez de micros ou de caméras ou bien le cas de votre ami était peut être moins ” romantique ” … Qui sait?

  3. Schlomo Schlomo
    4 mai 2011    

    d’abord je ne suis pas seul à aider les sans-papiers; je le fais avec RESF et d’autres personnes ou associations
    mais je ne suis pas non plus permanent salarié d’une association, mais bénévole; et il arrive que je ne puisse répondre aux appels

    pouvez-vous me dire de quel cas il s’agit, quand, etc

  4. rad rad
    4 mai 2011    

    M’ ouais quand ça vous arrange vous aidez, mon ami était étudiant ils ‘est fait expulser après 48h de GAV alors que le parquet le libérait, c ‘est moi qui ai appris à son avocate qu’il était dans l ‘avion.Pas un seul des messages que je vous ai laissé pour avoir votre soutien n ‘a eut de retour.Mais merci quand même pour les autres.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.