Boneheads: en liberté provisoire à Strasbourg, condamnés à Toul

lu dans les DNA

Strasbourg / Profanations de cimetières israélite et musulmans en 2010

Les sept skinheads remis en liberté

Les sept jeunes hommes mis en examen et écroués depuis le 31 mars dernier, dans le cadre des trois profanations de cimetières commises à Strasbourg en 2010, ont été remis en liberté hier par la juge d’instruction en charge du dossier.

Hier matin, la juge Nathalie Beaudoux a organisé une confrontation dans une salle d’audience du premier étage du palais de justice de Strasbourg. La magistrate a convoqué pour l’occasion les neuf personnes appartenant à la mouvance skinhead, mises en examen pour « dégradation de bien d’autrui en raison de l’appartenance à une religion » et « provocation ou incitation à la haine raciale ».

Les sept hommes qui avaient été placés en détention provisoire le 31 mars dernier sont arrivés au tribunal sous escorte policière. Ils ont été rejoints par leurs avocats. Le lycéen de 18 ans scolarisé en classe de terminale, qui était encore mineur au moment des faits et qui avait été placé sous contrôle judiciaire, s’est présenté de lui-même à la confrontation. Tout comme la jeune femme, elle aussi mineure à l’époque et laissée libre après sa mise en examen.

Dénégations multiples

Durant deux heures, les neuf suspects ont été interrogés à tour de rôle par la juge d’instruction. Certains ont formellement nié toute participation aux faits qui leur sont reprochés. Les conseils des mis en cause ont également pu poser des questions aux uns et aux autres.

A l’issue de la confrontation, Nathalie Beaudoux a décidé de remettre en liberté les sept jeunes gens. Incarcérés depuis un peu moins de deux mois, ces derniers ont rejoint, en début d’après-midi, leur lieu de détention respectif : Strasbourg, Colmar, Mulhouse, Sarreguemines, Metz-Queuleu, Nancy-Maxéville et Epinal. Ils ont été libérés dans la foulée et devront désormais s’astreindre, comme leurs deux comparses, à un contrôle judiciaire.

Seize personnes avaient été interpellées le 29 mars à l’occasion d’un vaste coup de filet mené par les policiers de la sûreté départementale du Bas-Rhin. Les auditions des suspects avaient permis aux enquêteurs de recueillir des « éléments concordants », de nature à accréditer la présence des neuf mis en examen lors des profanations strasbourgeoises de 2010 (*).

Antoine Bonin

(*) Le 27 janvier 2010, treize stèles du cimetière israélite de Cronenbourg avaient été renversées et dix-huit croix gammées découvertes. Fin juin, dix-huit tombes du carré musulman du cimetière nord de la Robertsau avaient été renversées ou brisées. Le 24 septembre, trente-six stèles avaient subi le même sort au cimetière sud de la Meinau, où trois croix gammées avaient par ailleurs été tracées au sol.

lu dans L’Alsace

Toul Tags racistes et tête de cochon anti-islam : sursis pour les skinheads

le 17/05/2011 à 00:00

Toul Tags racistes et tête de cochon anti-islam : sursis pour les skinheads

Deux skinheads de 21 ans ont été condamnés hier à 18 mois de prison avec sursis pour avoir, en août 2009, recouvert de tags racistes un lieu de culte musulman à Toul (Meurthe-et-Moselle), dont ils avaient « orné » la porte et les volets avec une tête et des pieds de cochon. Un troisième jeune homme, poursuivi pour complicité, a été relaxé.

Lors de l’audience devant le tribunal correctionnel de Nancy, le 19 avril, les deux tagueurs avaient expliqué qu’ils voulaient venger une agression dont avait été victime quelques jours plus tôt un prêtre catholique, dans ce même quartier de Toul jusqu’alors réputé sans histoire.

Similar posts
  • 500 manifestants à Strasbourg et une ... 500 manifestants pour cette rentrée sociale de lutte avec CGT, Sud, CNT,FSU, etc et PCF, PCOF, NPA, Sans Papiers d’Alsace… Cortège tranquille animé par un pôle radical formé en chemin. Il a fallu que les policiers emmerdent quelques gilets jaunes à l’issue de la manifestation. Totalement injustifié! Comme si la nouvelle préfète déjà rétoquée 3 [...]
  • Rentrée des luttes en Alsace Gilets jaunes, Marche pour le climat, Vélorution contre la Start up Nation Israël, femmes contre les violences machistes, on avait le choix des bonnes causes ce samedi 10 septembre. Le 11 septembre anniversaire du putsch de Pinochet au Chili Colmar Statue de la liberté à Colmar   Intervention UJFP-Alsace Vidéo de Christan Bonardi Publiée par [...]
  • A propos de la prétendue “impor... Lu dans les DNA du 7 septembre 2020 Géopolitique municipale Le conseil municipal de Strasbourg a approuvé lundi dernier une motion à la suite de l’agression antisémite d’un graffeur dans un quartier de la ville. La finalisation de ce texte a donné lieu à un vif échange entre des représentants de la majorité municipale, dont [...]
  • Les sans-papiers d’Alsace LSPA [...]
  • 13 zadistes anti-GCO en appel à Colma... Au plus fort de la mobilisation avec les zadistes anti-GCO qui avaient été condamnés en première instance à Strasbourg pour avoir érigé une cabane sur une butte près de Pfettisheim, il y avait une centaine de personnes en fin de matinée. Ils étaient convoqués pour 9 h mais on apprenait par les deux avocates, Me [...]

5 Commentaires

  1. Arny pollock Arny pollock
    27 mai 2011    

    La réinsertion c’ est a chaque étape !
    […modéré…]

  2. Schlomo Schlomo
    26 mai 2011    

    vous vous trompez d’étape
    la réinsertion c’est après qu’on a été condamné et qu’on a purgé sa peine!

  3. Vladimir Mirvidlav Vladimir Mirvidlav
    26 mai 2011    

    Et bien non elle met en liberté provisoire et vous le contestez !
    Vous seriez donc pour l’emprisonnement de jeunes cons?
    La réinsertion ca vous dit quEleque chose?

    Je vous trouve bien plus tolérant à l’égard des idéologues…

  4. Schlomo Schlomo
    26 mai 2011    

    c’est la justice qui met en prison, pas moi!

  5. Vladimir Bromvski Vladimir Bromvski
    26 mai 2011    

    Décidément vous voulez mettre tout le monde en prison vous !!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.