L’Est Républicain contrôlé [sous conditions] par le Crédit Mutuel

Communiqués
Communiqués de 2011
12 juillet 2011 : Presse quotidienne régionale (PQR)

L’Autorité de la concurrence autorise sous conditions la prise de contrôle exclusif du groupe L’Est Républicain par le Crédit Mutuel

L’Autorité de la concurrence a procédé à l’examen de l’acquisition par la Banque Fédérative du Crédit Mutuel (BFCM)1 du groupe L’Est Républicain2.

Si la BFCM exerce l’essentiel de ses activités sur les marchés bancaires et de l’assurance, la banque fédéraliste est également active dans le secteur des médias où elle détient notamment les titres de presse quotidienne régionale suivants : L’Alsace-Le Pays, Le Républicain Lorrain, Le Progrès, Le Dauphiné Libéré, Le Journal de la Saône-et-Loire et Le Bien Public.

Le groupe L’Est Républicain est actif dans le secteur de la presse et de la télévision. Il édite quatre titres de presse quotidienne régionale dans le Nord-Est de la France : L’Est Républicain, Vosges Matin, Le Journal de la Haute Marne et Les Dernières Nouvelles d’Alsace.

La zone de diffusion de ces titres ne se recoupe cependant que sur des zones limitées. Les Dernières Nouvelles d’Alsace et L’Alsace-Le Pays sont simultanément diffusés dans le Haut-Rhin et sur l’arrondissement de Selestat dans le Bas-Rhin. L’Est Républicain etL’Alsace-Le Pays sont simultanément diffusés sur le Territoire de Belfort.

L’Autorité de la concurrence constate que, sur ces zones, l’acquéreur détiendra l’ensemble des titres de la presse quotidienne régionale alors qu’une concurrence s’exerçait jusqu’à présent entre les titres.

Si l’Autorité de la concurrence a pu écarter tout risque d’augmentation des prix dans les zones concernées, elle a estimé que l’opération risquait de conduire à une homogénéisation du contenu des titres, se traduisant pour le consommateur/lecteur par une réduction de la qualité et de la diversité des journaux de presse quotidienne régionale.

Aussi, l’Autorité de la concurrence a autorisé l’opération sous réserve d’engagements permettant de remédier aux problèmes de concurrence identifiés.

Les engagements : diversité des contenus, maintien des rédactions en chef dédiées et garantie de la diffusion des titres de PQR rachetés dans les zones concernées.

Pour garantir le maintien de la qualité des titres, la BFCM s’engage tout d’abord à ne pas procéder à l’harmonisation des contenus entre L’Est Républicain et Le Pays d’une part, et Les Dernières Nouvelles d’Alsace et L’Alsace d’autre part. Seules les informations par nature indifférenciées (météo, hippisme, programmes de télévision, etc.), c’est-à-dire les informations factuelles ne comportant pas d’apport personnel de la rédaction, transmises en l’état au lecteur, pourront faire l’objet d’une telle harmonisation. Ces titres continueront à disposer d’une rédaction en chef dédiée.

De même pour maintenir l’actuelle diversité des titres de PQR dans les zones concernées, la BFCM s’est engagée à maintenir la diffusion des Dernières Nouvelles d’Alsace et de L’Alsace dans le département du Haut-Rhin et dans l’arrondissement de Sélestat (Bas-Rhin) et de L’Est Républicain et du Pays dans le Territoire de Belfort3.

Un mandataire indépendant, agréé par l’Autorité de la concurrence, veillera au respect des engagements pris.

1 Holding du groupe Crédit Mutuel Centre Est Europe.
2 A l’issue de l’opération, la BFCM détiendra 91,36 % du capital du groupe L’Est Républicain.
3 Pour autant que la diffusion de l’Est Républicain sur le Territoire de Belfort se maintienne à un niveau supérieur à 10 000 exemplaires par jour.

> Le texte intégral de la décision 11-DCC-114 du 12 juillet 2011 sera prochainement publié sur le site Internet de l’Autorité de la concurrence.

> Contact presse : Virginie Guin / Tel : 01 55 04 02 14/ Mel

Et dans les DNA…

Si vous ne lisez que la version papier des Dernières Nouvelles d’Alsace, vous avez droit à la portion congrue [de même que le cordonnier est, selon l’adage, le plus mal chaussé, le Journal -papier- est, dans ce cas, sinon le plus mal informé, le plus mal informant…]

Par contre dans sa version internet, voici ce qu’on trouve, bien plus complet!

Médias

Le Crédit Mutuel autorisé à prendre le contrôle du Groupe l’Est Républicain

L’Autorité de la concurrence a annoncé mardi avoir autorisé sous conditions la prise de contrôle du groupe L’Est républicain par le Crédit mutuel intervenu fin 2010 et qui a donné naissance au premier groupe français de presse quotidienne régionale.

La Direction générale du groupe l’Est Républicain a indiqué dans un communiqué que “les directions des journaux concernés restent inchangées jusqu’en septembre 2011 au plus tard”.

Avant cette acquisition, la Banque fédérative du Crédit mutuel (BFCM) détenait notamment L’Alsace-Le Pays, Le Républicain lorrain, Le Progrès, Le Dauphiné libéré, Le Journal de la Saône-et-Loire et Le Bien public. Elle a ajouté à son portefeuille L’Est républicain, Vosges Matin, Le Journal de la Haute-Marne et Les Dernières Nouvelles d’Alsace (DNA).

Les DNA et L’Alsace-Le Pays sont simultanément diffusés dans le Haut-Rhin et sur l’arrondissement de Sélestat dans le Bas-Rhin. L’Est Républicain et L’Alsace-Le Pays sont simultanément diffusés sur le Territoire de Belfort, précise l’Autorité. Elle considère que «la zone de diffusion de ces titres ne se recoupe cependant que sur des zones limitées».

L’Autorité de la concurrence «constate que, sur ces zones, l’acquéreur détiendra l’ensemble des titres de la presse quotidienne régionale alors qu’une concurrence s’exerçait jusqu’à présent entre les titres».

Estimant en outre que «l’opération risquait de conduire à une homogénéisation du contenu des titres, se traduisant pour le consommateur/lecteur par une réduction de la qualité et de la diversité», l’Autorité autorise l’opération «sous réserve d’engagements» sur «la diversité des contenus, maintien des rédactions en chef dédiées et garantie de la diffusion des titres de PQR rachetés dans les zones concernées».

«Pour maintenir l’actuelle diversité des titres de PQR dans les zones concernées, la BFCM s’est engagée à maintenir la diffusion des DNA et de L’Alsace dans le département du Haut-Rhin et dans l’arrondissement de Sélestat (Bas-Rhin), et de L’Est républicain et du Pays dans le Territoire de Belfort».

Ci-dessous, le communiqué de la direction générale du groupe l’Est Républicain

“Ce jour, 12 juillet, l’Autorité de la concurrence a autorisé, sous conditions, la prise de contrôle exclusif du groupe l’Est Républicain (l’Est Républicain, Vosges Matin et les Dernières Nouvelles d’Alsace) par le Crédit Mutuel.

Les directions des journaux concernés restent inchangées jusqu’en septembre 2011 au plus tard.”

Similar posts
  • DD Baroin et Georges Federmann Georges Yoram Federmann 5 rue du Haut Barr 67000 Strasbourg. Strasbourg , le 28 mars 2020. Chère famille, chers tous, Dédé s’en est allé. J’ai appris sa mort par internet vendredi 27, par le message de Roger Winterhalter et en lisant la Feuille de chou de J-C Meyer, le lendemain. Nous sommes restés en contact [...]
  • Gratuité des transports CTS! Schiltigheim, le 27 mars 2020, Crise du Coronavirus : Pour la gratuité des transports pour les travailleuses et travailleurs des secteurs indispensables à la Nation et la suspension des abonnements pour le mois d’avril 2020 pour l’ensemble de usager.es Monsieur le Président, Depuis le début de la crise sanitaire, vous agissez en responsabilité pour organiser [...]
  • André Barnoin victime du Covid-19 C’était dans l’ordre (ou le désordre) des choses, la mort charriée par l’épidémie en cours a fini par frapper un visage familier. Il fallait que ça tombe sur Dédé ; le sentiment d’injustice n’en est que plus vif, bien qu’il soit absurde de penser qu’une mort soit plus ou moins juste qu’une autre. André BARNOIN [...]
  • Communiqué de presse Gilets Jaunes [...]
  • CGT Eurométropole Strasbourg Monsieur le Président, Dans ses allocutions aux françaises et au français au sujet de la crise sanitaire liée à la pandémie de Coronavirus, le Président de la République a affirmé qu’elle « constitue la plus grave crise sanitaire qu’a connue la France depuis un siècle ». Cette crise sanitaire à laquelle nous devons faire face [...]

1 Commentaire

  1. robin robin
    12 juillet 2011    

    eh bin………une raison de plus de lire ,plutôt deux fois qu’une,la Feuille de Chou (ROUGE)qui n’appartient pas aux banquiers……..

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.