15e anniversaire de l’évacuation à la hache de l’église Saint-Bernard

Communiqué de presse du MRAP

http://feedproxy.google.com/~r/blogspot/pXqDT/~3/x5dOCdt-_7c/communique-de-presse-du-mrap_25.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email

Posted: 25 Aug 2011 10:39 AM PDT

15ème anniversaire de l’évacuation « à la hache » de l’église Saint Bernard: Le MRAP appelle à participer à la manifestation du samedi 27 août à Paris

Quinze ans après l’évacuation de l’église Saint Bernard, le 23 août 1996, les Sans-papiers sont toujours et plus que jamais en lutte pour leur régularisation. La traque aux sans papiers, érigée en politique par les gouvernements successifs, a connu une implacable montée en puissance, au fur et à mesure de la succession des ministres de l’Intérieur. Le dernier en date, Claude Guéant (après Nicolas Sarkozy, Brice Hortefeux et Eric Besson) a annoncé – campagne des élections présidentielles et législatives oblige – l’objectif de 30.000 éloignements pour 2012 (contre 28.000 « seulement » en 2011). Ce qui va intensifier la honteuse politique des contrôles incessants au faciès ainsi que l’enfermement des Sans-papiers dans des centres de rétention administrative ( C.R.A), véritables lieux de « détention » et de privation non seulement de liberté mais aussi des droits humains les plus fondamentaux.

La nouvelle loi du 16 juin 2011 sur l’immigration (ancien « projet de loi Besson) désormais entrée en vigueur, allonge substantiellement, de 32 à 45 jours la durée de rétention tandis que toute mesure d’éloignement peut être accompagnée d’une « Interdiction de Retour en France » et dans l’Union Européenne de 2 ou 3 ans selon les cas, parfois même définitive. Le régime des CRA et  les rigueurs renforcées du CESEDA et de la « traque aux sans papiers » ne peuvent qu’aggraver le désespoir des personnes retenues.

Ce climat délétère a notamment donné lieu pendant l’été :

– au geste ultime d’un ressortissant roumain – citoyen Européen – qui a brutalement mis fin à ses jours par pendaison le 13 août 2011 au C.R.A de Nîmes,
– à la brutalité de l’expulsion du territoire le 9 août 2011 d’un ressortissant malien (membre actif du Collectif des travailleurs de Vitry), bâillonné et scotché à son siège sur un vol Paris-Bamako, après plus de 8 années de travail  en France,
– à la mise en rétention, prolongée de 20 jours le 24 août par la cour d’Appel de Paris, à l’encontre d’un père de famille égyptien copte, venu avec sa femme et ses deux jeunes enfants chercher refuge en France en 2007 à la suite de troubles inter-religieux intervenus en Egypte, condamnés par les autorités françaises.

Le MRAP, qui accueille depuis 1996 dans ses permanences des femmes et des hommes sans papiers, tient à porter témoignage pour ces personnes sans droits qui pourtant participent pleinement au développement de notre pays dans tous les secteurs économiques y compris sur les chantiers mêmes de l’Etat: qui ne se souvient du Stade de France ou des Chantiers de Saint-Nazaire ?
Ils sont les travailleurs de l’aube et de la nuit dans le Bâtiment, la restauration, l’aide à la personne, la garde d’enfants, autant de secteurs qui, sans eux, ne pourraient pas répondre aux besoins de notre société.

Le MRAP exprime également son soutien aux Sans-papiers travailleurs qui, par la grève et l’occupation, ont courageusement mené et mènent encore, avec le soutien de syndicats (principalement la CGT), une lutte exigeante pour leur régularisation.

Comme l’ensemble des organisations qui soutiennent les sans papiers à travers la France, le MRAP rappelle son exigence de  régularisation globale de tous les sans papiers et sa volonté d’agir pour une véritable politique d’immigration, respectueuse des droits des Peuples en lutte pour plus d’égalité et de justice dans les relations internationales. La honteuse traque aux migrants et refugiés, notamment tunisiens ou égyptiens, doit cesser !

C’est dans cet esprit que

le MRAP appelle à la manifestation
Samedi 27 août 2011 à 13 heures
De la Place de la République en direction de l’Eglise St Bernard

Paris, 25 août 2011

Reportage: tentative d’expulsion d’un angolais

Posted: 25 Aug 2011 10:43 AM PDT

Le 10 août 2011, à 18h37, la PAF est venue le chercher. Avec son téléphone et sans entraves, il est monté dans la camionnette pour Roissy, il a vu la cahute au pied des pistes. On l’y a laissé des heures à l’isolement. A 21h50, c’est l’embarquement.

Lire la suite:
http://blogs.mediapart.fr/blog/fini-de-rire/140811/reportage-tentative-dexpulsion-dun-angolais

Similar posts
  • Con-finement ou grossièrement? “Vente de livres & disques interdite” https://twitter.com/LIndeprimeuse/status/1322467652586115073 En GAV à domicile? Pour ceux-celles qui n’y ont jamais été, GAV c’est garde à vue. Le confinement actuel, c’est, pour ceux qui travaillent ou étudient, bosser, à l’usine, au bureau, prendre les transports en commun, déjeuner à la cantine, bref, bonjour la distanciation physique ou sociale! Le [...]
  • Non à la dissolution du CCIF! [...]
  • Centenaire de la naissance de Mehdi b... [...]
  • Soutenez les maraudes des petites rou... https://www.helloasso.com/associations/les-petites-roues/evenements/tombola-solidaire-pour-aider-notre-association-a-financer-ses-actions?fbclid=IwAR1CF7Re7pd-7G5gtRCY-UcNiEq7UQn4a6K72m5PNAQgI3bY9BsZ2iaTnMI Hebdi [...]
  • Procès de deux décrocheurs de portrai... Strasbourg: procès de 2 décrocheurs from feuille de chou on Vimeo. Strasbourg: procès de 2 décrocheurs from feuille de chou on Vimeo. Strasbourg: procès de 2 décrocheurs from feuille de chou on Vimeo. Quelques dizaines de personnes ce matin dès 8h devant le Tribunal judiciaire de Strasbourg pour soutenir Christine, du Collectif anti-GCO et Charles, [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.