Strasbourg: Battre le pavé plutôt que battre en retraite

Ce jeudi matin, Place Broglie à Strasbourg, près de 130 retraités se sont rassemblés à l’appel de l’intersyndicale
(UNSA-Retraités, UCR-CFDT, UNAR-CFTC, UCR-CGT et FGR-FP) pour défendre leur droit à une fin de vie décente.

retraités dans la rue à Strasbourg

Les revendications touchaient principalement la baisse du pouvoir d’achat (de plus en plus vivent avec moins de 900 €/ mois), la santé (déremboursement des frais médicaux) et la perte d’autonomie (baisse de la prise en charge publique des retraités et des aidants familiaux, manque de logements adaptés…).

Là aussi, le démantèlement des services publics, la remise en cause et la sape systématique des principes fondamentaux de solidarité et de protection, auxquels s’ajoutent désormais les effets néfastes du pacte européen d’austérité, menacent gravement de précariser toute une partie de la population; la décision récente du gouvernement de reporter sine die la réforme du financement de la perte d’autonomie -grande promesse, en son temps, de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy et grande absente, aujourd’hui, du projet de
financement de la Sécurité Sociale de 2012- ne fait que confirmer les inquiétudes.

retraités Strasbourg photos E.B.

En revanche, les différentes raisons invoquées par le gouvernement et ministres concernés (restrictions économiques nécessaires, déficit, remboursement de divers dettes, priorités à l’investissement international…) n’ont pas convaincu les retraités présents ce matin, bien au contraire, les plus âgés parmi eux qui ont connu la
période d’après-guerre, se sont fait un plaisir de rappeler que les principes-fondateurs de Sécurité Sociale ont été élaborés et mis en place dans un pays qui n’avait pas les richesses qu’il a aujourd’hui (5e puissance économique mondiale, 210 milliards d’euros de dividendes distribués en 2010…), et que le choix des priorités
économiques actuelles de la France était un choix politique avant tout!

Pour finir, l’intersyndicale des retraités a appelé à se joindre aux actifs et aux chômeurs pour manifester contre la politique d’austérité, mardi 11 octobre à 10h place de la Bourse à Strasbourg.

Similar posts