Évelyne n’est plus

 

Évelyne Joly avril 2009

C’est avec beaucoup de tristesse que ses ami(e)s ont appris le décès d’Évelyne Joly, un mois avant son soixante-septième anniversaire.

 

Pendant dix-huit mois elle a courageusement lutté contre le cancer qui l’a finalement emportée dimanche matin.

 

Ses proches avaient eu le temps de lui dire adieu alors qu’elle était en soins palliatifs dans un établissement du nord de l’Alsace.

 

Évelyne était, comme le disent ses amies des Femmes en Noir de Strasbourg, « une femme d’une extrême gentillesse et douceur, toujours souriante ».

 

Après avoir pris sa retraite, il y a peu, elle travaillait comme bénévole dans l’aide aux devoirs en collège.

 

Elle a milité de nombreuses années, jusqu’en 2004, à la LCR.

 

Elle était engagée pour de nombreuses causes, pour la libération des femmes, pour la justice et la paix en Palestine, aux côtés des Femmes en Noir, contre le racisme et l’islamophobie, en solidarité avec les jeunes musulmanes contre la loi interdisant le voile, au sein de Une école pour toutes, pour la laïcité et la justice sociale en France et dans le monde.

 

Ses ami(e)s pourront l’accompagner une dernière fois jeudi 27 octobre 2011 à 16h45 au Funérarium de Strasbourg-Robertsau.

Nos pensées sont avec sa famille et ses proches.

Après la cérémonie, les participants peuvent se retrouver à partir de 17h30 pour un pot au Sternberry, 2, rue de la Mairie à Schiltigheim.

JCM:

Consciente de l’issue fatale, Évelyne souhaitait que soit chanté Le temps des cerises

http://youtu.be/ncs4WlWfIZo

Hakima:

A notre Camarade et sœur Évelyne Joly,

Elle était une femme remplie de gentillesse et de douceur, chaque fois que je l’avais rencontrée je me souviens d’une femme qui portait une grâce;  celle des êtres qui ont fait le choix de faire de leur existence un combat pour l’équité et la paix.
Elle portait dans son regard une lumière inextinguible, la flamme des anges qui embellissent les âmes sans même le savoir. Je sais qu’elle fera un beau chemin dans le grand jardin éternel où les fleurs ne fanent jamais et où la lumière est plus forte que mille soleils.
Juste un petit lien avec une chanson de Faïruz en hommage à la douceur d’Évelyne.

http://youtu.be/SrKPP4FU8fE

Mach Allah ! Évelyne que mes prières t’accompagnent.

Faire part de décès Évelyne, adhérente du MRAP.

Évelyne Joly, membre de notre association, de notre Comité local, s’est éteinte ce dimanche 23 octobre après une longue maladie contre laquelle elle s’est battue courageusement.

Certains d’entre nous, avons pu la revoir que ce soit à l’hôpital ou à l’unité de soins qui l’a accompagnée dans ses derniers jours.

Nous souhaitons exprimer nos condoléances et notre soutien à ses proches qui ont partagé la vie d’Évelyne et qui l’ont aimée et appréciée.

Nous la saluons pour son engagement militant, notamment pour la solidarité dont elle a témoignée pour notre Comité.

Vous pouvez l’accompagner une dernière fois jeudi 27 octobre à 16h45 au Funérarium de Strasbourg-Robertsau.

Amicalement

Le Bureau du Comité local du MRAP de Strasbourg.

 Les obsèques

Plusieurs dizaines de personnes ont pris part aux obsèques d’Évelyne, dont la famille et des camarades militants.

Après une brève prise de parole de sa belle-fille pour la famille, les Femmes en noir de Strasbourg ont rendu hommage en ces termes:

Perrine

C’est avec émotion et une profonde tristesse que nous voulons parler d’Évelyne et de ses engagements à différentes causes défendant la justice et la paix.

Depuis de nombreuses années, Évelyne militait au sein du groupe des Femmes en Noir qui défendent les droits des Palestiniens. Elle venait régulièrement à nos rassemblements et aux différentes manifestations en faveur de la cause palestinienne.

Pendant sa maladie et malgré sa faiblesse, elle se joignait à nous place Kléber. Nous étions très touchées par son courage, sa gentillesse et son sourire.

Francine:

J’avais une amitié et une tendresse de longue date pour Évelyne, sa délicatesse, sa pudeur mais aussi sa détermination, elle voyait, sentait, jugeait juste, nous avons lutté ensemble contre la loi interdisant le voile au sein d’Une école pour toutes.

Très investie au Réseau Éducation sans Frontières pour le soutien aux sans-papiers, elle a participé au parrainage de familles, les aidant dans leurs démarches, les soutenant moralement et participant à toutes les manifestations contre les expulsions y compris devant le Centre de rétention de Geispolsheim.

Un autre combat plus secret et que je partageais aussi, le combat pour le droit des femmes.

Je pense que sa conscience restera longtemps vivante parmi nous.

Nahed:

Chaque fois qu’il y avait un appel pour la défense des droits des peuples et des individus, contre la guerre et les injustices, Évelyne était là avec ses convictions.

Évelyne, par ailleurs suivait des cours aux Arts Décos et s’impliquait dans la peinture avec passion et plaisir.

Nous partageons avec sa famille et ses proches leur profond chagrin e je terminerai avec ces quelques mots de Hakima: ” Nous nous souviendrons d’une femme qui portait une grâce, celle des êtres qui ont fait le choix de faire de leur existence un combat pour l’équité et la paix.”

 

 

Similar posts