L’école publique doit être l’école de tous les parents

Communiqué adopté par le Conseil Fédéral de la Fédération des syndicats SUD éducation réuni à Paris les 23 et 24 novembre 2011http://www.sudeducation.org/SUD-Education-refuse-qu-on.html
SUD Education refuse qu’on interdise aux mères portant un foulard d’accompagner les sorties scolaires

Pour le respect de la laïcité et contre toute stigmatisation du foulard musulman

En voulant interdire aux mères portant foulard d’accompagner des sorties scolaires à la maternelle et à l’école élémentaire, L. Chatel – et le gouvernement au nom duquel il officie – cherchent à activer les tendances xénophobes et racistes.

La fédération Sud éducation dénonce cette mesure discriminatoire et la combat. L’annonce de l’abandon de l’idée de légiférer sur cette question ne doit pas masquer l’essentiel : selon les propos mêmes de C. Guéant, il y aura des règlements et des instructions pour arriver au même résultat, avec pour conséquences supplémentaires de semer la confusion ; de renvoyer la responsabilité de l’exclusion aux IA, IEN, et surtout aux directeurs et directrices d’écoles ; de créer des conflits locaux et des disparités d’un département à l’autre, d’une circonscription à l’autre, d’une école à l’autre.

Nous rappelons que les parents d’élèves ne sont pas des personnels du service public d’éducation, et qu’ils ont simplement un rôle d’accompagnement. Ils n’ont donc pas à être soumis aux exigences qui s’imposent à l’institution et à ses représentant-e-s. La fédération Sud éducation refuse la mise en cause de l’islam au nom de la laïcité. La laïcité, quand elle n’est pas dénaturée, veut qu’on ne privilégie aucun culte et qu’on n’en discrimine aucun.

Or, les entorses à la laïcité, surtout en faveur de la religion « dominante », le catholicisme, sont légion. Les écoles privées, confessionnelles pour l’essentiel, bénéficient d’avantages et de privilèges scandaleux alors que le pouvoir s’efforce de dénaturer et détruire l’enseignement public.

La laïcité est aujourd’hui invoquée et utilisée par ceux qui l’ont toujours combattue quand elle s’opposait aux offensives du cléricalisme catholique, à l’école ou dans la société. Ces ennemis de la laïcité veulent se servir de sa caution pour stigmatiser une partie de la société, de nationalité française ou étrangère, issue de l’immigration. Et ce sont les personnes issues des « quartiers » qui sont les premières discriminées, et en ligne de mire.

Les mises en cause ciblant exclusivement l’islam, qu’elles viennent du ministre C. Guéant, de l’extrême droite, de l’UMP ou du Front National, sont frauduleusement qualifiées de « laïques ». Sud éducation dénonce ce mensonge délibéré.

De telles attaques relèvent du pur racisme : elles sont, à ce titre, inacceptables.

Fédération SUD Education

Communiqué du Nouveau Parti Anticapitaliste.

L’école publique doit être l’école de tous les parents !

Le jugement rendu le 23 novembre 2011 par le tribunal administratif de Montreuil concernant la requête déposée en novembre 2010 par une mère d’élève de l’école primaire Paul Lafargue est inacceptable. Le règlement de l’école qui interdisait aux mères musulmanes portant un foulard d’accompagner les sorties scolaires se trouve validé par le tribunal et, par là-même, la discrimination dont ces mères font l’objet depuis plusieurs années.
Cette décision conduit à cautionner leur mise à l’écart en tant que musulmanes et en en tant que femmes, considérées comme des parents d’élèves de seconde zone, sans oublier les conséquences de cette décision sur les enfants, placés dans une situation où leur mère est disqualifiée par l’institution. Une fois de plus, la population musulmane est stigmatisée, une fois de plus, ce sont les femmes qui en font les frais.
Alors que le gouvernement avait renoncé à légiférer sur cette question, Luc Chatel s’est empressé de se féliciter de cette décision, espérant qu’elle permette une jurisprudence. Il justifie et encourage ainsi les discriminations racistes, notamment envers les musulmans, que la politique du gouvernement produit depuis de nombreuses années.
Le NPA dénonce ce délibéré tout comme il dénonce les pratiques qui ont cours dans cette école et apporte tout son soutien aux mères discriminées. Il encourage tous les habitantes et les habitants, de Montreuil et d’ailleurs, à se joindre à leur combat. C’est un combat pour l’égalité, la dignité et la justice.

Le 28 novembre 2011.
Similar posts
  • Communiqué de presse Gilets Jaunes St... [...]
  • Martinez à Macron Monsieur Emmanuel MACRON Président de la République Palais de l’Élysée 55, rue du Faubourg Saint Honoré 75008 PARIS Montreuil, le 06 avril 2020 Monsieur le Président de la République, La crise sanitaire du COVID 19 ne faiblit pas. La pandémie du nouveau coronavirus a déjà fait des dizaines de milliers de morts dans le monde [...]
  • En GAV à domicile 6 avril Le préfet de la région Grand-Est a réquisitionné des millions de masques sur l’aéroport de Bâle-Mulhouse, sans fournir aucune explication même au Journal. Pour les logements inoccupés, elle (car le préfet est une femme) n’est pas aussi active. Nous sommes à la veille de la quatrième semaine de GAV. On assiste à une baisse relative [...]
  • En période de pandémie, embargo, bloc... Lu dans l’Humanité EN PÉRIODE DE PANDÉMIE. EMBARGO ET BLOCUS, ATTEINTES À L’INTÉGRITÉ DES PEUPLES La tribune de Mireille Fanon-Mendès France Fondation Frantz-Fanon Adda Bekkouche Ancien enseignant à l’université Paris-I, Panthéon-Sorbonne une violence illégitime Mireille Fanon-Mendès France Fondation Frantz-Fanon  et  Adda Bekkouche Ancien enseignant à l’université Paris-I, Panthéon-Sorbonne Les embargos et blocus sont aujourd’hui, plus qu’hier, des agressions [...]
  • En GAV à domicile, vendredi 3 avril Ciel gris bien que la météo du smartphone annonce ensoleillé et 0 % de risque de pluie. Sur ma page FB, j’ai commencé une série photographique destinée à pallier la fermeture des musées et galeries de peinture. Photographie d’une peinture par jour. Christophe Meyer, Daniel Depoutot et Christophe Hohler pour commencer. Sauf si le confinement [...]