Grève des agents du stationnement … Le bout du tunnel ?

 

Comme l’avait prévenu l’intersyndicale CGT FO et SUD la mobilisation est encore montée d’un cran aujourd’hui.

81% des agents en service ce jour étaient en grève. Avec leurs syndicats ils ont manifesté dans les rues de STRASBOURG pour se rendre finalement devant le centre administratif où Bertrand BLINDAUER a pris la parole au nom de l’intersyndicale pour dénoncer le silence observé par la CUS depuis le début du conflit.

L’intersyndicale a semble t-il été entendue cette fois car Robert HERRMANN a reçu pour la première fois une délégation intersyndicale.

Après plus d’une heure de débat, les délégués sont descendus pour annoncer aux agents, qu’aucune évolution positive n’avait été faite par l’élu sur leurs revendications spécifiques.

Par contre , Robert HERRMANN pour qui ce conflit a mis en relief un certain nombre d’informations, a annoncé qu’il était prêt à ouvrir avec l’ensemble des syndicats de la CUS des discussions portant sur l’indexation des primes de TOUS les agents de la CUS sur le point d’indice.

Il reprend, selon ses propres termes, une proposition syndicale, qui elle souhaitait une indexation des primes sur le coût de la vie (ce qui n’est pas de même nature). Ce geste a été considéré comme positif par les syndicats car il démontre une volonté d’ouverture mais il ne conditionne par contre aucune levée des préavis de grève des agents du stationnement qui se réuniront mardi prochain pour décider de la suite à donner à leur mouvement.

 

L’intersyndicale FO – CGT -SUD

 

Similar posts