Stationnement : les grévistes interpellent le Parti Socialiste.

COMMUNIQUE

 

Les agents du stationnement de la CUS restent dans l’action pour demander une revalorisation de leurs primes. Devant le refus de la Communauté Urbaine de Strasbourg de donner suite aussi bien à leurs revendications spécifiques (prime de qualité) qu’aux revendications de l’ensemble des agents de la CUS (revalorisation du régime indemnitaire) les agents du stationnement, avec leurs syndicats CGT, FO et SUD, ont décidé d’interpeller le Parti Socialiste du Bas-Rhin pour lui demander de se positionner.

 

En effet, les élus socialistes, Roland RIES (maire de Strasbourg) mais aussi Jacques BIGOT (président de la CUS) affichent leur soutien à François HOLLANDE, candidat à la présidence de la République.

Or, ce dernier affirme clairement sa volonté de redonner du pouvoir d’achat aux Français afin de favoriser une relance de la croissance. Idée partagée par le monde du travail.

 

Pourtant, à Strasbourg où le PS détient des leviers économiques permettant de mettre en pratique ce principe, rien n’est prévu pour mettre en conformité les discours de campagne et les actes. La seule ouverture faite aux syndicats, concerne une éventuelle indexation des primes sur la valeur du point d’indice, lequel est gelé par le gouvernement en place jusqu’en 2013. Difficile pour les salariés de la CUS d’accepter l’idée que les élus Strasbourgeois n’auraient pour toute proposition sérieuse, que le recours à une indexation sur une valeur gelée par une politique qu’il dénoncent eux mêmes.

 

Un discours à Paris, un autre à Strasbourg ? Cette situation frise le ridicule, c’est un peu du Hans im Schnokeloch… A Paris, on voudrait bien mais on ne peut pas… A Strasbourg on pourrait mais on ne veut pas.

 

Les syndicats demandent l’ouverture de négociations sérieuses car si aucune mesure sérieuse n’est prise rapidement, le montant des primes des agents de la CUS risque d’être tout simplement cristallisé, donc significativement dévalorisé dans ce contexte de crise.

 

D’ailleurs l’ensemble des syndicats de la CUS se retrouvera mi-mars pour étudier les suites à donner à la proposition d’indexation des primes sur la valeur gelé du point d’indice. Personne n’acceptera en effet, qu’il soit répondu NON aux revendications générales en même temps qu’aux revendications spécifiques.

 

Jeudi 1er mars, les agents défileront une fois de plus au côté de leurs syndicats et se rendront symboliquement , comme pour créer un lien, successivement devant le Centre Administratif où se trouvent les élus et le local du PS où se trouvent les belles idées.

 

Départ de la manifestation le jeudi 1er mars à 9h, place de la Bourse

Arrivée de la manifestation et CONFERENCE DE PRESSE à 10h, devant les locaux de la Fédération 67 du Parti Socialiste, 8 Rue Saint-Erhard à Strasbourg.

 

pour l’intersyndicale CGT-FO-SUD de la Communauté Urbaine de Strasbourg

Bertrand Blindauer

Similar posts
  • Deux gardés à vue après la manifestat... Un piquet de vigilance et de solidarité avec les personnes mises en GAV samedi soir s’est tenu devant le Tribunal judiciaire toute la journée du 18 janvier de 7H à18h pour les deux interpellés qui après deux jours de Garde à Vue ont été déférés en justice. L’un d’eux était un manifestant, qui portait un [...]
  • Livreur condamné pour antisémitisme :... Tribune refusée de publication par les Dernières Nouvelles d’Alsace, le 15 janvier 2021. Livreur antisémite : quand l’ambassade d’Israël en France s’en mêle l’antisémitisme augmente. Parce qu’il devait livrer de la cuisine israélienne, un livreur Deliveroo de Strasbourg a refusé en expliquant qu’il ne livrait pas les juifs. C’est une parole et un acte antisémites. [...]
  • Encore un procès contre un militant s... Alain H. était convoqué ce matin devant le Tribunal judiciaire de Strasbourg pour une prétendue “rébellion” en date du 16 mai 2020. C’est à 11 h 40 seulement que son procès allait commencer. Une quinzaine de manifestants solidaires étaient présents, du NPA, d’Attac, du PCOF, de l’UJFP, des Gilets Jaunes et d’ex Zadistes anti-GCO. 13 [...]
  • Solidarité contre la répression / 12 ... communiqué NPA 67 le 4 janvier 2021 Solidarité contre la répression Toutes et tous devant le Tribunal de Strasbourg 1 quai Finkmatt le mardi 12 janvier à partir de 8h. Face à la répression à Strasbourg, la solidarité est pour notre classe une arme formidable. Utilisons-là. Le mardi 12/01/2021 à 8h30 comparaîtra devant le Tribunal [...]
  • Quel virus la préfète du Bas-Rhin cra... QUEL VIRUS LA PREFETE DU BAS RHIN CRAINT-ELLE LE PLUS? LA COVID 19 OU LA CONTESTATION? Interdiction de la manifestation du 31 décembre par la préfète du Bas-Rhin La manifestation organisée par Gilets Jaunes tous ensemble a été interdite par la préfète le 29/12/2020. Avec notre avocat Me Pialat, nous avons déposé un référé-liberté qui [...]