Leclerc avale la Coop

http://www.lalsace.fr/actualite/2012/03/08/le-geant-leclerc-entre-au-capital-de-la-coop-alsace

Actualité
Alsace

Distribution Le géant Leclerc entre au capital de la Coop Alsace
le 08/03/2012 à 05:00 par Alvezio Buonasorte

Le PDG Christian Duvillet retrouve le sourire : « En un an, nous avons progressé de 5,5 % dans les hypers, de 3,5 % dans les supermarchés et de 3,2 % dans les commerces de proximité. » Photo Jean-Marc Loos

Le PDG Christian Duvillet retrouve le sourire : « En un an, nous avons progressé de 5,5 % dans les hypers, de 3,5 % dans les supermarchés et de 3,2 % dans les commerces de proximité. » Photo Jean-Marc Loos

La restructuration du premier distributeur régional doit être bouclée pour le 30 juin, avec la constitution de trois sociétés et la nomination de deux directeurs généraux.

« Je serai ferme sur les objectifs, mais souple sur les modalités, en nous donnant le temps de mettre en œuvre les restructurations, d’expliquer, d’écouter et de tenir compte des particularités régionales », résume Christian Duvillet, le PDG de la Coop Alsace. Les objectifs : « Retrouver l’équilibre financier et dégager des capacités d’investissement avec l’entrée de partenaires financiers. »

Rappelons que depuis 2008, la Coop Alsace affiche des pertes structurelles récurrentes de 10 M€ (millions d’euros) pour les hypers et supermarchés, de 10 M€ pour les magasins de proximité et de 5 M€ pour les frais de siège. Le dirigeant retrouve néanmoins le sourire en évoquant les bons résultats de début d’année : « Par rapport à février 2011, nous avons progressé de 5,5 % dans les hypers, de 3,5 % dans les supers et de 3,2 % dans les commerces de proximité. »

Parmi les partenaires évoqués, l’entrée du géant de la distribution Leclerc est confirmée au capital d’une des trois sociétés créées, à savoir celle gérant les hypermarchés et les supermarchés : celle-ci devrait réaliser 550 M€ de chiffre d’affaires. « Nous allons plus loin dans notre adossement à Leclerc », admet Christian Duvillet, qui refuse cependant de dire quelle part du capital prendrait Leclerc car les pourparlers sont en cours. Le distributeur national devrait au moins obtenir la minorité de blocage, laissant toutefois la majorité du capital à la Coop Alsace, selon nos informations.

La seconde société créée gérera les commerces de proximité avec un chiffre d’affaires de moins d’une centaine de millions d’euros : « Casino n’entre plus au capital, mais aura un contrat d’approvisionnement. Des produits régionaux et Coop y seront aussi vendus. Les gérants mandataires de magasins conserveront le statut Coop Alsace », relève Christian Duvillet qui est toujours à la recherche de deux directeurs généraux pour ces deux premières structures. Il s’est donné jusqu’au 30 juin pour boucler cette restructuration, date butoir fixée par le Ciri (Comité interministériel des restructurations industrielles).

Enfin, la troisième société, qui est également à la recherche de partenaires financiers – parmi lesquels on évoque là aussi l’arrivée de Leclerc… – gérera le très beau patrimoine immobilier de la Coop Alsace.

Rappelons que le groupe régional emploie quelque 3 000 salariés. Un plan de 400 départs volontaires est en cours et les non-remplacements des départs à la retraite se poursuivront. Près 1 500 collaborateurs travaillent dans les hypermarchés, quelque 600 dans les commerces de proximité, environ 500 dans les supermarchés, 400 à Reichstett dans les entrepôts, la logistique et la boucherie-charcuterie…

* * *

Le siège demeure
à Strasbourg
Une fois la restructuration mise en oeuvre, les équipes
de Casino devraient prendre place à Reichstett tandis que
leurs confrères de Leclerc seront accueillis au Port-du-Rhin
à Strasbourg, au siège. Pour l’instant, ce dernier site n’est pas
à vendre. Christian Duvillet n’est pas pressé, sachant qu’il peut
réaliser une belle opération foncière lors d’une éventuelle
cession des 7 hectares d’un seul tenant, à deux pas du futur
tram vers Kehl et de l’extension immobilière que réalise la Ville
entre les quartiers est du centre-ville et la frontière allemande.

le 08/03/2012 à 05:00 par Alvezio Buonasorte

Similar posts
  • Manifestation féministe à Strasbourg 500 femmes, et quelques hommes, ont manifesté samedi 19 novembre à Strasbourg, de la place d’Austerlitz au Palais de justice, comme dans des dizaines de villes, contre les violences faites aux [...]
  • 18 octobre: grève et manifestation à ... C’EST N’IMPORTE QUOI: CES VIDEOS M’APPARTIENNENT [...]
  • 17 octobre 1961- 17 octobre 2022 Stra... Deux cérémonies ce 17 octobre à Strasbourg pour commémorer le massacre des Algériens à Paris. La première organisée par le Consulat d’Algérie sous le couvert d’associations. La seconde sur le Pont du Corbeau puis dans une courte marche jusqu’à la place du 17 octobre au bord de l’Ill par diverses associations de gauche dont D’Ailleurs [...]
  • Marianne Ostwald, par Liselotte Hamm ... [...]
  • 2000 manifestant.e.s à Strasbourg pou... Deux mille personnes ont participé à la manifestation pour le pouvoir d’achat et la défende des retraites à Strasbourg. Les jeunes tenaient la tête du cortège et scandaient de nombreux slogans. La CGT était en force comme d’habitude, suivie de Solidaires, de la FSU, de quelques militants FO ainsi que du PCF, du NPA, de [...]