Le père de Gilad Shalit : “Si j’étais palestinien, je kidnapperais des soldats”

 

samedi 17 mars 2012 – 06h:13

 

Annie Robbins – Mondoweiss

 

Noam Shalit, le père de l’ancien prisonnier Gilad Shalit, a annoncé sur Channel 10, télévision israélienne, qu’il enlèverait un soldat israélien dans sa recherche de liberté, s’il était palestinien.

 

(JPG)Père d’un soldat israélien retenu en captivité pendant plus de cinq ans par le Hamas, il a déclaré qu’il enlèverait des soldats israéliens s’il était palestinien.

 

Noam Shalit, qui a annoncé en début d’année qu’il soutiendrait le Parti travailliste d’opposition aux prochaines élections israéliennes, a provoqué l’indignation dans la droite israélienne avec son propos. Son fils, Gilad, a été libéré par un échange de prisonniers en octobre 2011.

 

Et Shalit d’ajouter que l’enlèvement de soldats israéliens par les militants du Hamas était comparable aux techniques utilisées par les combattants paramilitaires israéliens de la Haganah contre les Britanniques, arguant « nous avons nous aussi kidnappé des soldats britanniques quand nous combattions pour notre liberté ».

 

S’adressant à un journaliste de la télévision qui l’interviewait dans la cuisine de la maison familiale des Shalit, cadre habituel pour le public israélien durant les cinq années de campagne de la famille pour la libération de leur fils, Shalit était soumis à des questions incessantes qui tentaient de le coincer sur ses opinions politiques.

 

L’ancien ingénieur a finalement résumé les questions importantes de sa campagne comme « une responsabilité mutuelle. On ne laisse pas des soldats derrière, ni aucun Israélien qui a un problème ». Il a déclaré également qu’il serait prêt à négocier avec le Hamas s’il était député, ce que le gouvernement israélien, avec la Grande-Bretagne et les États-Unis ont refusé de faire.

Similar posts