« On lâche rien » ? Lâchez votre haine des putes !

Lettre ouverte à tousTEs les manifestantEs du 1er mai

Act Up-Paris et le Strass tenaient une station à la fin de la manifestation
du 1er mai. Act Up-Paris est une association de séropos, de malades du
sida, d’activistes ; le Strass est le syndicat du travail sexuel. PrésentEs
juste avant la place de la Bastille, nous avons eu l’occasion d’entendre
dans de nombreux cortèges syndicaux la chanson « On lâche rien ».

A plusieurs reprises, nous avons donc pu entendre : « SDF, chômeurs,
ouvriers, paysans, immigrés, sans papier, ils ont voulu nous diviser ». Et
bien sûr, nous voudrions danser là-dessus.

Sauf qu’il y a des putes parmi nous. Et que quelques secondes plus tard, la
chanson nous explique que « la République se prostitue sur le trottoir des
dictateurs ». On doit comprendre que la République s’est « compromise »,
sauf que le verbe utilisé est « se prostituer ».

Non, se prostituer n’est pas compromettre ses idéaux, son intégrité, ses
valeurs. Se prostituer, c’est simplement proposer un service sexuel contre
de l’argent. Les prostituéEs sont parmi les premières victimes de la
répression à la sauce Sarkozy ; et les travailleurSEs du sexe sont d’autant
plus exposéEs que les partis de gauche se sont alliés, objectivement, à
l’UMP pour leur rendre la vie encore plus difficile.

Alors, vraiment, ras-le-bol des chansons « de gauche » qui stigmatisent les
putes. Lâchez votre haine des putes. Arrêtez de prendre les putes comme
objets de haine, de mépris, de pitié. Arrêtez d’utiliser la prostitution
comme image de la dégradation, ou si vous le faites, assumez de faire le
jeu de la haine et de la division,

Merci d’avance

Act Up-Paris et le Strass

http://site.strass-syndicat.org/2012/05/ne-nous-parlez-pas-de-%c2%ab%c2%a0vrai-travail%c2%a0%c2%bb-parlez-nous-de-droits%c2%a0/

Similar posts