« On lâche rien » ? Lâchez votre haine des putes !

Lettre ouverte à tousTEs les manifestantEs du 1er mai

Act Up-Paris et le Strass tenaient une station à la fin de la manifestation
du 1er mai. Act Up-Paris est une association de séropos, de malades du
sida, d’activistes ; le Strass est le syndicat du travail sexuel. PrésentEs
juste avant la place de la Bastille, nous avons eu l’occasion d’entendre
dans de nombreux cortèges syndicaux la chanson « On lâche rien ».

A plusieurs reprises, nous avons donc pu entendre : « SDF, chômeurs,
ouvriers, paysans, immigrés, sans papier, ils ont voulu nous diviser ». Et
bien sûr, nous voudrions danser là-dessus.

Sauf qu’il y a des putes parmi nous. Et que quelques secondes plus tard, la
chanson nous explique que « la République se prostitue sur le trottoir des
dictateurs ». On doit comprendre que la République s’est « compromise »,
sauf que le verbe utilisé est « se prostituer ».

Non, se prostituer n’est pas compromettre ses idéaux, son intégrité, ses
valeurs. Se prostituer, c’est simplement proposer un service sexuel contre
de l’argent. Les prostituéEs sont parmi les premières victimes de la
répression à la sauce Sarkozy ; et les travailleurSEs du sexe sont d’autant
plus exposéEs que les partis de gauche se sont alliés, objectivement, à
l’UMP pour leur rendre la vie encore plus difficile.

Alors, vraiment, ras-le-bol des chansons « de gauche » qui stigmatisent les
putes. Lâchez votre haine des putes. Arrêtez de prendre les putes comme
objets de haine, de mépris, de pitié. Arrêtez d’utiliser la prostitution
comme image de la dégradation, ou si vous le faites, assumez de faire le
jeu de la haine et de la division,

Merci d’avance

Act Up-Paris et le Strass

http://site.strass-syndicat.org/2012/05/ne-nous-parlez-pas-de-%c2%ab%c2%a0vrai-travail%c2%a0%c2%bb-parlez-nous-de-droits%c2%a0/

Similar posts
  • Livreur condamné pour antisémitisme :... Tribune refusée de publication par les Dernières Nouvelles d’Alsace, le 15 janvier 2021. Livreur antisémite : quand l’ambassade d’Israël en France s’en mêle l’antisémitisme augmente. Parce qu’il devait livrer de la cuisine israélienne, un livreur Deliveroo de Strasbourg a refusé en expliquant qu’il ne livrait pas les juifs. C’est une parole et un acte antisémites. [...]
  • Bordeaux: tensions entre associations... “L’affaire” déclenchée par la LICRA continue d’alimenter les gazettes. Ci-dessous le lien vers un site d’extrême droite local. Puis le texte paru ce soir sur le site du Monde pour les abonnés. Une précision: Marik Feytout invente la réunion que j’aurais -André Rosevègue- tenue avec le CRIF, alors que le débat qui s’est tenu fort [...]
  • Encore un procès contre un militant s... Alain H. était convoqué ce matin devant le Tribunal judiciaire de Strasbourg pour une prétendue “rébellion” en date du 16 mai 2020. C’est à 11 h 40 seulement que son procès allait commencer. Une quinzaine de manifestants solidaires étaient présents, du NPA, d’Attac, du PCOF, de l’UJFP, des Gilets Jaunes et d’ex Zadistes anti-GCO. 13 [...]
  • Atlantico: tout va bien à Gaza… Atlantico Quand on dit « Gaza » il faut ajouter aussitôt : « camp de concentration à ciel ouvert ». L’expression a été forgée par les gauches pro-palestiniennes car Auschwitz les Juifs connaissent bien. Il ne faut pas oublier non plus de l’assortir d’une mention obligatoire : « les victimes sont devenues des bourreaux ». [...]
  • Solidarité contre la répression / 12 ... communiqué NPA 67 le 4 janvier 2021 Solidarité contre la répression Toutes et tous devant le Tribunal de Strasbourg 1 quai Finkmatt le mardi 12 janvier à partir de 8h. Face à la répression à Strasbourg, la solidarité est pour notre classe une arme formidable. Utilisons-là. Le mardi 12/01/2021 à 8h30 comparaîtra devant le Tribunal [...]