Großdemonstration Blockoccupy Frankfurt/Francfort

 

De notre correspondante à Frankfurt/Francfort: EBF2C

 

20 000 personnes étaient attendues à Francfort ce samedi pour occuper le quartier de la BCE; le cortège a sans doute atteint les 30 000. La Feuille de Chou était sur place…

 


Arrivée sur place à 10h, visite du campement alternatif puis du quartier de la BCE jusqu’à 12h, heure de départ de la grande manifestation.


Depuis 3 jours, l'”occupy camp” avait élu domicile au pied du bâtiment de la BCE sous l’énorme sculpture représentant un € bleu entouré d’étoiles jaune d’or… avant de s’en faire déloger assez rapidement !

Privés d’une grande partie de leur matériel resté sur place et confisqué par les autorités, les militants se sont trouvés de nouveaux locaux à 1 km du site initial. Très vite, toute l’infrastructure a été reconstituée et un second camp s’est organisé autour d’un dortoir, d’une cuisine collective, d’un centre d’information et de divers ateliers (préparation de banderoles, pancartes, ballons…).

 

Le quartier de la BCE lui, bouclé depuis des jours, et désormais débarrassé de ces derniers occupants encombrants, est devenu ville fantôme, offrant ses larges artères désertées aux très rares promeneurs. Ainsi, sur la place au pied de la BCE on ne dénombrait à 12h que 5 policiers et 3 journalistes (dont l’intrépide reporteur de la Feuille de Chou…)!

Au même instant et à 1 km de là sur la BaselPlatz, le cortège de la manifestation comptait déjà 20 000 convaincus et s’apprêtait à démarrer son long parcours…

Pendant près de 5h, des militants européens ont ainsi défilé calmement mais fermement, aux cris de “no troïka, no border, no Germany’s orders” ou ‘”A-A-Anticapitalism” sur un circuit de plusieurs kilomètres qui évitait soigneusement le grand quartier d’affaires de Francfort, encadrés en permanence par plusieurs rangs de policiers à l’avant et à l’arrière du cortège, 2 rangs sur les côtés et, traitement spécial pour les milliers de radicaux de gauche (black block, no border, libertaires…) une double colonne de chaque côté et …une double colonne centrale (!) de policiers casqués et suréquipés, ce qui faisait 3 doubles colonnes de policiers à ce niveau du cortège…!

Les policiers (moyenne d’âge 25 ans, beaucoup de femmes) souffraient visiblement de la chaleur et suaient à grosses gouttes sous leur équipement en mousse et en polycarbonate; un ravitaillement en eau leur était nécessaire: des caisses pleines de bouteilles plastiques de 50cl étaient apportées et distribuées toutes les 1/2 heure à 1 heure… Ceci, non pas pour les plaindre, mais pour mettre au jour une faille exploitable…

De Francfort, E.B. pour la Feuille de Chou.

 

Similar posts
  • Au moment où Macron combat un prétend... Concordat Michel Seelig Référence électronique Michel Seelig, Concordat. Publictionnaire. Dictionnaire encyclopédique et critique des publics. Mis en ligne le 24 juillet 2020. Accès : [...]
  • Relaxe à Strasbourg pour deux décroch... Décrocheurs de portrait de Macron relaxés à Strasbourg from feuille de chou on [...]
  • Strasbourg marche aux flambeaux contr... https://www.facebook.com/heinkef/posts/10222471275148188 On était 150 manifestant.e.s résolu.e.s à partir de 18h30 place de la République à l’appel des Gilets Jaunes pour protester contre la loi “sécurité globale”. Malgré les embûches de la préfète qui avait raccourci d’une heure trente la durée et interdit les flambeaux sous prétexte que ce sont des “armes par destination“, (les cotons-tiges [...]
  • La préfète du Bas-Rhin met des bâtons... Le saviez-vous? Les flambeaux sont des “armes par destination“… Les cotons-tiges aussi: on peut crever des yeux ou des tympans avec cette arme de destruction massive! Après les attaques par des fasciste de la dernière manifestation, qui ont trouvé refuge du côté de la police, c’est la préfète qui multiplie les obstacles. Les Lumières ne [...]
  • Toutes et tous devant le Tribunal de ... Toutes et tous devant le Tribunal de Strasbourg 1 quai Finkmatt le mardi 8 décembre à partir de 8h. Face à la répression à Strasbourg, la solidarité est pour notre classe une arme formidable. Utilisons-là. Le mardi 08/12/2020 à 8h30, comparaîtra devant le Tribunal judiciaire de Strasbourg – quai Finkmatt- notre camarade Alain H militant [...]