Après l’UEJF et Justice et Libertés, le CRIF-Alsace s’engage publiquement contre le “spectacle” de Dieudonné

A quelques semaines du “spectacle” négationniste et antisémite de Dieudonné à Strasbourg, le CRIF-Alsace intervient enfin, publiquement,dans les DNA, suite au communiqué et à la démarche ouverte de Justice et Libertés,(“d’autres personnes se sont manifestées“), après l’UEJF, samedi place Kléber.

Il est en effet coutumier des représentants de la Communauté juive d’œuvrer dans la discrétion, vieille habitude héritée de l’époque ancienne des “israélites français” et aussi, parade préventive, dans leur esprit, à toute accusation anti-juive. Mais cela ne renforce-t-il pas en réalité les thèses complotistes sur un prétendu pouvoir occulte juif?.

Il y a quelques mois, le rabbin René Gutmann, interrogé à propos de la discrétion de la CIBR (Communauté israélite du Bas-Rhin) sur le sort des sans-papiers, nous avait confié qu’il intervenait auprès du préfet sans nécessairement le crier sur les toits.Dont acte.

L’article des DNA

Sur le gril – Pierre Lévy Délégué du CRIF en Alsace

L’annonce d’un spectacle de Dieudonné à Strasbourg, le 12 juin, prend un tour politique : le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) souhaite son interdiction.

La programmation le 12 juin au Zénith de Strasbourg, d’un spectacle de l’humoriste Dieudonné — connu pour ses provocations — vous a fait réagir ?

Début mars, le CRIF a adressé un courrier au préfet mettant en garde contre ce type de « spectacle », évoquant le risque de dérive, de manifestation et de trouble à l’ordre public. Le maire de Strasbourg, Roland Ries, le président de la Communauté urbaine, Jacques Bigot, lui ont aussi écrit, ainsi que la Ligue contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA). Entre-temps, d’autres personnes se sont manifestées.

Vous auriez préféré la discrétion ?

L’idée de base était d’en faire en non-événement. Malheureusement, la polémique est venue sur la place publique. Je le regrette, car tout cela fait de la publicité à ce monsieur et à ses amis négationnistes.

Le préfet vous a-t-il répondu ?

Nous attendons un rendez-vous — mais avons eu des contacts avec la préfecture. Entretemps, des spectacles de Dieudonné ont mal tourné : je pense à Bruxelles où il a invité au salut nazi et où le spectacle a été interrompu, à Montréal et Metz, où il a été interdit. Ce spectacle bafoue les lois républicaines. Je n’arrive pas à comprendre qu’un tel personnage puisse s’afficher ainsi, qu’un tel spectacle puisse tourner librement.
publié le 21/05/2012 à 05:00

Archives
http://la-feuille-de-chou.fr/archives/32806
http://la-feuille-de-chou.fr/archives/33122
http://la-feuille-de-chou.fr/archives/33285

Similar posts
  • GCO: quand le contournement devient l... GCO : quand le contournement devient la seule entrée dans la ville Le GCO a réussi à faire l’unanimité… contre sa signalisation trompeuse. Une décision en dépit du bon sens prise entre administrations, et notamment à la demande du Conseil départemental du Bas-Rhin (ancêtre de la CeA), dans lesquelles personne n’a jugé opportun d’alerter la [...]
  • Strasbourg: un millier de manifestant... Un millier de personnes ont participé ce 15 janvier à Strasbourg à une manifestation organisée et déposée par Gilets jaunes Strasbourg République auquel s’était joint le Collectif antipapes 67. Trajet habituel imposé par la préfecture se terminât place de la République. Le cortège a mis le temps puisque parti vers 14h30 de l’hyper-centre, il est [...]
  • Sylvain Cypel et Gérard Haddad invité... Vendredi 7 janvier, la veille de l’Assemblée générale de l’Union Juive française pour la Paix, -association juive antisioniste-, annulée pour cause de pandémie, s’est tenue devant une quarantaine de personnes membres ou pas du groupe, une conférence bicéphale, déjà annulée auparavant, avec l’écrivain et journaliste Sylvain Cypel et le psychanalyste Gérard Haddad  D’autres vidéos [...]
  • Pour les libertés, contre le passe va... Cet après-midi, j’étais à Paris, pas en vue de manifester, d’ailleurs j’ignorai tout des réjouissances anti-macroniennes, . Je m’apprêtais à prendre le bus 38 pour aller voir l’exposition Baselitz. Mais l’arrêt indiquait qu’il n’y aurait pas de bus pour cause de manif. En retournant vers Denfert-Rochereau, pour le métro, j’ai pu admirer les dizaines de [...]
  • Le fascisme qui vient [...]