Marine le Pen commande le “premier bataillon de parachutistes politiques du pays”

Son père était au 1er REP pendant la guerre d’Algérie

Histoire
in Wikipedia
Extraits

À la veille du putsch d’Alger d’avril 1961, le régiment est commandé par intérim par le chef de bataillon Hélie Denoix de Saint Marc, le lieutenant-colonel Guiraud étant en permission.

Avec l’accord des cadres, le commandant de Saint-Marc engage le régiment au côté des putschistes, et c’est lui qui donne le coup d’envoi du putsch, le 21 avril 1961, en marchant de Zéralda sur Alger. Suite à l’échec du putsch, le régiment est dissous le 30 avril à la demande de Pierre Messmer, ministre des armées. Les légionnaires quittent leur camp de Zeralda en chantant la chanson d’Édith Piaf : Non, je ne regrette rien. En fait une partie de l’effectif déserte et passe à l’OAS. Notons les plus connus, le colonel Henri Dufour, qui en fut le chef de corps en 1959 et 1960, les capitaines Sergent, Ponsolle et Philippe Le Pivain, les lieutenants Degueldre, de la Bigne, Godot, Labriffe, le sergent Dovecar, le légionnaire Claude Tenne.

Les éléments n’ayant pas déserté sont ramenés en métropole et détenus au Fort de Nogent en mai et juin 1961, où le lieutenant Henry Lobel enregistre des chants de la Légion Étrangère, dont certains aux paroles modifiées par les événements vécus, dans ce qui deviendra un album 33 tours “Chants d’Honneur et de Fidélité” 4. Cet album sera dans un premier temps édité à 300 exemplaires numérotés et uniquement destinés aux légionnaires concernés. Puis en 1970, un disque 33 tours sera diffusé par la Société d’études et de relations publiques, maison d’édition de Jean-Marie Le Pen, ancien du régiment. En 2011, un coffret pour le 50e anniversaire intitulé “L’honneur d’un régiment” est produit5 : il comporte un CD avec toutes les chansons remasteurisées, un DVD, et un livret de 64 pages “l’album souvenir illustré du 1er REP”.

Cette troisième dissolution sera la dernière et le régiment ne sera jamais recréé. De ce fait, le 2e REP est de nos jours le seul régiment étranger de parachutistes.

Similar posts
  • Livreur condamné pour antisémitisme :... Tribune refusée de publication par les Dernières Nouvelles d’Alsace, le 15 janvier 2021. Livreur antisémite : quand l’ambassade d’Israël en France s’en mêle l’antisémitisme augmente. Parce qu’il devait livrer de la cuisine israélienne, un livreur Deliveroo de Strasbourg a refusé en expliquant qu’il ne livrait pas les juifs. C’est une parole et un acte antisémites. [...]
  • Bordeaux: tensions entre associations... “L’affaire” déclenchée par la LICRA continue d’alimenter les gazettes. Ci-dessous le lien vers un site d’extrême droite local. Puis le texte paru ce soir sur le site du Monde pour les abonnés. Une précision: Marik Feytout invente la réunion que j’aurais -André Rosevègue- tenue avec le CRIF, alors que le débat qui s’est tenu fort [...]
  • Encore un procès contre un militant s... Alain H. était convoqué ce matin devant le Tribunal judiciaire de Strasbourg pour une prétendue “rébellion” en date du 16 mai 2020. C’est à 11 h 40 seulement que son procès allait commencer. Une quinzaine de manifestants solidaires étaient présents, du NPA, d’Attac, du PCOF, de l’UJFP, des Gilets Jaunes et d’ex Zadistes anti-GCO. 13 [...]
  • Atlantico: tout va bien à Gaza… Atlantico Quand on dit « Gaza » il faut ajouter aussitôt : « camp de concentration à ciel ouvert ». L’expression a été forgée par les gauches pro-palestiniennes car Auschwitz les Juifs connaissent bien. Il ne faut pas oublier non plus de l’assortir d’une mention obligatoire : « les victimes sont devenues des bourreaux ». [...]
  • Solidarité contre la répression / 12 ... communiqué NPA 67 le 4 janvier 2021 Solidarité contre la répression Toutes et tous devant le Tribunal de Strasbourg 1 quai Finkmatt le mardi 12 janvier à partir de 8h. Face à la répression à Strasbourg, la solidarité est pour notre classe une arme formidable. Utilisons-là. Le mardi 12/01/2021 à 8h30 comparaîtra devant le Tribunal [...]