“Le changement, c’est…quand déjà?” : Pour un Conseil unique d’Alsace

Élu à la proportionnelle![F2C)

Madame, Monsieur,
Alors qu’un Comité hostile à la création d’un Conseil unique d’Alsace
vient d’adresser une lettre au président de la République lui demander de bloquer le processus et de joindre à la lettre une liste de 300 signataires opposés au projet.

Aussi venons-nous de faire également un courrier au président de le République afin de lui faire savoir que de notre côté, nous avons depuis quelque temps collecté la signature d’un grand nombre de personnalités du monde politique, économique et culturel toutes favorables au projet de création d’un Conseil d’Alsace à naître
de la fusion de la Région Alsace et des Départements du Haut-Rhin et du Bas-Rhin.
(La liste de 872 signatures est consultable sur notre site www.ica2010.fr)

Nous tenons en effet à lui faire savoir qu’il nous a paru important et utile de faire apparaître une demande citoyenne en faveur d’un tel Conseil que nous percevons comme étant le premier pas d’une rénovation de la démocratie française à venir et à obtenir afin que
les Régions de France disposent de plus de pouvoirs.

Et que bien entendu, le débat doit aussi porter sur le mode d’élection des Conseillers, sur la représentation des courants politiques et des territoires et la composition de ces derniers,
ainsi que sur les compétences de ce nouveau Conseil.

Néanmoins écrivons-nous, l’idée d’un Conseil d’Alsace est séduisante, et ce à plus d’un titre, c’est pourquoi nous la soutenons a priori et invitons les citoyennes et les citoyens à formuler une demande en sa faveur et ceux qui détiennent le pouvoir à concrétiser sa réalisation.

Meilleures salutations

Pierre Klein, président de l’ICA 2010

ICA 2010 lettre au président de la République du 2-6-2012
ICA 2010 Conseil d’Alsace demande citoyenne
ICA 2010 Conseil d’Alsace Liste des signataires lignes

Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.